[SPOILERS] Captain America – Civil War : Retour sur le film

ATTENTION, CE QUI VA SUIVRE N’EST RÉSERVÉ
QU’À CEUX QUI ONT VU LE FILM.

Abandonnez la lecture de cet article tant qu’il en est encore temps.
Surtout si vous êtes fan de… Non ! Vous en avez trop lu, partez. Pour ma critique sans spoiler du film, c’est par ici.

Pour ceux qui ont déjà vu le film… on est bien, là non ?
Préparez-vous un casse-croûte, ça va être long !

***

 

captamcivilwar_banner

Ca y est, Captain America – Civil War est enfin en salles, un des films que j’attendais le plus cette année… et je n’ai pas été déçue. Si après un troisième visionnage (!), j’ai tout de même noter que les scènes d’actions de l’introduction (la partie au Nigéria) sont un poil difficile à lire, je reste du même avis : j’adore.
Il est donc temps de revenir sur le film pour quelques spoilers et réflexions sur Captain America – Civil War qui, malgré le fait que Marvel Studios proposent de moins en moins d’easter eggs, marque un nouveau tournant dans l’univers du MCU. Entre un méchant plus humain et une fin ouverte laissant planer le doute sur le retour des Avengers tels que nous les connaissons, le film des frères Russo possèdent pas mal de cordes à son arc pour assurer le fan service et soulever des questions qui resteront, pour l’instant en suspens.

CIVIL WAR – COMICS VS FILM

Marvel-Civil-War-1366x768

Comme je l’ai dit dans ma critique, avoir un Civil War ressemblant aux comics était un pari impossible, car dans les comics l’histoire réunit les Avengers (dans une équipe bien plus large que celle que nous connaissons sur grand écran), mais aussi les 4 Fantastiques, les X-Men (même si ces derniers ne veulent pas trop prendre part au conflit au début) et d’autres héros plus ou moins indépendants. Pourtant, le film conserve les grandes lignes du comics. Rappelez-vous, il y a quelques temps je pointais du doigt l’intérêt des scènes de destructions massives dans les précédents films du MCU, sniffant que cela pourrait bien être le point de départ pour introduire la notion des Accords (textes soumettant les actions des Avengers à la décision d’un Conseil établi par les Nations Unies). Et bien bingo, je ne m’étais pas trompée. Mais il fallait aussi ajouter le coup de grâce : dans le film, c’est au Nigéria que tout dérape, alors que Scarlet Witch tente de maîtriser une explosion, mais ne contrôlant pas encore son pouvoir, elle dévie l’explosion, par erreur, dans un immeuble d’habitation, tuant ainsi des dizaines (centaines ?) d’innocents ; dans les comics, c’est une école qui est dévastée à cause d’un affrontement entre quelques vilains en quête de gloire télévisée (don’t ask) et les New Warriors, causant la mort d’enfants et de plusieurs centaines d’innocents dans une explosion qui va décimer tout un quartier. De même, c’est aussi Tony Stark qui, dans les comics, subit les foudres d’une mère qui a perdu son fils lors de l’enterrement.
Dans une certaine mesure, le film conserve les éléments adaptables du comics : les Accords sont là pour réguler les actions des Vengeurs, alors que dans les comics ils est surtout question d’un recensement et d’un fichage de tous les héros afin que le monde entier sache qui se cache derrière tel ou tel masque. Cependant, si dans les films les Avengers ne préservent pas vraiment leurs identités secrètes, plusieurs héros, dans les comics, agissent en secret pour préserver la sécurité de leurs proches. C’est aussi ce qui va diviser le groupe et opposer Captain America à cette décision.
Si dans les comics, l’histoire bascule dans une guerre finalement très sombre, je trouve qu’il est surtout question du statut de super héros, de justice et de responsabilités par rapport aux pouvoirs des uns et des autres. Les tomes sont beaucoup dans l’action et marquent plusieurs scission entre des personnages amis ou proches de longues dates, en plus d’entretenir un climat instable et dangereux pour tous. Oui, mais voilà, Civil War en comics comptent plusieurs tomes, donc tout le temps nécessaire d’étaler une histoire complexe.
Dans le film, l’aspect justicier de Civil War laisse place à des affrontements finalement bien plus profonds et surtout personnels. La signature des Accords laissent rapidement la place à des conflits d’intérêt, entre le retour de Bucky qui pousse Captain America à le protéger d’abord contre Black Panther, puis Iron Man… avant de résoudre le mystère du film : la fameuse mission du 16 décembre 1991. En reliant Civil War a des décisions intrinsèques aux qualités et aux défauts de nos héros, le film des frères Russo visent juste et permet d’élaborer une histoire aux accents similaires à l’intrigue générale du comics, tout en se focalisant sur cette division profonde du groupe, qui va finalement bien au-delà de leurs statuts de héros jusqu’à leurs convictions et idéologies personnelles. Du coup, on a beau scander « Team Cap ! » ou « Team Iron Man ! » avant de voir le film, il faut bien constater au final la volonté de Tony Stark de vouloir venger la mort (violente) de ses parents est légitime, tout comme le fait que Steve ait voulu protéger son ami d’enfance (qui a quand même été torturé pendant des années) qu’il vient juste de retrouver. Non ?

