[SÉRIE TV] Locke & Key : La BD vs la série

Le pitch de la série : Après le meurtre de leur père dans d’étranges circonstances, les frères et sœur Locke emménagent avec leur mère à Keyhouse, leur maison ancestrale, où ils découvrent des clés magiques potentiellement liées à la mort de leur père. Alors que les enfants Locke explorent les pouvoirs uniques de ces clés, un mystérieux démon s’éveille et ne reculera devant rien pour les leur voler.

Créée par Carlton Cuse et Joe Hill
Avec Darby Stanchfield, Connor Jessup, Emilia Jones…
Disponible sur Netflix

[CRITIQUE] La Belle Époque, de Nicolas Bedos (Sortie DVD)

Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour…

Réalisé par Nicolas Bedos
Disponible en Blu-ray et DVD le 11 mars
Avec Daniel Auteuil, Doria Tillier, Guillaume Canet, Fanny Ardant…
Édition Classique : Film • Commentaire audio du film par Nicolas Bedos • Bonus Cannes (Conférence de presse, montée des marches) • Making-of du film
Édition Spéciale Fnac :  Film • Commentaire audio du film par Nicolas Bedos • Bonus Cannes (Conférence de presse, montée des marches) • Making-of du film

[COUP DE CŒUR] Queen & Slim, de Melina Matsoukas

En Ohio à la suite d’un rendez-vous amoureux, deux jeunes afro-américains qui se rencontrent pour la première fois, sont arrêtés pour une infraction mineure au Code de la route. La situation dégénère, de manière aussi soudaine que tragiquement banale, quand le jeune homme abat en position de légitime défense le policier blanc qui les a arrêtés. Sur la route, ces deux fugitifs malgré eux vont apprendre à se découvrir l’un l’autre dans des circonstances si extrêmes et désespérées que va naître un amour sincère et puissant révélant le coeur de l’humanité qu’ils partagent et qui va changer le reste de leurs vies.

[CRITIQUE] Nightmare Island, de Jeff Wadlow

L’énigmatique M. Roarke donne vie aux rêves de ses chanceux invités dans un complexe hôtelier luxurieux et isolé. Mais quand leurs fantasmes les plus fous se transforment en véritables cauchemars, les invités n’ont d’autre choix que de résoudre les mystères de cette île pour en sortir vivants.

[CRITIQUE] Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn, de Cathy Yan

Le pitch : Vous connaissez l’histoire du flic, de l’oiseau chanteur, de la cinglée et de la princesse mafieuse ? Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn est une histoire déjantée racontée par Harley en personne – d’une manière dont elle seule a le secret. Lorsque Roman Sionis, l’ennemi le plus abominable – et le plus narcissique – de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s’en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n’a d’autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman…

[CRITIQUE] The Gentlemen, de Guy Ritchie

Qu’il est jouissif de retrouver Guy Ritchie sur son terrain de jeu favori, aidé par un fabuleux casting qui s’en donne à cœur joie. Prestations 5 étoiles, punchlines à gogo, narration ludique et dynamique… si The Gentlemen ne renouvelle pas le genre et reste assez prévisible dans l’ensemble, on en ressort pleinement diverti. Retour aux sources pour Guy Ritchie !