Les films de l’été 2020 – post confinement

Pour cette année par comme les autres où la vie s’est quasiment mise en pause pendant trois mois, les sorties cinéma à peine sortie de quarantaine ne se bousculent pas beaucoup au portillon. Si l’été 2020 comporte un joli petit lot, de films pop-corns, les distributeurs encore frileux continuent, de jouer avec leurs calendriers en espérant une fin d’année meilleure.

[VIDÉO] The King of Staten Island : Découvrez la bande-annonce

Il semblerait que le développement de Scott ait largement été freiné depuis le décès de son père pompier, quand il avait 7 ans. Il en a aujourd’hui 24 et entretient le rêve peu réaliste d’ouvrir un restaurant/salon de tatouage. Alors que sa jeune soeur Claire, raisonnable et bonne élève, part étudier à l’université, Scott vit toujours au crochet de sa mère infirmière, Margie, et passe le plus clair de son temps à fumer de l’herbe, à traîner avec ses potes Oscar, Igor et Richie et à sortir en cachette avec son amie d’enfance Kelsey.
Mais quand sa mère commence à fréquenter Ray, un pompier volubile, Scott va voir sa vie chamboulée et ses angoisses exacerbées. L’adolescent attardé qu’il est resté va enfin devoir faire face à ses responsabilités et au deuil de son père.

En salles le 1er juillet 2020
Réalisé par Judd Apatow
Avec Pete Davidson, Marisa Tomei, Maude Apatow…

[VIDÉO] La Voix du Succès : Découvrez la bande-annonce

Grace Davis est une superstar de la musique à l’ego surdimensionné mais proportionnel à son talent. Son assistante personnelle, Maggie, s’affaire à des tâches ingrates alors qu’elle rêve depuis qu’elle est enfant de devenir productrice de musique. Lorsque le manager de Grace lui fait une proposition qui pourrait transformer sa carrière, elle et Grace élaborent un plan qui pourrait changer leur vie pour toujours.

En salles le 15 juillet 2020
Réalisé par Nisha Ganatra
Avec Dakota Johnson, Tracee Ellis Ross, Kelvin Harrison Jr.…

[VIDÉO] Été 85 : Découvrez la bande-annonce

L’été de ses 16 ans, Alexis, lors d’une sortie en mer sur la côte normande, est sauvé héroïquement du naufrage par David, 18 ans. Alexis vient de rencontrer l’ami de ses rêves. Mais le rêve durera-t-il plus qu’un été ? L’été 85…

En salles le 14 juillet 2020
Réalisé par François Ozon
Avec Félix Lefebvre, Benjamin Voisin, Philippine Velge…

Festival de Cannes 2020 : Découvrez la sélection du Label Cannes 2020

Si le Covid-19 a eu raison du Festival de Cannes tel que nous le connaissons, il aura tout de même lieu. Mecredi 3 juin, Thierry Frémaux a dévoilé les 56 films sélectionnés pour cette 73e édition atypique. Le but : (re)donner envie aux Français d’aller au cinéma dès la réouverture des salles, le 22 juin prochain. Pour cette année, il n’y aura plus les catégories habituelles (films En et Hors Compétition, les Séances de Minuit, Un Certain Regard…) mais mettra en avant de nouvelles catégories : « Les fidèles », « Les nouveaux venus », « Premiers films »… afin de rendre le Festival moins exclusif. Les films sélectionnés recevront un Label Cannes 2020.
À noter, si la Quinzaine des Réalisateurs n’aura pas lieu cette année, la Semaine de la Critique suivra la même disposition avec une sélection de 6 long-métrages et 10 court-métrages qui seront « labellisés ».

[CRITIQUE] Je Voudrais Que Quelqu’un M’attende Quelque Part, d’Arnaud Viard (sortie DVD et VOD)

Dans la belle maison familiale, à la fin de l’été, Aurore fête ses 70 ans, entourée de ses 4 enfants, tous venus pour l’occasion. Il y a là Jean-Pierre, l’aîné, qui a endossé le rôle de chef de famille après la mort de son père ; Juliette, enceinte de son premier enfant à 40 ans et qui rêve encore de devenir écrivain ; Margaux, l’artiste radicale de la famille, et Mathieu, 30 ans, angoissé de séduire la jolie Sarah. Plus tard, un jour, l’un d’eux va prendre une décision qui changera leur vie…

Réalisé par Arnaud Viard
Avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe, Camille Rowe
Disponible en DVD et VOD le 27 mai 2020
Bonus : Scènes coupées

[CRITIQUE] Forte, de Katia Lewkowicz

Le pitch : L’important, c’est d’être soi-même. Mais pour Nour, 20 kilos en trop et un bonnet en guise de coupe de cheveux, c’est compliqué ! Elle ne semble être une option pour aucun mec… Bien déterminée à enfin séduire, elle a trouvé la solution imparable : la Pole Dance. Avec l’aide d’une prof un peu particulière et de ses deux meilleurs amis tout aussi paumés qu’elle, Nour va surtout essayer d’apprendre à s’accepter.

Réalisé par Katia Lewkowicz
Disponible en exclusivité sur Prime Vidéo
Avec Melha Bedia, Valérie Lemercier, Alison Wheeler, Jonathan Cohen, Bastien Ughetto…

[CRITIQUE] Mes Jours de Gloire, d’Antoine de Bary (sortie VOD)

Adrien est un Peter Pan des temps modernes. Il a beau approcher la trentaine, il vit encore comme un enfant. Petit, il a connu le succès en tant qu’acteur mais c’était il y a plus de dix ans et aujourd’hui Adrien n’a plus un sou. Il retourne ainsi vivre chez ses parents et tente de redonner un coup de fouet à sa vie. Entre la possibilité d’une histoire d’amour et celle d’un retour qu’il s’imagine triomphant en tant qu’acteur, le chemin d’Adrien sera semé d’embûches.

Réalisé par Antoine de Bary
Disponible en VOD le 4 juin
Avec Vincent Lacoste, Emannuelle Devos, Christophe Lambert…

[CRITIQUE] Alice et le Maire, de Nicolas Pariser

Le maire de Lyon, Paul Théraneau, va mal. Il n’a plus une seule idée. Après trente ans de vie politique, il se sent complètement vide. Pour remédier à ce problème, on décide de lui adjoindre une jeune et brillante philosophe, Alice Heimann. Un dialogue se noue, qui rapproche Alice et le maire et ébranle leurs certitudes.