En tout cas, pour votre culture perso, je vous invite à lire les comics pour découvrir l’autre version de Civil War. N’ayez pas peur de l’avalanche de super héros qui s’y trouvent, c’est un des arcs plutôt abordable de Marvel (je dis ça, parce que quand il s’agit de comics, j’ai tendance à préférer DC !).

PREMIÈRE SCÈNE BONUS : Bucky et le teasing du film Black Panther

ZZ29D75849

Description : Un laboratoire ultra-moderne. Steve Rogers demande à Bucky s’il est sûr de lui. Bucky acquiesce, il ne veut plus prendre de risque, il sait que son esprit est toujours perméable aux ordres programmés par l’HYDRA. Il est alors placé dans un cryo-sarcophage. Peu de temps après, Steve Rogers remercie T’Challa pour son hospitalité. Il prévient le souverain que la présence de Bucky sur son territoire pourrait causer des problèmes. Certaines personnes rêveraient de s’emparer du Soldat de l’Hiver. T’Challa répond simplement : « Qu’ils essaient… » La caméra traverse la verrière, traverse les nuages. Nous sommes dans une forêt luxuriante. Au sommet d’une montagne, on découvre une gigantesque statue. Une panthère noire.

Si rien n’est confirmé, il se pourrait bien que Chris Evans reprenne du service dans le film Black Panther, prévu en 2018, aux cotés de Chadwick Boseman, la véritable révélation de Captain America – Civil War. Bucky restera-t-il endormi pendant le film où fera-t-il une réapparition ? Quand récupérera-t-il un nouveau bras en vibranium ? Et surtout, s’il revient, restera-t-il simplement Bucky ou endossera-t-il un nouveau costume ? Affaire à suivre.

DEUXIÈME SCÈNE BONUS : Spider-Man et le teasing de Homecoming

2917529-iron-spider-man-misda-colors-by-spiderguile-d50axwv-149966

Description : De retour chez lui, Peter Parker soigne ses blessures. Il explique à Tante May, inquiète, qu’il s’est battu contre un camarade nommé Steve (et qu’il a affronté un type vraiment géant) et qu’il a réussi à se défendre malgré tout. Rassurée, Tante May quitte sa chambre. Peter examine alors son nouveau lance-toile. L’objet conçu par Tony Stark projette au plafond le Spider-Signal, avec de petites icônes autour, comme sur une application. Fin de la scène post-générique. « Spider-Man will return. »

Spider-Man a fait son entrée dans le MCU en s’alliant à Iron Man contre Captain America. Cette scène ne fait que teaser Spider-Man : Homecoming , prévu en juillet 2017 avec, évidemment, la présence de Robert Downey Jr au casting. Rien d’étonnant puisqu’Iron Man a pris le jeune Spidey sur son aile et compte bien l’aider à développer ses capacités. Et peut-être même une armure Iron Spider qui sait ? (J’adore ce costume, perso)

