[SÉRIE TV] The Good Place : Le rire après la mort

Le pitch : Après avoir été percutée et tuée par un semi-remorque, Eleanor se réveille dans ce qui semble être la vie après la mort. Lorsque Michael, l’Architecte des lieux, lui apprend qu’elle est au « Bon endroit » compte tenu ses bonnes actions, elle réalise qu’elle a été confondue avec quelqu’un d’autre. L’arrivée d’Eleanor pourrait bien mettre en péril l’équilibre de ce monde où personne ne jure ou ne boit de l’alcool à outrance. La jeune femme va devoir travailler sur elle-même afin de devenir une meilleure personne si elle souhaite conserver sa place dans l’au-delà. Bien entendu, elle sera épaulée par de nouvelles connaissances à l’instar de Chidi, son « âme sœur » qui voit toujours le bon côté des gens, ses voisins un peu trop parfaits Tahani et Jianyu, et enfin Janet, véritable source de savoir ambulante…
Créée par Michael Schur
Avec Kristen Bell, Ted Danson, William Jackson Harper, Jameela Jamil, D’Arcy Carden, Manny Jacinto

Lancée en 2016 aux Etats-Unis par le network NBC et disponible depuis septembre 2017 sur Netflix (saison 1 + saison 2 quelques heures après la diffusion US), The Good Place s’est rapidement révélée être une sitcom comme à la fois légère, drôle et innovante.
L’idée est simple : une femme se retrouve au Paradis après sa mort, mais découvre rapidement qu’elle a été confondue avec une homonyme et qu’en réalité, elle ne mérite pas sa place au « Bon Endroit ». N’ayant aucune envie de découvrir l’Enfer, elle met tout en œuvre pour dissimuler l’erreur en tentant de devenir une bonne personne dans ce monde parfait, mais sa présence déclenche rapidement des anomalies de plus en plus compliquées.

Grâce à son format court, The Good Place parvient à installer un décor pétillant dès le premier épisode : à la fois drôle et dynamique, la série menée tambour battant par Kristen Bell est une jolie surprise aussi colorée que sympathique à découvrir. Au fur et à mesure que la série avance, on découvre aussi bien l’univers paradisiaque bien qu’insolite de la série, tout en en apprenant plus sur les personnages, de la vraie vie d’Eleanor sur Terre qui était une vraie peste à ses acolytes, qui vont de plus en plus prendre de place dans l’histoire. En effet, tout au long de la première saison, The Good Place installe un ensemble attachant et décalé, à travers une galerie de personnages excentriques. Entre l’indécis Chidi, le philosophe expert en morale, et la transformation de Jianyu en cours de route, en passant par Tahani, la princesse un poil orgueilleuse, et Michael, l’architecte du Bon Endroit, la série mise sur le caractère névrotique de ses personnages pour animer les rebondissements d’une intrigue facile à suivre. Les acteurs sont supers, notamment menés par Kristen Bell qui a toujours excellé dans le verbiage comique, tandis que Manny Jacinto se révèle petit à petit dans la série. Entre gags, vannes et comique de situation, The Good Place trouve un bon équilibre, créant des épisodes toujours réjouissants et efficaces.

Mais le plus étonnant dans The Good Place, ce n’est pas son pitch de base. Si la série est agréable à suivre et semble assez attendue, comme beaucoup de sitcoms classiques, celle-ci sort du lot en proposant un twist gigantesque en fin de première saison, ce qui va complètement rebooter la série. Michael Schur, le créateur de la série, a vu juste : plutôt que de se contenter d’épisodes à péripéties similaires et répétitives, il a osé le coup de poker ingénieux, qui fait non seulement sortir The Good Place du lot mais rend l’intrigue un poilounet palpitante car dès la saison 2 : plus rien est sûr. Les certitudes mises en place pendant la première saison volent en éclat et chaque épisode réserve sa petite surprise, rendant la suite des événements totalement imprévisibles. Qui a dit que seul les drames et les séries policières avaient la capacité d’être intrigant ? The Good Place prouve qu’une comédie aux épisodes de 22 minutes peut à la fois divertir, faire rire et maintenir en haleine.

Pour ma part, j’ai hâte de voir la fin de la saison 2. Et la bonne nouvelle, c’est que The Good Place a déjà été renouvelée pour une 3e saison. Si vous recherchez une nouvelle série sympathique, attrayante et courte à découvrir, The Good Place est l’endroit rêvé : c’est à mourir de rire ! *wink wink*

ATTENTION : n’allez surtout pas vous dire « oh pas grave, je vais prendre dans le désordre c’est qu’une comédie », il est important de commencer par la saison 1 avant de voir la suite ! Sinon, vous vous privez d’un twist vraiment génial.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s