[CRITIQUE] The Danish Girl, de Tom Hooper

Délicat et bouleversant, Tom Hooper s’inspire de l’univers artistique de ses personnages pour en peindre un tableau vivant sur l’histoire de Lili Elbe, la première femme transgenre. The Danish Girl se démarque par la qualité de ses images, plus que par son propos, dressant une fresque romanesque en costumes d’époque. Et au milieu, un duo saisissant, l’un touchant dans sa composition, bien que parfois trop emprunté, l’autre remarquable par sa force et la liberté qui émane de son jeu. Le parfait film à Oscar en somme : à la fois attendu, un poil trop lisse et pourtant magnifique.