[SÉRIE US] Les 10 meilleurs moments de The Walking Dead (Saison 1-4)

twd-season5-01

>>> Les 5 meilleurs moments de The Walking Dead (Saison 5-6) <<<

La seconde partie de la saison 5 de The Walking Dead reprend ce dimanche 8 février aux États-Unis (diffusion le lendemain sur OCS), c’est l’occasion de faire un tour d’horizon sur les saisons précédentes.
The Walking Dead, pour ceux qui débarquent, est une série AMC adaptée des comics books de la saga du même nom. Après un démarrage en trombe et pas mal de hauts et de bas, c’est est l’une des séries les plus addictives du moment, notamment grâce à son univers post-apocalyptique frissonnant et crédible, entre gore (light) et survival. Depuis 2010, les aventures de Rick Grimes tiennent en haleine de nombreux fans et cela, malgré les baisses de rythmes (cette saison 2 interminable…), des épisodes inégaux et des personnages décevants (pour ceux qui lisent les comics, le personnage télévisé d’Andrea était un vrai gâchis). Allez, entre fans avouons-le : on se retrouve bien dans cette image :

every-episode-of-the-walking-dead

Malgré tout, impossible de décrocher, car The Walking Dead possède des atouts de chocs. Si la série se démarque des comics books et s’autorise pas mal de liberté (ceux qui sont à jour SAVENT), The Walking Dead parvient également à créer de nouveaux enjeux, que ce soit avec une écriture différente des personnages (sauf cas exceptionnel d’Andrea) comme le personnage de Tyreese qui s’étoffe petit à petit, tandis qu’Abraham, Rosita et Eugène sont enfin arrivés ; tout en en introduisant de nouveaux : Daryl bien sûr, mais aussi Le Gouverneur qui a été pas mal adouci (oui, vous avez bien lu)… Et surtout, la série ne tente jamais d’enjoliver les choses et propose un monde effrayant et visuellement convaincant. Quand The Walking Dead veut mettre la pression, ça marche.

La preuve avec ce petit classement des dix meilleurs moments de ces quatre dernières saisons :

>>> SPOILER ALERT <<<

1. Passé décomposé : le pilot (1×1)

Un premier épisode d’une heure qui dresse un tableau accrocheur, captivant et génialement flippant. La série « showrunée » alors par Frank Darabont garde l’esprit du comics et nous plonge rapidement dans une réalité post-apocalyptique où survivre est devenu le mot le plus important du dictionnaire. Comme un mini-film, l’épisode suit Rick Grimes dès son réveil du coma, nous permettant de découvrir avec lui un monde devenu cauchemardesque. La menace envahissante, des zombies décharnés et peu d’espoir… The Walking Dead est lancé, laissant en mémoire la fille à la bicyclette.

twd_bicyclegirl

2. Le Gang : première attaque d’une horde sur le camp (saison 1×4)

Rick a retrouvé sa famille, mais il est presque aussitôt reparti pour Atlanta avec une petite équipe, dont Daryl, afinn de retrouver Merle. Alors qu’ils sont face à une bande faussement menaçante, le reste du groupe qui campe en forêt se fait soudainement attaquée par une horde de zombie. C’est la première fois que la série montre que le danger est partout. En effet, le groupe mené par Shane semblait savoir ce qu’il faisait, être organisé et laissait planer un sentiment de sécurité : camper dans la foret, finalement ce n’était pas si mal. Quand les zombies les attaquent, la réalité de la situation prend le dessus. Personne n’est sauf, la mort est partout et peut survenir à tout moment. Heureusement, le groupe de Rick est rapidement de retour, mais les dégâts sont là. Et ce n’est que le début.

twd_Amy_death

3. Sujet-test 19 : la révélation et l’explosion du CDC (1×06)

Malgré ses six épisodes, la saison est sacrément intense. Le groupe arrive au CDC, leur dernier espoir, et parvient finalement à entrer in extremis avant de se faire attaquer. Le CDC est un bunker impénétrable et pendant un épisode, les survivants retrouvent un peu de leurs anciennes vies : les douches chaudes, la nourriture à volonté, la sécurité… Une dernière parenthèse qui ne durera pas. Cet épisode confirme qu’il n’y a aucun espoir, que le reste du monde est mort. L’envie de baisser les bras et de mourir est très présente dans cette épisode qui conclue la saison sur un ton lugubre. Le groupe se retrouve à nouveau à découvert et sur la route, plus meurtri que jamais.

