[VIDEO] Expendables 3 – Unité Spéciale : Bande-annonce et affiches personnages

Dans Expendables 3 – Unité Spéciale, Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney. Stonebanks devint par la suite un redoutable trafiquant d’armes, que Barney fut obligé d’abattre… Du moins, c’est ce qu’il croyait. Ayant échappé à la mort, Stonebanks a maintenant pour seul objectif d’éliminer l’équipe des Expendables. Mais Barney a d’autres plans… Il décide d’apporter du sang neuf à son unité spéciale et d’engager de nouveaux équipiers plus jeunes, plus vifs et plus calés en nouvelles technologies. Cette mission se révèle rapidement un choc des cultures et des générations, entre adeptes de la vieille école et experts high-tech. Les Expendables vont livrer leur bataille la plus explosive et la plus personnelle…

En salles le 20 août 2014
Réalisé par Patrick Hughes
Avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Harrison Ford, Mel Gibson, Dolph Lundgren, Wesley Snipes, Jet Li, Randy Couture, Antonio Banderas, Terry Crews, Arnold Schwarzenegger, Kellan Lutz, Glen Powell, Ronda Rousey, Victor Ortiz, Kelsey Grammer…

Divergente : Un premier volet plein de défauts mais intéressant et prometteur

Annoncé comme la nouvelle saga pouvant concurrencer Hunger Games, Divergente débarque sur nos écrans français, précédée par un solide succès lors de sa sortie US. Alors, Béatrice peut-elle vraiment tenir tête à Katniss ?
Un premier film qui a pour rôle d’installer une saga est toujours un pari risqué et le film de Neil Burger est tombé dans plusieurs pièges. Trop long, souvent répétitif, Divergente a beaucoup de mal à délaisser sa longue introduction avant de passer à l’action et s’attarde sur une romance prévisible et, malheureusement, niaise entre les deux héros. Malgré de nombreux défauts liés à un scénario trop mou, Divergente se rattrape de justesse grâce à des personnages attachants et des scènes d’entraînements suffisamment vivaces pour rehausser l’ensemble. De plus, le film diffuse un message plutôt positif sur l’affirmation de soi et l’importance de ne pas suivre aveuglément les codes de conduite, ce qui, pour un film destiné en premier lieu à un public jeune, est intéressant. Si le résultat n’est pas convaincant, Divergente réussit toutefois à susciter de l’intérêt et donne envie de voir la suite (Insurgente, prévu en mars 2015).