ZEMO : LE MÉCHANT HUMAIN

zemo_danielbrulh

D’habitude chez Marvel (et dans la plupart des films de super héros), les méchants sont des êtres, terrestres ou non, avides de pouvoir et/ou rongés par la vengeance et/la jalousie. Mais souvent, c’est un peu comme ça, sans raison vraiment importante : d’un Obadiah Stane qui en a marre d’être dans l’ombre à un Loki qui aurait bien aimé être roi à la place de Thor (avant de découvrir que son papa c’est pas son papa), les méchants Marvel se fondent souvent dans un moule prédéfini. Alors oui, on adore tous Loki, qui reste le méchant le plus charismatique (et étonnamment adorable) so far mais après deux phases bien remplies du MCU, tous les méchants de sont pas forcément à la hauteur. Du coup, cela a tendance à nuire au divertissement Marvel, car s’ils proposent des films agréables à suivre et globalement fun, une fois la hype redescendue, il faut reconnaître que Malekith (Thor 2), Ronan L’Accusateur (Les Gardiens de la Galaxie), Ivan Vanko (Iron Man 2) ou encore YellowJacket (Ant-Man) n’apportaient pas grand chose à la choucroute comparé à des vilains comme Loki, évidemment, ou encore Crane Rouge (Captain America 1) par exemple.
Et pis bon, je ne parlerais pas tout de suite de Thanos et de sa petite fixette sur madame la Mort, hin… 😀

Dans Captain America – Civil War, le vilain du film se présente sous les traits de Daniel Brulh aka Zemo. Mais alors que les fans s’attendaient à une adaptation du Baron Zemo, cette version ciné présente un homme brisé qui cherche un moyen de venger la mort de sa famille en détruisant les Avengers de l’intérieur.

>>> Version comics : Zemo est un vieil ennemi de Captain America, un soldat nazi découvert pendant la seconde guerre mondiale. A l’instar de Tony Stark, lui son truc c’était de créer des armes pour détruire un peu salement les gens, avant de perdre un peu la boule et d’être défiguré.
Les comics comptent plusieurs versions de Zemo, de père en fils, mais généralement tous aussi timbrés et cherchant à venger la mort de quelqu’un par un déchaînement de violence et de destruction. Le coup classique, en somme.

>>> Version film : S’il est bien question de vengeance, ce nouveau Zemo est bien plus discret et mystérieux. En parallèle de l’intrigue du film, la guerre entre Iron Man et Captain America, Zemo assemble les pièces d’un puzzle assez brillant dont on comprend l’ambition seulement dans les dernières minutes. Loin des vilains Marvel habituels, Captain America – Civil War étonne avec un personnage discret mais brillant, que l’on découvre à travers un plan savamment rodé qui se tisse en cours de route. En effet, si Zemo avait prévu d’utiliser Bucky pour faire réagir les Avengers, ce n’est qu’en découvrant le contenu de la mission du 16 décembre 1991 en interrogeant Bucky que Zemo a pu atteindre son but : détruire les autres soldats d’Hiver dormants et dresser les deux leaders des Avengers l’un contre l’autre.

>>> Pourquoi c’est une bonne idée : Captain America – Civil War casse les codes. Alors qu’on s’attendait à un vrai Baron Zemo et à l’affrontement entre les deux teams, on s’attendait surtout à une réconciliation et une grosse bagarre générale entre les Avengers réunis contre Zemo et ses sbires. Et bien non, cette fois il n’y aura pas de happy end tel que prévu. D’ailleurs, lorsque Everett Ross (Martin Freeman) se réjouit et demande à Zemo ce que ça fait de voir son plan échoué, Zemo sourit et répond « Did it? (vraiment ?) ». Finalement, si Iron Man et Captain America ne se sont pas entretuer, la division est profonde laissant des blessures aussi bien physiques que mentales. Nos héros se pardonneront-ils un jour ? Tony finira-t-il par rappeler Steve sur ce vieux téléphone old school ?