twd-episode-106-photos-590

4. Déjà plus ou moins mort : Sofia zombie (2×07)

Depuis que le petit groupe s’est réfugié chez Hershel, la série traîne la patte. Si le coté sombre de Shane crée une dynamique alléchante, cette première partie de saison 2 manque de peps. Et puis d’un coup, un conflit interne éclate autour d’une grange abritant des zombies recueillis par Hershel et Otis (car ils attendaient un remède). Alors qu’ils abattent les morts un par un avec un détachement glaçant, Sophie, la fille de Carol qui avait disparu, sort de la grande. On découvre qu’elle est morte depuis tout ce temps. Si on s’en doutait, l’émotion est là et suffit à relancer la série.

twd_sophia_dead
5. Une bonne partie de la saison 2 : le mauvais coté de Shane (saison 2)

Si le personnage de Shane ne fait pas long feu dans les comics, dans la série il se savoure. Dans le triangle amoureux que forment Rick, Lori et Shane, impossible de ne pas être touché par son sort alors qu’il est complètement rejeté aux yeux de tous par cette connasse de Lori. Comment lui en vouloir, car avec le retour de Rick il perd tout du jour au lendemain dans l’indifférence la plus totale, de sa position de leader à l’amour de sa vie, en passant par la possibilité d’avoir une famille. Forcément, il fallait bien que cela explose un jour où l’autre. Au cours de la saison 2, Shane devient petit à petit l’opposé de Rick. Aveuglé par la jalousie et par l’espoir vain de récupérer cette saleté de Lori, il se marginalise, prend des risques et n’hésites pas à tuer pour sauver sa peau (Otis). Malgré une brève romance avec Andrea, il se met en tête de tuer Rick mais évidemment, il échoue lors d’un des derniers épisodes. Un événement qui va déclencher la fin de la saison 2 dans le chaos.

twd_Shane_frogs

>>> Les 5 meilleurs moments de The Walking Dead (Saison 5-6) <<<

6. Un tueur à l’intérieur : mort de lori/naissance de judith (3×04)

Après avoir trouver refuge dans la prison, le groupe se heurte à des prisonniers pas vraiment coopératif. Si Rick doit prendre des décisions radicales pour assurer la sécurité des siens, un court moment de répit volera en fumée au moment où une horde de zombies envahit les lieux. Le groupe se sépare et c’est le moment que choisit Lori pour perdre les eaux. Entre le danger palpable et l’instabilité intense de l’épisode, Lori accouche avec l’aide de Maggie et de Carl. Évidement, les conditions rudimentaires ne font qu’aggraver la situation et Lori décède. Sachant que tout le monde est contaminé, il faut s’assurer qu’elle ne reviendra pas en zombie et c’est Carl qui va devoir tuer une deuxième fois sa mère avant que celle-ci ne se réveille. The Walking Dead offre un épisode offrant une horreur glaçante et sans limite, rappelant s’il le fallait que personne n’échappe à la réalité d’un monde devenu hostile, quelque soit l’âge des personnage ou leurs fragilités, sans édulcorer quoique ce soit (ou presque). L’épisode se termine peu de temps après que Rick découvre ce qu’il s’est passé… L’émotion est quasiment insoutenable, mais c’est ce genre d’épisodes qui rend totalement accro (bande de sadiques :D). À noter qu’on perd également T-Dog en cours de route, alors qu’il se sacrifie pour sauver Carol.

30036-Walking-Dead-Carl-Rick-finds-o-p2qM30036-Walking-Dead-Carl-Rick-finds-o-uU2k30036-Walking-Dead-Rick-the-feels-fi-87hm30036-Walking-Dead-Rick-falls-to-the-KEyX

7. Retrouvailles : Morgan et l’auto-stoppeur (3×12)

Ce que j’aime avec cette série, c’est son réalisme. Rien est édulcoré et tout est centré autour de la survie du groupe. Et pour survivre, il faut parfois se montrer égoïste, avancer avec des œillères pour ne pas prendre le risque de se faire avoir… Cet épisode représente bien tout ça. Dans une parenthèse où l’affrontement contre le Gouverneur est mis de coté, Rick, Michonne et Carl prenne la route pour chercher des armes et des munitions et tombe sur Morgan, retranché dans une maison. Ce dernier a perdu la boule depuis la mort de son fils et passe ses journées à tirer à vue. Si personnellement j’ai toujours un doute sur les véritables circonstance de la mort de Duane, son fils, la dernière scène où on le voit viser un zombie qui lui semble familier est vraiment touchante. L’autre élément qui rappelle la cruauté de l’univers de la série de façon vivace est bien sûr l’intro et le prologue de l’épisode avec l’auto-stoppeur. Au début, ce dernier tente désespérément d’attirer l’attention de nos trois héros et lorsque ces derniers repartent, il n’en reste plus qu’un cadavre étalé sur plusieurs mètres. Pire, ils ne s’arrêteront que pour prendre son sac-à-dos. Triste… réalité : la confiance est un privilège qui n’a plus sa place.

