[CRITIQUE] Ogre, de Arnaud Malherbe

Fuyant un passé douloureux, Chloé démarre une nouvelle vie d’institutrice dans le Morvan avec son fils Jules, 8 ans. Accueillie chaleureusement par les habitants du village, elle tombe sous le charme de Mathieu, un médecin charismatique et mystérieux. Mais de terribles événements perturbent la tranquillité des villageois : un enfant a disparu et une bête sauvage s’attaque au bétail. Jules est en alerte, il le sent, quelque chose rôde la nuit autour de la maison…

[CRITIQUE] Chère Léa, de Jérôme Bonnell (Sortie DVD, Blu-Ray et VOD)

Après une nuit arrosée, Jonas décide sur un coup de tête de rendre visite à son ancienne petite amie, Léa, dont il est toujours amoureux. Malgré leur relation encore passionnelle, Léa le rejette. Éperdu, Jonas se rend au café d’en face pour lui écrire une longue lettre, bousculant ainsi sa journée de travail, et suscitant la curiosité du patron du café. La journée ne fait que commencer…

Réalisé par Jérôme Bonnell
Avec Avec Grégory Montel, Grégory Gadebois, Anaïs Demoustier…
Disponible dès le 19 avril en DVD, Blu-Ray et VOD
Bonus DVD : Le film commenté par J. Bonnell • Scènes coupées • Entretien avec les comédiens

[CRITIQUE] Une Femme du Monde, de Cécile Ducrocq (sortie DVD / Blu-Ray / VOD)

À Strasbourg, Marie se prostitue depuis 20 ans. Elle a son bout de trottoir, ses habitués, sa liberté. Et un fils, Adrien, 17 ans. Pour assurer son avenir, Marie veut lui payer des études. Il lui faut de l’argent, vite.

Réalisé par Cécile Ducrocq
Avec Laure Calamy, Nissim Renard, Béatrice Facquer…
Disponible en DVD, Blu-ray et VOD dès le 6 avril 2022
Bonus : Court-métrage La Contre-allée (29 minutes), récompensé par le César du meilleur court-métrage en 2016

[CRITIQUE] En Corps, de Cédric Klapisch

Elise, 26 ans est une grande danseuse classique. Elle se blesse pendant un spectacle et apprend qu’elle ne pourra plus danser. Dès lors sa vie va être bouleversée, Elise va devoir apprendre à se réparer… Entre Paris et la Bretagne, au gré des rencontres et des expériences, des déceptions et des espoirs, Elise va se rapprocher d’une compagnie de danse contemporaine. Cette nouvelle façon de danser va lui permettre de retrouver un nouvel élan et aussi une nouvelle façon de vivre.

[CRITIQUE] Drive My Car, de Ryusuke Hamaguchi (sortie DVD / Blu-Ray)

Alors qu’il n’arrive toujours pas à se remettre d’un drame personnel, Yusuke Kafuku, acteur et metteur en scène de théâtre, accepte de monter Oncle Vania dans un festival, à Hiroshima. Il y fait la connaissance de Misaki, une jeune femme réservée qu’on lui a assignée comme chauffeure. Au fil des trajets, la sincérité croissante de leurs échanges les oblige à faire face à leur passé.
Adaptation d’un extrait du recueil Des hommes sans femmes de Haruki Murakami.

Réalisé par Ryusuke Hamaguchi
Avec Hidetoshi Nishijima, Toko Miura, Masaki Okada
Disponible sur tous les supports et plateformes sVOD depuis le 1er mars 2022
Bonus du DVD : Livret de 32 pages contenant des interviews, des textes sur le film, des photos inédites… • Bande-annonce
Bonus du BLU-RAY : Livret de 32 pages contenant des interviews, des textes sur le film, des photos inédites… • Entretien avec Ruysuke Hamaguchi (9mn16) • Bande-annonce

[CRITIQUE] Slalom, de Charlène Favier

Lyz, 15 ans, vient d’intégrer une prestigieuse section ski-études du lycée de Bourg-Saint-Maurice. Fred, ex-champion et désormais entraîneur, décide de tout miser sur sa nouvelle recrue. Galvanisée par son soutien, Lyz s’investit à corps perdu, physiquement et émotionnellement. Elle enchaîne les succès mais bascule rapidement sous l’emprise absolue de Fred…

[CRITIQUE] Spencer, de Pablo Larraín

Le mariage de la princesse Diana et du prince Charles s’est terni depuis longtemps. Bien que les rumeurs de liaisons et de divorce abondent, la paix est ordonnée pour les festivités de Noël au domaine de la reine à Sandringham. Il y a à manger et à boire, à tirer et à chasser. Diana connaît le jeu. Mais cette année, les choses seront bien différentes. Spencer est une illustration de ce qu’il aurait pu se passer pendant ces quelques jours fatidiques.

[CRITIQUE] L’Événement, d’Audrey Diwan

France, 1963. Anne, étudiante prometteuse, tombe enceinte. Elle décide d’avorter, prête à tout pour disposer de son corps et de son avenir. Elle s’engage seule dans une course contre la montre, bravant la loi. Les examens approchent, son ventre s’arrondit.

[CRITIQUE] West Side Story, de Steven Spielberg

Si le nom de Steven Spielberg ne suffit pas à vous convaincre, cette nouvelle vision de West Side Story est superbe réussite, alliant l’émotion contagieuse d’une romance shakespearienne et une revisite moderne du New York des années 50 où la salsa rencontre le rock’n’roll. Alors je ne sais pas si ça vaut le spectacle sur scène, ni si ce West Side Story 2.0 fidèle à l’histoire (vu que je n’ai vu ni l’un ni l’autre), mais je crois qu’on a besoin de romance et de chaleur au cinéma. Comme toujours, Steven Spielberg tombe à pic pour nous enchanter.

[COUP DE CŒUR] Le Dernier Duel, de Ridley Scott

Basé sur des événements réels, le film dévoile d’anciennes hypothèses sur Le Dernier Duel judiciaire connu en France – également nommé « Jugement de Dieu » – entre Jean de Carrouges et Jacques Le Gris, deux amis devenus au fil du temps des rivaux acharnés. Carrouges est un chevalier respecté, connu pour sa bravoure et son habileté sur le champ de bataille. Le Gris est un écuyer normand dont l’intelligence et l’éloquence font de lui l’un des nobles les plus admirés de la cour. Lorsque Marguerite, la femme de Carrouges, est violemment agressée par Le Gris – une accusation que ce dernier récuse – elle refuse de garder le silence, n’hésitant pas à dénoncer son agresseur et à s’imposer dans un acte de bravoure et de défi qui met sa vie en danger. L’épreuve de combat qui s’ensuit – un éprouvant duel à mort – place la destinée de chacun d’eux entre les mains de Dieu.