WELCOME HOME, SPIDER-MAN

homecoming

Annoncé en grande pompe, Marvel Studios a récupéré la licence Spider-Man grâce aux échecs cuisants des reboots The Amazing Spider-Man et décide d’introduire cette troisième version de Peter Parker dans Civil War… un peu à la hâte. Après quelques séances de tournage supplémentaire, on découvre donc que Tony Stark avait repéré les agissements de ce « Spider-Guy » dans les rues de New york et décide de l’appeler en renforts pour se battre contre la Team Captain America. Au-delà des images tournées sur fond vert et incrustées parfois maladroitement, la présence de Spider-Man fait quand même bien plaisir. Il ne reste pas longtemps, mais suffisamment pour que l’on puisse apprécier ce nouveau Spidey : jeune et un peu naïf, mais quand même fort (capable d’arrêter le bras de Bucky sans effort) et bavard pendant l’action. Entre le coté drôle du personnage et le détail dans les mouvements du héros (sa façon de ramper très arachnéennes, les poses très comics…), Marvel Studios propose un Spidey alléchant.
Mais rien n’est joué car il faudra attendre Homecoming en 2017 pour découvrir sous quel angle il vont aborder ce super héros qui a déjà connu deux reboots en 10 ans de cinéma. Aurait-il dû choisir un autre Spider-Man (quitte à faire une entorse à la storyline) pour rafraichir le personnage ? Pourquoi Tante May est-elle aussi jeune ? Que racontera Homecoming ? Quel méchant affrontera Spidey ? Les paris sont ouverts mais n’oublions pas qu’il ne s’agira certainement pas d’un simple reboot puisque le film s’insère dans un MCU bien en marche… vers Infinity War.

BLACK PANTHER : la nouvelle recrue qui déchire !

black_panther_and_mowgli_by_maby_chan-d9tlaqh

Le MCU est en mouvement et cette phase 3 annonçait déjà l’arrivée de pas mal de nouveau super héros. Avant que Spider-Man rejoigne l’équipe, Black Panther était déjà prévu dans Civil War et au vu du résutat, on sent bien que Marvel Studios avait bien préparé le terrain. Après une première mention du Wakanda dans Avengers – L’Ère d’Utron, le film introduit ce royaume africain fictif et T’Challa, aka Black Panther.

>>> Qui est Black Panther : le film reste fidèle aux origines du comics. Le Wakanda est connu pour ses mines de vibranium (le métal le plus puissant au monde, qui a servi pour le bouclier de Cap mais aussi pour le bras de Bucky… dans ta face, l’adamantium !) et pour son emblème protecteur : La Panthère Noire, un protecteur transmis de génération en génération via un rite de passation un peu mystique. S’il fait nulle doute que son père, King T’Chaka a été Black Panther lui aussi, dans le film c’est au tour de T’Challa de briller.
Le pari n’était pourtant pas gagné, surtout dans un film qui compte autant de super-héros dont la plupart se débrouille plutôt bien au corps-à-corps. pourtant, les premiers pas de Black Panther sont fantastiques : de la classe de Chadwick Boseman aux scènes d’actions à couper le souffle, Black Panther pèse véritablement dans la balance et donne très très envie de voir la suite. De quoi parlera Black Panther ? Ulysses Klaw fera-t-il son grand retour ?
À noter également que Black Panther est le premier super héros noir et africain a être apparu dans les comics Marvel. Et du coup, ce sera intéressant de voir un film de super héros qui devrait, à priori, compter beaucoup de personnages noirs… c’est un inédit pour un blockbuster, non ?florence_kasumba_blackpanther

>>> « Move, or you will be moved »
shuri_blackpantherSouvenez-vous de ce face-à-face plein de tension entre une femme noire (magnifique et visiblement forte) et Natasha Romanoff, avant que T’Challa intervienne pour les séparer. Le nom de cette femme n’est pas mentionnée et l’actrice, Florence Kasumba, est uniquement créditée en tant que Chef de la Sécurité. Hum.

