Thriller

[CRITIQUE] Le Menu, de Mark Mylod

Gastronomie, luxe et huis-clos insulaire, le nouveau film de Mark Mylod propose une dégustation piquante sur fond de critique sociale et rebondissements tordus. Malgré un manque de dynamisme et d’avis tranché, Le Menu fustige la surconsommation et l’élite dans un tableau soigné et captivant. 

Tops & Flops

Halloween : la sélection « Found Footage » aka les gens filment tout au lieu de fuir

Oh ! Oh ! Oh ! On y est pas encore, même si ça fleure bon le Mariah Carey, mais avant de célébrer Noël, il y a Halloween. Cette année, je vous propose une sélection spéciale "found footage" car oui, derrière les films de gros flemmards qui utilisent ce procédé pour masquer le manque de budget et de créativité, il y a eu du bon, voire même du culte. Ce sous-genre horrifique, arrivé bien avant les smartphones et Tiktok, surfait déjà sur l'idée de tout filmer (ou, a minima, de faire tomber accidentellement la caméra sur un bon angle). Sur fond d'histoire vraie ou totalement inventée, voici 8 films de gens qui n'ont pas su éteindre leur caméra à temps...

Épouvante-horreur

[CRITIQUE] Halloween Ends, de David Gordon Green

Le pitch : Quatre ans après les événements d’Halloween Kills, Laurie vit désormais avec sa petite-fille Allyson et achève d’écrire ses mémoires. Michael Myers ne s’est pas manifesté ces derniers temps. Après avoir laissé l’ombre de Michael planer sur le cours de son existence pendant des décennies, elle a enfin décidé de s’affranchir de la peur et de la colère et de se tourner vers la vie. Mais lorsqu’un jeune homme, Corey Cunningham, est accusé d’avoir assassiné un garçon qu’il gardait, Laurie devra affronter une dernière fois les forces maléfiques qui lui échappent, dans un déferlement de violence et de terreur...

Épouvante-horreur

[CRITIQUE] Smile, de Parker Finn

Le pitch : Après avoir été témoin d'un incident traumatisant impliquant l’une de ses patientes, la vie de la psychiatre Rose Cotter tourne au cauchemar. Terrassée par une force mystérieuse, Rose va devoir se confronter à son passé pour tenter de survivre…

Épouvante-horreur, Thriller

[CRITIQUE] Esther 2 : Les Origines, de William Brent Bell

Esther revient ! La saga terrifiante se poursuit dans cette préquelle palpitante. Après avoir orchestré une brillante évasion d'un établissement psychiatrique, Esther se rend en Amérique en se faisant passer pour la fille disparue d'une famille aisée. Mais, face à une mère prête à tout pour protéger sa famille, son plan va prendre une tournure inattendue. Il vous reste beaucoup de choses à découvrir sur Esther...

Comic Con US, News

COMIC CON 2022] Teen Wolf – The Movie : le panel et la bande-annonce (VO)

Lorsqu'une nouvelle menace plane sur Beacon Hills, Scott McCall se voit dans l'obligation d'appeler à la rescousse les Banshees, les Kistunes, et les autres créatures de la nuit peuplant le monde surnaturel, et de réunir nouveaux alliés et anciens amis de confiance, afin d'affronter ce qui pourrait bien être l'ennemi le plus puissant et le plus dangereux jamais croisé par le jeune loup-garou. Réalisé par Russel Mulcahy Avec Tyler Posey, Crystal Reed, Holland Roden, Sarah Michelle Gellar Bientôt disponible sur Paramount+ aux US

Super héros

[CRITIQUE] Thor: Love and Thunder, de Taika Waititi (sans spoiler)

Dans la lignée de Thor - Ragnarok, ce nouvel opus des aventures du Dieu Asgardien baigne toujours dans l'exubérance colorée et l'humour régressif, boosté cette fois-ci, par les rifs de guitares endiablées des Guns N'Roses. Thor: Love and Thunder joue la carte de la bonne humeur estivale, dans un ensemble qui ne sera pas exempte de noirceur, notamment grâce à la présence de Christian Bale et la storyline de Natalie Portman. Ceci étant dit, j'aurai aimé voir Thor gagner un peu plus de maturité dans ce nouveau chapitre, surtout après les événements d'Avengers - Infinity War et Endgame qui lui ont pourtant coûté... à peu près tout.  

Tops & Flops

8 films qui vont animer les salles cet été

Après deux ans de cinéma en pointillés, les distributeurs sont toujours un peu frileux mais l’été qui arrive proposera tout de même de quoi se changer les idées. Super-héros, évidemment, mais aussi un jouet dans l’espace, du thriller sud-coréen, du film choral XXL, ainsi qu’un peu d’horreur et des bestioles indomptables… Il y en aura pour tous les goûts. Voici quelques recommandations, non exhaustives...

Aventure, Sci-fi

[CRITIQUE] Jurassic World : Le Monde d’Après, de Colin Trevorrow

Quatre ans après la destruction de Isla Nublar. Les dinosaures font désormais partie du quotidien de l’humanité entière. Un équilibre fragile qui va remettre en question la domination de l’espèce humaine maintenant qu’elle doit partager son espace avec les créatures les plus féroces que l’histoire ait jamais connues.

News

[VIDÉO] Beast : Découvrez la bande-annonce 

Le Dr. Nate Daniels, revient en Afrique du Sud, où il a autrefois rencontré sa femme aujourd’hui décédée, pour y passer des vacances prévues de longue date avec ses deux filles dans une réserve naturelle, tenue par Martin Battles, un vieil ami de la famille, biologiste spécialiste de la vie sauvage. Mais ce repos salvateur va se transformer en épreuve de survie quand un lion assoiffé de vengeance, unique rescapé de la traque sanguinaire d’ignobles braconniers, se met à dévorer tout humain sur sa route et prend en chasse le docteur et sa famille. Réalisé par Baltasar Kormákur En salles 24 août 2022 Avec Idris Elba, Sharlto Copley, Iyana Haley…

Épouvante-horreur

[CRITIQUE] Abuela, de Paco Plaza

Susana, un jeune mannequin espagnol, est sur le point de percer dans le milieu de la mode parisien. Mais quand sa grand-mère est victime d’un accident la laissant quasi paralysée, Susana doit rentrer à Madrid dans le vieil appartement où elle a grandi afin de veiller sur celle qui constitue son unique famille. Alors qu’approche leur anniversaire commun, de vieux souvenirs resurgissent en parallèle d’événements étranges, et le comportement de sa grand-mère devient de plus en plus inquiétant...