8 films qui vont animer les salles cet été

Après deux ans de cinéma en pointillés, les distributeurs sont toujours un peu frileux mais l’été qui arrive proposera tout de même de quoi se changer les idées. Super-héros, évidemment, mais aussi un jouet dans l’espace, du thriller sud-coréen, du film choral XXL, ainsi qu’un peu d’horreur et des bestioles indomptables… Il y en aura pour tous les goûts. Voici quelques recommandations, non exhaustives…

[VIDÉO] Beast : Découvrez la bande-annonce 

Le Dr. Nate Daniels, revient en Afrique du Sud, où il a autrefois rencontré sa femme aujourd’hui décédée, pour y passer des vacances prévues de longue date avec ses deux filles dans une réserve naturelle, tenue par Martin Battles, un vieil ami de la famille, biologiste spécialiste de la vie sauvage. Mais ce repos salvateur va se transformer en épreuve de survie quand un lion assoiffé de vengeance, unique rescapé de la traque sanguinaire d’ignobles braconniers, se met à dévorer tout humain sur sa route et prend en chasse le docteur et sa famille.

Réalisé par Baltasar Kormákur
En salles 24 août 2022
Avec Idris Elba, Sharlto Copley, Iyana Haley…

[CRITIQUE] En Corps, de Cédric Klapisch

Elise, 26 ans est une grande danseuse classique. Elle se blesse pendant un spectacle et apprend qu’elle ne pourra plus danser. Dès lors sa vie va être bouleversée, Elise va devoir apprendre à se réparer… Entre Paris et la Bretagne, au gré des rencontres et des expériences, des déceptions et des espoirs, Elise va se rapprocher d’une compagnie de danse contemporaine. Cette nouvelle façon de danser va lui permettre de retrouver un nouvel élan et aussi une nouvelle façon de vivre.

[CRITIQUE] Spencer, de Pablo Larraín

Le mariage de la princesse Diana et du prince Charles s’est terni depuis longtemps. Bien que les rumeurs de liaisons et de divorce abondent, la paix est ordonnée pour les festivités de Noël au domaine de la reine à Sandringham. Il y a à manger et à boire, à tirer et à chasser. Diana connaît le jeu. Mais cette année, les choses seront bien différentes. Spencer est une illustration de ce qu’il aurait pu se passer pendant ces quelques jours fatidiques.

[CRITIQUE] Encanto : La Fantastique Famille Madrigal, de Byron Howard, Jared Bush et Charise Castro Smith

Dans un mystérieux endroit niché au cœur des montagnes de Colombie, la fantastique famille Madrigal habite une maison enchantée dans une cité pleine de vie, un endroit merveilleux appelé Encanto. L’Encanto a doté chacun des enfants de la famille d’une faculté magique allant d’une force surhumaine au pouvoir de guérison. Seule Mirabel n’a reçu aucun don particulier. Mais lorsque la magie de l’Encanto se trouve menacée, la seule enfant ordinaire de cette famille extraordinaire va peut-être se révéler leur unique espoir…

[CRITIQUE] Aline, de Valérie Lemercier

Québec, fin des années 60, Sylvette et Anglomard accueillent leur 14ème enfant : Aline. Dans la famille Dieu, la musique est reine et quand Aline grandit on lui découvre un don, elle a une voix en or. Lorsqu’il entend cette voix, le producteur de musique Guy-Claude n’a plus qu’une idée en tête… faire d’Aline la plus grande chanteuse au monde. Epaulée par sa famille et guidée par l’expérience puis l’amour naissant de Guy-Claude, ils vont ensemble écrire les pages d’un destin hors du commun.

[CRITIQUE] Les Éternels, de Chloé Zhao (sans spoiler)

Marvel Studios ose une sortie de route audacieuse et, sous la houlette de Chloé Zhao, livre un film différent visant le drame et l’émotion dans une atmosphère fataliste. Loin de l’esbroufe d’un film Avengers, Les Éternels propose une origin story sur des héros méconnus et parvient à la rendre accessible, certes dans un récit un poil trop long mais réhaussé par une esthétique superbe et des promesses alléchantes pour la suite.

Halloween : La sélection « Sur la route » pour voyager l’esprit léger (ou pas)

Vous aussi, depuis la reprise de la vie presque normale, vous avez de nouveau envie d’évasion, de voyage, de baraque entre amis pour chiller en pleine nature ? Avec le Covid et les confinements, on en a tous un peu assez de voir les mêmes murs, les mêmes personnes et les mêmes lieux. Ca tombe bien, Halloween rime aussi avec des envies d’escapade (oui, oui). Malheureusement pour certains malchanceux, leurs road trips entre amis, en famille ou en amoureux ne se sont pas toujours bien passés.

Voici une petite sélection de films bien sympathiques pour passer une soirée pleine de frissons (et probablement tuer des idées de voyage improvisés dans l’œuf) !

[CRITIQUE] L’Origine du Monde, de Laurent Lafitte

Jean-Louis réalise en rentrant chez lui que son cœur s’est arrêté. Plus un seul battement dans sa poitrine, aucun pouls, rien. Pourtant, il est conscient, il parle, se déplace. Est-il encore vivant ? Est-il déjà mort ? Ni son ami vétérinaire Michel, ni sa femme Valérie ne trouvent d’explication à cet étrange phénomène. Alors que Jean-Louis panique, Valérie se tourne vers Margaux, sa coach de vie, un peu gourou, pas tout à fait marabout, mais très connectée aux forces occultes. Et elle a une solution qui va mettre Jean-Louis face au tabou ultime…