Clairement, il y a autre chose là-dessous. Une femme aussi imposante, prête à en découdre avec Black Widow… c’est forcément autre chose qu’une simple Chef de la Sécurité. Et s’il s’agissait de Shuri, la sœur de T’Challa qui a, pendant un temps, repris le rôle de Black Panther ? Ou Mieux… la femme de T’Challa, Ororo ? Haaa mais nan, Ororo (Munroe) c’est évidemment Storm (des X-Men) n’est-ce pas ?
Nan mais c’est quoi ces cachotteries ?! XD Perso je parie sur Shuri mais avoir une version Marvel de Storm, ce serait bien kiffant quand même… non ?
J’espère que nous reverrons cette mystérieuse femme dans le film Black Panther !

LES HISTOIRES D’AMOUR FINISSENT MAL, en général

Si les relations amoureuses sont discrètes dans le film, elles sont tout de même bien présentes.

chrisevans_emilyvancamp
>>> Steve + Sharon Carter : Découverte dans Captain America 2 (enfin, recastée depuis Captain America 1, plutôt), Sharon Carter, alias Agent 13 a pris discrètement de la place, passant de la voisine flirteuse au love interest qui a, vraisemblablement, évolué entre les films. A la fin de Captain America 2, Steve envisageait de l’inviter à sortir et dans Captain America Civil War, les deux tourtereaux continuent de marcher sur des œufs, surtout avec la mort de Peggy Carter. Alors ok, tomber amoureux de la nièce de son grand amour est un peu creepy, mais quand ces deux-là finissent par échanger un premier bisou, cela fait bien plaisir.
L’avancée discrète de leur histoire (et la complexité des comics Civil War) explique partiellement pourquoi Sharon ne pouvait pas tuer Steve Rogers dans le film… En plus il faut déjà s’occuper du lavage de cerveau de Bucky, ne compliquons pas les choses !

scarletwitch_vision

>>> Vision + Scarlet : je vous en avais vaguement parlé, mais dans les comics, ces deux-là finissent ensemble… jusqu’à ce que Wanda perde la boule. Si Vision revient pour sauver la jeune femme à la fin d’Avengers – L’Ère d’Ultron, ses sentiments, synthétiques ou non, continuent d’évoluer alors qu’il est de plus en plus protecteur avec elle (manquant, à cause de cela, de tuer Rhodey !). Sauf que Wanda a déjà montré qu’elle pouvait le contrôler via sa gemme de l’Esprit… C’est pas bon signe tout ça.
Encore une fois, leurs histoire dans les comics est bien plus complexe, je me demande ce que ça va donner dans les films mais notons que Marvel Studios continue de miser sur le moral instable de la jeune héroïne…

captain-america-3-iron-man-tony-stark-pepper

>>> Tony – Pepper : Pas de Pepper Potts dans le film, mais on apprend que les deux amoureux sont séparés. Tony rappelle qu’à la fin d’Iron Man 3 ce dernier avait promis de ne plus construire d’armures, mais qu’il avait continuer et que l’affaire Ultron n’a pas aidé à calmer le jeu. Notons que le film propose un Tony un peu plus fragilisé, un peu plus fatigué et un poil abattu aussi bien par le cours des choses, ses actes mais aussi par la trahison de Steve. Sans parler de ses douleurs cardiaques (le bras gauche qui lance…), il semblerait que notre Tony semble glisser vers le coté obscur… Pas bon signe non plus.

anthony-mackie-and-sebastian-stan-in-captain-america-the-winter-soldier

>>> Bucky et Sam Wilson : je sens la future bromance, et vous ? En tout cas, ces deux-là sont parfaits en amis-ennemis, d’autant plus que potentiellement, chacun pourrait venir à remplacer Steve dans son rôle de Captain America. Moi j’y crois ! Et puis, si vous cherchez sur internet, il y a des fan fictions qui existent sur ces deux-là (certains sont un peu perturbantes quand même).

