[CRITIQUE] Morbius, de Daniel Espinosa

Gravement atteint d’une rare maladie sanguine, et déterminé à sauver toutes les victimes de cette pathologie, le Dr Morbius tente un pari désespéré. Alors que son expérience semble être un succès, le remède déclenche un effet sinistre. Le bien vaincra-t-il le mal – ou Morbius succombera-t-il à ses nouvelles pulsions ?

[CRITIQUE] The Batman, de Matt Reeves

Le pitch : Deux années à arpenter les rues en tant que Batman et à insuffler la peur chez les criminels ont mené Bruce Wayne au coeur des ténèbres de Gotham City. Avec seulement quelques alliés de confiance – Alfred Pennyworth, le lieutenant James Gordon – parmi le réseau corrompu de fonctionnaires et de personnalités…

[CRITIQUE] Spider-Man: No Way Home, de Jon Watts (sans spoiler)

Pour la première fois dans son histoire cinématographique, Spider-Man, le héros sympa du quartier est démasqué et ne peut désormais plus séparer sa vie normale de ses lourdes responsabilités de super-héros. Quand il demande de l’aide à Doctor Strange, les enjeux deviennent encore plus dangereux, le forçant à découvrir ce qu’être Spider-Man signifie véritablement.

[CRITIQUE] Les Éternels, de Chloé Zhao (sans spoiler)

Marvel Studios ose une sortie de route audacieuse et, sous la houlette de Chloé Zhao, livre un film différent visant le drame et l’émotion dans une atmosphère fataliste. Loin de l’esbroufe d’un film Avengers, Les Éternels propose une origin story sur des héros méconnus et parvient à la rendre accessible, certes dans un récit un poil trop long mais réhaussé par une esthétique superbe et des promesses alléchantes pour la suite.

[CRITIQUE] Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, de Destin Daniel Cretton (sans spoiler)

Le MCU reprend du poil de la bête après le succès mitigé de Black Widow, avec une bonne surprise inattendue : Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux. Si le film de Destin Daniel Cretton tient ses promesses en terme de divertissement, d’humour à la Marvel et de scènes d’actions ébouriffantes, le nouveau venu dans l’écurie Marvel étonne par son originalité et ses ambitions hautes en couleurs. Si vous pensiez avoir tout vu dans la bande-annonce, revoyez votre copie : Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux est ambitieux, risqué et surtout, le film donne déjà envie d’une suite !