SHOWEB 2 : Rentrée 2014

ShoWeb

Mardi 07 octobre a eu lieu le second ShoWeb 2014, organisé par le film français. Comme je vous en ai déjà parlé ici, je ne vais pas revenir sur les présentations et vous parler directement de ce que j’ai vu pendant toute cette journée consacrée aux films qui sortent en fin d’année et une partie du line-up 2015.

Évidemment, certaines images que j’ai vues sont exclusives et ne sont pas encore disponibles au public, donc je ne peux que vous donner mon avis… sans description (OUI, j’ai vu la bande annonce d’Avengers – L’Ere d’Ultron) 😀  Bonne lecture !

snd

SND a débuté la journée avec beaucoup de films prometteurs notamment  :

L’Affaire SK1, de Frédéric Tellier : Le film parle de la plus grande chasse à l’homme qui ait eu lieu en France. À travers les images, on peut deviner une ambiance angoissante, quelque part entre le polar noir et le thriller. Raphaël Personnaz semble enfin tenir un rôle intéressant et moi qui ne suit pourtant pas très fan de ce genre de films (comme Mesrine, par exemple), j’ai très envie de le voir.
Astérix et le Domaine Des Dieux, d’Alexandre Astier : ayant lu tous (ou presque) les Astérix étant petite, j’attendais cette nouvelle adaptation sous forme de film d’animation avec impatience. SND nous a offert la dernière bande-annonce, ainsi que deux extraits dans lequels j’ai retrouvé l’univers de la BD mais aussi pas mal de références politiques et culturelles assez drôle.
Et je retiendrais également, parmi les films à venir :
Enfant 44, de Daniel Espinosa : Tom Hardy et Noomi Rapace à nouveau réunis sur grand écran, cette fois pendant les années 50
What If, de Michael Dowse : l’histoire d’amour pleine de promesse entre Daniel Radcliffe et Zoe Kazan
Divergente 2 de Robert Schwentke

urban distribution

Urban Distribution est venu présenter un film canadien qui a déjà reçu le prix du Meilleur Film Canadien au Festival de Toronto (TIFF). Il s’agit de Felix et Mera, réalisé par Maxime Giroux, qui raconte la rencontre improbable entre deux personnes vivants dans deux mondes diamétralement opposés (qui m’a légèrement fait pensé à Apprenti Gigolo… la prostitution en moins).

VersionO

Version Originale / Condor a pris la relève pour présenter un film polonais, L’Homme Du Peuple, d’Andrzej Wajda, ainsi Giselle, l’adaptation ciné du ballet du même nom par Toa Fraser.

gebeka

Gebeka Films a créé la surprise avec deux films d’animations intéressants :
Les Moomins Sur La Riviera, de Xavier Picard et Hanna Hemilä : un dessin animé franco-finlandais sur des créatures sympathiques et peu connues en France qui devraient plaire aux enfants
108 Rois-démons de Pascal Morelli : Un film d’animation français qui installe son histoire et ses personnages dans la Chine du XIIème siècle. J’ai été particulièrement charmée par le style graphique du film, que j’ajoute à ma liste.

jour 2 fete

Jour De Fête a terminé la matinée avec un programme chargé, notamment avec des images de :
Lilting (ou la délicatesse), de Hong Khaou : un film sensible, avec Ben Wishaw, explorant des sujets complexe tels que le deuil et l’homosexualité
Las Insoladas, de Gustavo Taretto : cinq femmes bronzent sur un toit, discutent et projettent de partir ensemble à Cuba. Ce film promet d’être drôle, piquant et ensoleillé

gaumont

Après une belle pause déjeuner, Gaumont a pris la relève. Ce distributeur fête ses 120 ans et une exposition lui sera prochainement consacrée au 104 (Paris 19è). Coté film, Gaumont nous a gâté avec :
– le making-of de Samba, du duo Toledano et Nakache, qui sera bientôt en salles
– la bande-annonce alléchante du prochain film de Mélanie Laurent, Respire, qui a déjà beaucoup fait parler de lui au dernier Festival de Cannes
– un promo-real de 7 minutes intenses et captivantes du film La French, de Cédric Jimenez avec Jean Dujardin et Gilles Lelouche
– l’hilarante découverte de J’ai Fait L’Amour Avec Une Fille de Noémie Saglio et Maxime Govare : l’histoire d’un homme homosexuel… qui a fait l’amour avec une fille !