>>> Black Widow et [placer un personnage masculin ici] : Bon, parlons peu mais parlons bien, il est temps de trouver un mec à Black Widow. Ce n’est plus possible de la voir flirtouiller avec un mec différent dans chaque film ! Je m’insurge ! D’abord, on nous tease sa relation passée avec Hawkeye, puis dans Captain America 2, elle fait gentiment du gringue à Sam Wilson tout en roulant une galoche à Steve (GG !), dans Avengers : L’Ère d’Ultron, elle s’expose avec Bruce Banner… Et maintenant, qu’on ne me dise pas le contraire, la voilà qui reflirtouille avec T’Challa ! Dites, elle aurait pas le feu aux fesses notre Natasha ? Trouvons lui un mec (genre un avocat sympa et aveugle qui joue les justiciers la nuit), parce qu’un jour elle finira ptet par se faire buter. Par Hawkeye. Enfin je dis ça…

RÉFÉRENCES, SURPRISES ET AUTRES EASTER-EGGS

>>> Big Ant-Man et Star Wars :
À défaut de Hulk, Captain America – Civil War a droit aussi à son héros géant. Invité à se joindre au groupe, Ant-Man rejoint l’équipe de Captain America pour affronter celle d’Iron Man. Courageux, le tout nouveau héros incarné par Paul Rudd, propose de faire diversion avec un pouvoir qu’il a peu testé en devant un géant. Toute cette scène est top, de sa réaction hilarante (ho ho ho !) jusqu’à sa défaite grâce à une idée ingénieuse de Spider-Man qui s’inspire d’une scène de L’Empire Contre-Attaque… que je n’ai pas comprise, mais qui était bien sympa. (pas la peine de m’expliquer, Star Wars ne m’intéresse pas)

icandothisallday

>>> Captain America, le premier Avenger :
Alors qu’Iron Man a l’ascendant sur Captain America lors de leurs combats finals, Bucky est à terre et Iron Man s’apprête à l’achever mais Cap intervient. Iron Man le repousse violemment et lui conseille de rester à terre. Cap se relève en chancelant et joue des poings avant de dire « I can do this all day (je peux tenir toute la journée) ». Une référence directe à une scène mémorable de Captain America 1 où Steve, à l’époque gringalet, tenait couragement tête à des brutes qui l’agressaient.

>>> Un bras en moins :
Tradition étrange du MCU, depuis quelques films il est de coutume qu’un personnage perde son bras droit. Voilà, c’est comme ça. Après Aldrich Killian dans Iron Man 3, Thor pendant quelques minutes dans Thor 2, Bucky dans Cap 2, Ulysses Klaw dans Avengers Age of Ultron… Bucky perd à nouveau son bras, version métallique cette fois, alors qu’il tente d’arracher le coeur de l’armure d’Iron Man, ce dernier riposte en rassemblant toute l’énergie de son armure (une tactique déjà vu dans Iron Man 3, quand il tue Savin). Et pouf, plus de bras métallique pour Bucky. Je me demande bien si quelqu’un à récuperer son bras d’ailleurs hum hum hum…

damion-poitier-thanos-en-avengers-en-civil-war_366499

>>> Le caméo de Thanos !
Thanos est dans le film ! Enfin oui, mais non pas vraiment. Avant que Josh Brolin ait officiellement été casté pour le rôle, c’est Damion Poitier qui avait incarné le Titan Fou pour la scène post-générique d’Avengers (2012). Personnellement, j’avais trouvé le recast dommage, même si j’aime beaucoup Josh Brolin.
L’acteur est donc de retour au début du film, pendant la scène au Nigeria et c’est un des sbires de Crossbones. On le voit plus clairement, lorsqu’il affronte Black Widow et quand celle-ci menace de tirer sur son partenaire, c’est lui qui dit « drop it or I’ll drop this (jette ton arme ou je lâche ceci) » alors qu’il tient un virus très contagieux dans la main. Voilà, c’était lui le premier Thanos.
Allez, juste pour le fun, je vous remets la scène dans Avengers ^^

>>> Le caméo de Joe Russo
L’un des deux réalisateurs, Joe Russo, aime bien faire une petite apparition dans ses films. Déjà, dans The Winter Soldier, il incarnait le médecin qui tentait de sauver Nick Fury. Dans Civil War, il prête ses traits au vrai médecin qui devait interroger Bucky mais qui a été tué par Zemo dans la chambre d’hôtel.

