Zulu : un polar saisissant mais au final décevant

Avec une histoire haletante, menée par deux enquêteurs à vif dans une Afrique du Sud marquée par un passé douloureux, Jérôme Salle propose un polar noir et violent, au réalisme saisissant. Mais à force d’œuvrer sur tous les tableaux, Zulu s’emmêle les pinceaux avec une fin, certes superbe, mais peu cohérente avec l’ensemble du film, faisant soudainement réaliser qu’il manque un lien émotionnel entre ses personnages et l’intrigue. Dommage, c’était presque un sans faute.