europa corp

Europa Corp continue sur la même note avec trois films :
Taken 3, d’Olivier Megaton avec l’inépuisable Liam Neeson cette fois traqué et accusé du meurtre de son ex-femme
Les Gorilles, de Tristan Aurouet : une comédie autour de gardes du corps (Joey Starr, Manu Payet) aux caractères opposés qui vont être obligés de collaborer ensemble
Bis, de Dominique Farrugia : une autre comédie française avec Kad Merad et Franck Dubosc. Ces derniers vont retrouver leurs jeunesses en se retrouvant dans les années 80, l’occasion de changer de vie… et d’échanger leurs vies.

universal

Après nous avoir fait pleurer en nous annonçant dès le début qu’il y a eu un problème technique avec la bande-annonce du film Les Minions et que, par conséquent, nous ne pourrons pas la voir comme prévu, Universal s’est rapidement rattrapé en présentant un line-up enthousiasmant à travers ses partenariats avec Legendary Pictures, Working Title, Blumhouse et Focus. Au cours d’une grande vidéo, j’ai pu découvrir les images de :
Les Boxtrolls, de Graham Annable, Anthony Stacchi : un film d’animation, apporté par ceux qui ont créé L’Étrange Pouvoir de Norman, qui sera très bientôt en salles
Favelas, de Stephen Daldry : un drame autour de trois adolescents qui se retrouvent impliqués malgré eux dans une histoire de policiers corrompus
Sous X de et avec Jean-Michel Correia : le film retrace la quête d’identité d’un homme qui recouvre sa liberté après neuf ans de prison
Le Septième Fils de Sergey Bodrov : très attendu, l’adaptation du livre de Joseph Delaney a fait son petit effet, notamment grâce aux décors et aux costumes superbes qui laissent entrevoir une direction artistique intéressante
Cinquante nuances de Grey, de Sam Taylor-Johnson : autre adaptation très attendue… rendez-vous à la prochaine Saint-Valentin pour voir si le film tient ses promesses !
Une Merveilleuse Histoire Du Temps, de James Marsh : On murmure déja les mots « nominations » et « Oscar » devant la prestation de Eddie Redmayne, dans ce biopic qui retrace la vie de Stephen Hawkins (sans aucune trace de Sheldon Cooper !)
Fast 7, de James Wan : Dernier volet de la saga Fast And Furious, la bande-annonce laisse un goût doux-amer. Si c’est un plaisir de retrouver cette bande déjantés de fous du volant dans un extrait hilarant, revoir Paul Walker fiche un sacré coup 😦

studio canal

Studio Canal a enchaîné avec des images très attendues et souvent inédites. En effet, quelques jours avant avait lieu le congrès des exploitants, entre-temps Studio Canal a rajouté des images / extraits supplémentaires rien que pour nous avant de nous montrer des extraits de Paddington, de Paul King : une comédie familiale dans laquelle un ours parlant sympathise avec une famille.
Parmi la présentation de Studio Canal je retiendrais surtout :
– le teaser de Shaun Le Mouton, qui m’a bien fait rire
– la bande-annonce du Serena, de Susanne Bier avec Bradley Cooper et Jennifer Lawrence, une nouvelle fois réunis sur grand écran
– la bande-annonce inédite de Macbeth de Justin Kurzel, avec Marion Cotillard et *soupirs* Michael Fassbender *re-soupirs*
– la bande-annonce alléchante du prochain film de Tim Burton, Big Eye, avec Amy Adams et Christoph Waltz
– le making-of étonnant et pop de We Are Your Friends de Max Joseph, avec Zac Efron et Emily Ratajkowski

pathé

Pathé était également présent avec plusieurs films intéressants :
Paradise Lost, évidemment, prochainement en salles (et notamment une de mes très grosses attentes en cette fin d’année). Je vous en avais parler au dernier Showeb
Le Grand Jour, de Pascal Plisson : un film qui suit le parcours de jeunes ados autour du monde alors qu’ils s’apprêtent à réaliser leurs rêves
Papa Ou Maman, de Martin Bourboulon : une comédie surprenante où Laurent Laffite et Marina Foïs, en plein divorce, se battent pour… ne pas avoir la garde de leurs enfants !
En Mai, Fais Ce Qu’il Te Plait, de Christian Carion : malgré un titre enlevé, l’histoire se déroule en mai 1940
La Glace et Le Ciel, de Luc Jacquet, un documentaire sur les glaces de l’Antarctique
Pourquoi J’ai Pas Mangé Mon Père de Jamel Debbouze : L’humoriste réalise son premier film d’animation, rythmé par de l’humour « à la Jamel ». Autant dire que si vous n’accrochez pas à ce type d’humour, la suite va être compliquée…

le pacte

Pour la première fois ensemble, Le Pacte et The Jokers viennent mettre l’ambiance et présenter un programme coloré. Le Pacte garde une présentation sobre autour de films différents et intéressants, dont je retiendrais surtout :
Timbuktu, d’Abderrahmane Sissako : remarqué au Festival de Cannes 2014, ce film suit le parcours de plusieurs femmes vivants sous le joug de djihadistes, qui tentent toutefois de garder la tête haute. La bande-annonce est poignante et j’ai plutôt hâte de voir ce film
Vincent n’a pas d’écailles, de Thomas Salvador : une bande-annonce décalée sur cet homme qui a la capacité de manipuler l’eau et ce « premier film de super héros français » a su attiser la curiosité de tout le monde, y compris la mienne !

