[CRITIQUE] Papa Ou Maman, de Martin Bourboulon

papaoumaman_1

Comédie à l’humour noir… très noir, Papa Ou Maman détourne le drame du divorce dans un film souvent horrible mais parfois très drôle. À la limite entre le plaisir coupable et l’insolence, le film de Martin Bourboulon ose rire d’un sujet tabou, tout en dénonçant l’impact qu’ont les relations parentales sur les enfants. Évitant habilement les pièges des comédies françaises souvent trop potaches, Papa Ou Maman explore son idée sans limite ni véritable morale se révélant comme une petite surprise décomplexée, allégée par l’aura chic et cool de Marina Foïs et Laurent Lafitte. Fallait oser !

Le pitch : Florence et Vincent Leroy ont tout réussi. Leurs métiers, leur mariage, leurs enfants. Et aujourd’hui, c’est leur divorce qu’ils veulent réussir. Mais quand ils reçoivent simultanément la promotion dont ils ont toujours rêvée, leur vie de couple vire au cauchemar. Dès lors, plus de quartier, les ex-époux modèles se déclarent la guerre : et ils vont tout faire pour NE PAS avoir la garde des enfants.

Pour son premier film, Martin Bourboulon tape là où ça fait mal : le divorce est un drame social qui a su se transformer en marché lucratif, alors pourquoi ne pas se marrer sur le sujet en le prenant à revers ? Les couples qui se haïssent, c’est has been (même si La Guerre des Rose de Danny DeVito n’a jamais pris une ride), par contre les familles dysfonctionnelles, ça marche toujours. Désaccords sur la garde des enfants, coups bas, lâcheté et grosses crasses, Papa Ou Maman reprend tous les clichés du divorce et leur tord le coup en les mettant en scène dans le pire cadre possible. Dans un ensemble mi-choquant, mi-amusant, le film démarre en trombe et s’étoffe crescendo avec un humour piquant et carrément osé. Cependant, quelque soit le camp choisi, Papa Ou Maman a quelque chose de séduisant dans sa façon de casser les codes, sans jamais sombrer dans la facilité et les gags de bas étage. Le film propose un scénario ambitieux truffés d’idées parfois tirées par les cheveux et quelques fois grotesques… Loin des comédies françaises populaires, ici Martin Bourboulon évite agréablement bêtise et lourdeur, tout en provoquant une réelle réaction tant Papa Ou Maman ose aller très loin dans la cruauté et l’esprit revanchard.

En effet, sous une trame humoristique, le film ne recule pas devant les pires abus. Derrière la comédie pourrait bien se cacher une seconde lecture plus sérieuse visant les couples inconscients ou irresponsables qui se déchirent ouvertement sous les yeux de leurs enfants, au détriment de leur bien-être, voire de leur sécurité. Du coup, c’est très difficile de se laisser aller devant Papa Ou Maman tant la résonance est proche, à cause d’un ton cru et totalement décomplexé qui fait souvent tiquer. Pour un premier film, Martin Bourboulon sait se faire remarquer en proposant un film relevé, déconcertant mais plein de jolies pépites hilarantes.

Au casting, Marina Fois (Tiens-toi droite, Polisse, Happy Few…) et Laurent Lafitte (Elle l’adore, Les beaux jours, De l’autre coté du périph’…) forme un duo plein de charme, à la fois irrésistibles et horrible, qui apporte une élégance rare à ce genre de comédie française. Autour d’eux, Alexandre Desrousseaux, Anna Lemarchand (Du vent dans mes mollets…) et Achille Potier incarnent les enfants tour-à-tour dégourdis, mal élevés et victimes, tandis que Judith El Zein (Le prénom, Supercondriaque…) et Michaël Abiteboul (20 ans d’écart, La vie domestique…) écopent de rôles secondaires.

En conclusion, Papa Ou Maman surprend, peut choquer ou faire rire aux éclats mais dans tous les cas, ce film n’a rien de la comédie déjà vue et déjà faite un millier de fois. Martin Bourboulon propose du neuf avec un film rythmé, amusant avec une touche suffisamment obscure pour capter l’attention. À voir.

Un petit week-end à Disneyland Paris, ça vous dit ? Non ? bon ok...

Un petit week-end à Disneyland Paris, ça vous dit ? Non ? bon ok…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s