[CRITIQUE] Swallow, de Carlo Mirabella-Davis

Hunter semble mener une vie parfaite aux côtés de Richie, son mari qui vient de reprendre la direction de l’entreprise familiale. Mais dès lors qu’elle tombe enceinte, elle développe un trouble compulsif du comportement alimentaire, le Pica, caractérisé par l’ingestion d’objets divers. Son époux et sa belle-famille décident alors de contrôler ses moindres faits et gestes pour éviter le pire : qu’elle ne porte atteinte à la lignée des Conrad… Mais cette étrange et incontrôlable obsession ne cacherait-elle pas un secret plus terrible encore ?

[CRITIQUE] Scandale, de Jay Roach

Grisé par l’étiquette du film à Oscars et le sensationnalisme latent lié à cette histoire, Scandale aurait facilement pu être un simple film clé-en-main compilant doctement les gros titres. Jay Roach évite les pièges qui lui tendent les bras et si on n’échappe pas à la mécanique rodée et clinquante des films dénonciateurs, Scandale se fait porte-parole de femmes agressées, pas uniquement à travers ce combat médiatisé, mais en s’attachant aussi au cercle vicieux qui enferme les victimes dans le silence et la honte. Poignant et merveilleusement porté par trois excellentes actrices, dont une Charlize Theron méconnaissable.

[CRITIQUE] Charlie’s Angels, d’Elizabeth Banks

Les Charlie’s Angels ont toujours assuré la sécurité de leurs clients grâce à leurs compétences hors du commun. L’agence Townsend a maintenant étendu ses activités à l’international, avec les femmes les plus intelligentes, les plus téméraires et les mieux entraînées du monde entier – de multiples équipes de Charlie’s Angels affrontant les missions les plus périlleuses, chacune guidée par son propre Bosley.

[VIDÉO] La Femme à la Fenêtre (The Woman in the Window) : Découvrez la bande-annonce

Psychologue pour enfants, le Dr Anna Fox, agoraphobe, vit recluse dans sa maison de New York et passe le plus clair de son temps à regarder de vieux films et à espionner ses voisins. Elle se lie cependant d’amitié avec Jane Russell, qui vient d’emménager avec sa famille dans l’immeuble d’en face. Sa vie bascule lorsqu’un soir, regardant une fois de plus par sa fenêtre, Anna aperçoit chez les Russell quelque chose qu’elle n’aurait jamais dû voir, au point de soupçonner son voisin d’avoir fait disparaître Jane… Mais comment prouver le bien-fondé de ces allégations quand tout le monde vous fait douter de votre raison et que les apparences semblent trompeuses ?

En salles le 20 mai 2020
Réalisé par Joe Wright
Avec Amy Adams, Gary Oldman, Jennifer Jason Leigh…