[SÉRIE TV] Unorthodox : Un peu de liberté pendant le confinement

Le pitch : Une jeune femme de confession juive ultra-orthodoxe quitte New York pour vivre sa vie de femme libre à Berlin. Bientôt, son passé la rattrape.
Créée par Anna Winger
Avec Shira Haas, Amit Rahav, Jeff Wilbusch…
Disponible sur Netflix

La discrétion de la communauté hassidique l’a toujours rendue très mystérieuse et méconnue, entre clichés et réalité. Extrêmement conservatrice et réglementée, les Juifs ultra-orthodoxes ont un mode de vie particulier, entre la crainte constante du jugement de Dieu, le rejet de toutes formes de modernité et une éducation fortement sexiste (les femmes ne pouvant aller à l’école et ne « servant » qu’à faire des enfants -garçons, de préférence). Ce que l’on sait moins ou ignore souvent, c’est que fuir cette communauté, ce n’est pas seulement le risque de perdre ses repères en étant pour la première fois confronté seul au monde réel, fuir c’est également se confronter à la traque parfois de sa propre communauté qui, malgré sa marginalité, peut avoir le bras long. Et devoir choisir entre revenir, avec un statut de paria, ou se reconstruire sans ami, ni famille et peu adapté au monde social. Des groupes d’entraide existent pour aider ceux qui ont fuit la communauté, à la fois pour les aider à s’adapter et les soutenir dans leur démarche.

Unorthodox est l’adaptation du roman de Deborah Feldman, mis en scène par Maria Schrader. Cette mini-série de quatre épisodes raconte l’histoire d’Esty (Esther) alors qu’elle décide de fuir communauté de New York pour se réfugier en Allemagne. Plus qu’un mode de vie, c’est surtout un mariage malheureux auquel elle veut s’échapper. Au fur et à mesure des épisodes, Unorthodox nous familiarise, entre récit et flashbacks, avec les us et coutumes hassidiques, à travers le parcours d’abord acceptant d’Esty – malgré quelques entorses aux règles en place, avant de permettre à son héroïne d’éclore au contact du monde moderne, entre retrouvailles avec une passion interdite et découverte des plaisirs simples de la vie.

Unorthodox est touchant car la série explique sans pointer du doigt. Elle évite avec brio les caricatures discriminantes pour peindre une communauté qui a certes ses défauts mais dont les membres semblent à l’aise avec un mode de vie régenté et non violent, aussi atypique soit-il. Dans chaque épisode, Maria Schrader s’efforce de poser un regard observateur et sans jugement sur la religion, pour plutôt se focaliser sur les contraintes qui empêchent Esty de s’épanouir auprès des siens. Entre musique, réalisations et rencontres (notamment une, intelligente, avec un autre personnage Juif moins pratiquant), Unorthodox cherche l’équilibre entre les croyances d’Esti et son bien-être aussi bien moral que psychologique.

Pour ma part, j’avais déjà une petite connaissance du sujet (par curiosité) et avec des films récents comme Brooklyn Yiddish de Joshua Z. Weinstein (2017), le fabuleux Désobéissance de Sebastián Lelio (2017) ou encore le documentaire M de Yolande Zauberman (2019), la communauté juive ultra-orthodoxe et ses règles pour le moins archaïques n’était pas une découverte. Du coup, j’ai trouvé l’ensemble juste et émouvant… mais tout de même un peu long, voire même : ça lambine sur les bords, quand ça ne vire pas aux contes de fée grâce à une issue presque miraculeuse (l’école de musique). Une fin plus sobre m’aurait plus convaincue. De plus, j’aurai aimé en savoir plus sur le personnage dérangeant du cousin Moishe, pour comprendre son rôle.

Au casting, je retiendrais évidemment Shira Haas, vue dans Marie Madeleine en 2018 et repérée dans Une Histoire d’Amour et de Ténèbres (2014) réalisée par… Natalie Portman ! Pas étonnant, quand on voit la ressemblance aussi bien physique que dans le jeu de l’actrice.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s