twd_Clear_Hitchhiker

8. Cette triste vie : Merle et Daryl (3×15)

Alors que l’affrontement entre le Gouverneur et Rick s’étire en longueur, cet épisode se concentre autour des frères Dixon, Merle et Daryl, tandis que le grand frère est tourmenté par sa conscience. Entre révélations à demi-mots, les deux frères se retrouvent un court instant et comme toujours, The Walking Dead offre un moment de respiration avec, en parallèle, une jolie demande en mariage (un chouilla glauque), avant de replonger dans l’horreur. L’action reprend au moment où Merle décide d’affronter le Gouverneur en arrivant au point de rendez-vous en voiture, avec la radio à fond et un paquet de rôdeurs à ses trousses. Malheureusement, Le Gouverneur prend le dessus et laisse une surprise macabre à Daryl, qui arrive trop tard sur les lieux. Merle erre parmi les cadavre, devenu zombie, et obligeant Daryl a tué le frère qu’il venait tout juste de retrouver. Arggghhh !

twd_Merle_zombie_3x15

9. Désespéré : « I have a tank » (4×08)

Episode pivot d’une saison encore une fois mitigée, c’est la fin d’une ère : celle du Gouverneur. Ce dernier après avoir gagné la confiance d’un nouveau groupe en les trompant et, accessoirement, en tuant leurs chefs, décide de repartir à l’attaque contre la prison. Les pertes seront lourdes dans les deux camps et l’épisode est excellent à regarder, tandis que les compteurs se remettent à zéro pour une seconde partie de saison sans repère et marquée par d’autres retrouvailles.

The-Walking-Dead-Too-Far-Gone

10. Le verger : « Look at the flowers… » (4×14)

Depuis l’attaque de la prison, le groupe s’est divisée et la série avance en suivant chaque groupe séparément ou presque. Alors que chacun est en route vers le Terminus, un personnage a fait sa réapparition : Carol. Cette dernière avait été bannie par Rick alors qu’elle avait tué des innocents malades, avant qu’ils ne contaminent les autres : parmi eux, la fille de Tyreese. Et c’est justement aux cotés de ce dernier qu’elle va faire un bout de chemin, accompagnée par Judith et deux jeunes sœurs Lizzie et Mika. Si les comics book avaient dès le début évoqué l’impact de l’apocalypse sur les enfants et le fait qu’ils ne parvenaient plus à distinguer le bien du mal, notamment avec un passage similaire où les deux sœurs sont en fait deux frères jumeaux, la série a mis du temps avant de se pencher sur cet aspect puisque jusque là, le seul enfant présent était Carl. Dans cet épisode, on découvre que la petite Lizzie est de plus en plus instable. La petite fille est surprise entrain de « jouer » avec une fillette zombie par Carol, qui la tue (la zombie). Lizzie étant persuadée que les morts sont toujours vivants, décide alors de le prouver en tuant sa petite sœur, Mika (qui, évidemment, dans l’épisode a pris du galon en montrant un potentiel d’héroïne en herbe, histoire qu’on s’y attache bien avant le coup de grâce). Lorsque Carol et Tyreese découvre ce qu’elle a fait, c’est le choc et l’incrédulité face à un acte aussi horrible. En cherchant à comprendre, ils découvrent que Lizzie nourrissait déjà les morts dans la prison, avec des animaux qu’elle avait tué pour s’amuser. Face à une telle bombe à retardement, Carol et Tyreese prennent la lourde décision de la buter. Non mais ho ! Psychopathe, va !
Pour info, dans les comics, c’est Carl qui tue le jumeau tueur.

TWD_lizzie_mika

***

Le début de la saison 5 était également bien sympathique en terme d’épisode de qualité et le mid-season finale était vraiment excellent, annonçant, espérons-le, un début de saison sur les chapeaux de roues.
Mais comme nous le savons, The Walking Dead est capable du pire comme du meilleur. Alors, la série revient-elle avec un épisode hyper stressant ou trop calme ? Affaire à suivre…

À LIRE AUSSI :
>>> Les 5 meilleurs moments de The Walking Dead (Saison 5-6)
>>> The Walking Dead : Book vs série
>>> Retour sur la saison 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s