The Impossible : Enfin un film catastrophe sans mélo ?

Émouvant, intense et brut, The Impossible nous transporte dans un récit bouleversant au coeur d’une tragédie tristement réelle. Juan Antonio Bayona (L’orphelinat, 2007) signe ici un film catastrophe douloureux et sensible, tiré d’une histoire vraie, réussissant là où beaucoup d’autres se sont vautrés : donner une âme à ses personnages et une véritable leçon de courage. Ici, pas de patriotisme déplacé, ni de bonne vieille morale pseudo-religieuse, comme on aurait pu s’y attendre (d’un film américain, par exemple…). The Impossible livre avec justesse le témoignage poignant d’une famille rescapée.