[CRITIQUE] Le Prix du Succès, de Teddy Lussi-Modeste

Le pitch : Brahim est un humoriste en pleine ascension. Sa réussite, il la doit à lui-même et à l’amour qu’il porte à Linda. Bon fils, il soutient les siens depuis toujours. Mais pour durer, Brahim doit sacrifier son grand frère, manager incontrôlable. Si l’échec peut coûter cher, Brahim va payer un tribut encore plus lourd au succès.

Après un premier film discret et quelques courts métrages, Teddy Lussi-Modeste plonge dans le grand bain avec Le Prix du Succès, un drame brillant et juste sur la jalousie fraternelle, entre émancipation et reconnaissance. En effet, le film parle de deux frères, l’un célèbre et reconnu, en quête de pérennité aussi bien sociale que sentimentale ; l’autre est instable, imprévisible mais aussi hyper protecteur et loyal. Alors que le duo semble avoir fonctionné pendant des années, Le Prix Du Succès démarre au point de rupture, quand cette relation chaotique finit par atteindre ses limites. Teddy Lussi-Modeste pose un regard juste sur une situation au bord de l’implosion, qu’il mêle à un contexte familial confiné et à une industrie  impersonnelle où chacun cherche à tirer un avantage de l’autre. Entre méfiance et liens du sang, le film ne cherche pas de coupable mais narre une tranche de vie charnière et façonnée autour des humeurs changeantes de ses protagonistes.

Alors qu’il est facile de pointer du doigt un coupable tout désigné, le film conserve une bonne distance pour observer son histoire et c’est ce qui le rend plus intéressant. Certes, un des personnages est plus démonstratifs, mais il n’est que la partie visible d’un iceberg qui englobe une famille trop soudée et trop dépendante du succès de Brahim, de la relation des deux frères, ainsi qu’un choix difficile à prendre. Le Prix du Succès s’interroge sur la compatibilité entre la famille et la célébrité, tout en mettant un évidence un besoin certain de liberté, à travers le personnage de Brahim qui cherche finalement à s’émanciper de la charge qu’il s’est imposé. Teddy Lussi-Modeste parvient à trouver le ton juste pour nous immerger dans ce cercle vicieux, sans juger et avec lucidité, ce qui rend le film à la fois douloureux et sincère. Au-delà de l’aspect fictif et des affres de la célébrité, le film explore des relations familiales dans des thématiques taboues, que ce soit la jalousie, l’avarice, la sur-protection ou encore le sens du sacrifice et d’un devoir déplacé. Le Prix du Succès saisit avec brio le parcours d’un tandem parti de nulle part et qui tient à rester fidèle à ses racines, jusqu’au moment où son ambition se met en travers du chemin. Chaque camp a ses torts et c’est ce qui rend le film incroyablement vrai, grâce à une réflexion éclairée sur la célébrité qui, aussi alléchante soit-elle, parvient à ternir les liens les plus profonds. D’ailleurs, on ne compte plus le nombre de stars qui ont des problèmes avec les membres de leurs famille, n’est-ce pas ?

Au casting, un duo génial et percutant anime le film : Tahar Rahim (Le Secret de la Chambre Noire, Réparer les Vivants, Samba…), à la fois touchant et convaincant, fait face à un Roschdy Zem (Chocolat, Les Hommes de Feu, Alaska…) excellent, qui prouve à nouveau son talent qui, malgré le caractère orageux de son personnage, arrive à le rendre humain et accessible même dans ses excès. À leurs cotés, Maïwenn (Mon Roi, L’Amour est un Crime Parfait...) joue la pièce rapportée et apporte une sensibilité nécessaire au film, probablement grâce à sa propre expérience (difficile de ne pas penser au duo qu’elle formait avec Joey Starr à l’écran quand on la voit face à Roschy Zem).

En conclusion, Teddy Lussi-Modeste offre un récit saisissant et maîtrisé sur la célébrité et ses conséquences, à travers la relation tendue entre deux frères. Le Prix du Succès dresse un tableau sans équivoque sur le poids de la famille, avec une authenticité palpable, porté par un face-à-face impeccable et juste. À voir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s