[CRITIQUE] Divergente 2 : L’Insurrection, de Robert Schwentke

Plus d’action et moins de romantisme, la suite de Divergente a appris de ses erreurs pour livrer un film plus dynamique et attractif… mais à quel prix ? Divergente 2 : L’Insurrection a clairement une ambition plus visible, celle de se démarquer de la saga Hunger Games et de faire avancer sa propre histoire. Malheureusement, le manque de rythme du premier opus est compensé par une surdose d’action, du coup : beaucoup de rebondissements ne servent que de remplissage. Visuellement…