the jokers

The Jokers prend le relai avec une vidéo très drôle et pleine de surprises. Après une introduction survoltée dans laquelle le distributeur rappelle qui si The Raid 2 a été son plus gros succès au cinéma, c’était aussi le film le plus piraté de l’année (pas cool). The Jokers a présenté ensuite son line-up en images et les réalisateurs des films jouent le jeu (parfois sous la contrainte ^^), notamment Nicholas Winding Refn, hilarant, qui nous a parlé de son projet non titré. Nous l’avons retrouvé plus tard aux cotés de Ryan Gosling, tout aussi fun, alors qu’ils présentaient Lost River, le premier film de l’acteur.
À noter également la bande-annonce de Rec 4 – Apocalypse, de Jaume Balagueró et les teasers de
Cold Of July, de Jim Mickle
High Rise, de Ben Wheatley
– Un film avec Michael Fassbender (mais quand la photo de l’acteur est apparue sur grand écran, j’ai… euhh… bref, je ne sais plus c’est quoi :D)

wild bunch

Wild Bunch était également de la partie avec une longue vidéo présentant plusieurs films, dont :
Une heure de tranquilité, de Patrice Leconte avec un Christian Clavier à bout de nerf qui voudrait juste écouter un peu de jazz, seul et tranquille, mais… impossible !
Tiens-Toi Droite, de Katia Lewkowicz : le parcours de trois femmes à différents stades de leurs vies
Un Incroyable Talent de David Frankel : un biopic musical sur l’aventure d’un homme timide et passionné d’opéra qui va participer à un télé-crochet national

Mais aussi : Discount de Louis-Julien Petit, Le Enquêtes du Département V de Mikkel Norgaard, La Dernière Leçon de Pascale Pouzadoux…

disney

Enfin, Disney arrive pour boucler la journée. Comme l’année dernière, les portables ont été confisqués et il a fallu signer un papier avec notre sang nous interdisant de révéler le détail des images qui allaient être diffusées.
Autant vous dire que j’étais très impatiente, surtout parce qu’il n’y a pas eu de rentrée Marvel cette année.
Disney a donc présenté son line-up 2015 avec une frise qui envoie du lourd. Évidemment, nous n’avons pas eu d’image pour Le Livre De La Jungle, ni pour Star Wars VII car il est beaucoup trop tôt. De même, pas d’image pour le très attendu Into The Woods.
Cependant, Disney n’est pas venu les mains vides, puisque j’ai pu voir :
– La bande annonce de Cendrillon, de Kenneth Branagh : l’adaptation en prises de vue réelles du conte de fée, dont les premières images sont plutôt rassurantes
Tomorrowland, présenté notament par son réalisateur Brad Bird
– la vidéo-test du film Ant-Man, de Peyton Reed, qui a été présentée lors du Comic Con de San Diego cet été.

Les deux moments forts de cette fin de journée ont été, évidemment, la projection de la bande-annonce d’Avengers – L’Ère d’Ultron, celle du Comic Con de San Diego, de Joss Whedon, qui est purement géniale (toute description est interdite, mais *tousse* en cherchant bien sur mon blog, vous devriez bien trouver quelque chose *tousse*) ! Puis la découverte de Vice Versa de Pete Docter à travers la bande-annonce mais aussi par un extrait incroyablement surprenant qui en dévoile un peu plus sur le film. Tout ce que je peux dire, c’est que c’était malin, inventif et drôle !

***

C’est la fin du Showeb, qui se clôture avec un film surprise et un invité surprise, en la personne de Thierry Frémaux, le directeur de l’Institut Lumière de Lyon et le délégué général du Festival de Cannes ! Il est venu présenter le fameux film dans une introduction passionnante faite par un passionné de cinéma d’antan, il s’agissait donc de César et Rosalie de Claude Sautet (1972).

Rendez-vous en 2015 pour une prochaine édition du Showeb ! Et si vous êtes vous-même blogueur et que vous souhaitez participer à cette journée, n’hésitez pas à vous manifester dans les commentaires ci-dessous.

À bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s