>>> Le caméo de Stan Lee
Evidemment Stan lee est de la partie et joue le livreur FedEx qui appelle Tony Stark, Tony Stank (Tony Trash en VF) et lui remet la lettre que Steve Rogers lui a écrit.

>>> Coup de griffes
Black Panther, je l’aime bien. Mais étrangement, certains moments m’ont fait penser à un autre héros griffu bien connu chez la Fox, j’ai demandé Wolverine ! En particulier, la première scène où Black Panther cherche à neutraliser Bucky sur le toit d’un immeuble, ce dernier s’échappe et saute de l’immeuble, Black Panther le suit et glisse le long de la façade de l’immeuble à l’aide de ses griffes. Ca me rappelle l’arrivée (nettement moins gracieuse) de Wolverine dans X-Men 3 – L’Affrontement Final :

De même, la façon de rétracter ses griffes lorsque Black Panther se calme, Wolverine fait pareil.

>>> Une histoire de cul 🙂 
Quicksilver n’est plus, mais le film fait tout de même quelques petits clins d’œil au speedster. Dans Avengers – L’Ère d’Ultron, quand Quicksilver et Scarlet Witch se rallient aux Avengers et tentent d’évacuer la ville, Quicksilver tente d’alerter un poste de police et repart. Les flics ne réagissant pas, il revient avec une mitraillette et tire au plafond en disant « Get off your asses » (bougez vous le cul).
Dans Captain America – Civil War, outre le fait qu’Hawkeye et Scarlet Witch entretiennent un lien symbolique (car il a su la motiver pour se battre + Quicksilver lui a sauvé la vie alors que les deux ne s’entendaient pas), les deux parlent très souvent de se « bouger le cul » quand il s’agit de se battre. Ca a l’air anodin comme ça, mais c’est un clin d’œil discret à Quicksilver.

>>> Alfre Woodard, l’agent double ?
L’actrice Alfre Woodard incarne la femme qui accuse Tony Stark d’avoir tuer son fils en Sokovie. Mais l’actrice joue aussi dans la série Luke Cage et s’oppose également au héros. Si les noms de famille ne correspondent pas, rien n’empêche d’imaginer un lien entre ces deux personnages… ou alors est-ce seulement notre imagination ?

QUESTIONS EN SUSPENS

>>> Pas de mort : Fausse bonne idée ?
Après avoir vu le film, le fait qu’il n’y ait pas eu de mort, ne choque pas. Dans les comics, Captain America meurt, tué par Sharon Carter APRES la fin de la guerre alors que celle-ci ait été manipulée par Crane Rouge et Dr Faust. Deux personnages qui ne collent pas aux films d’aujourd’hui, cela aurait fait tâche. Pendant un temps, je pensais que Tony allait y passer, surtout quand il se plaignait de ses douleurs cardiaques. Mais rien.
Pourtant, cela fait un moment que la rumeur enfle sur la disparition de Captain America, surtout avec la présence de Sam (le Faucon) et de Bucky, deux personnages qui ont déjà repris le rôle dans les comics (et ce ne sont pas les seuls d’ailleurs). J’ai aussi entendu dire que Chris Evans, qui avait alors signé pour 6 films, a renégocié son contrat… pour plus de films ? Car là, il en est à son cinquième (je ne compte pas son caméo dans Thor 2).

Secret-Avengers-2010-16

>>> Quel avenir pour la Team Cap ?
À la fin du film, Steve revient pour libérer ses amis emprisonnés : Sam (Le Faucon), Clint (Hawkeye), Scott (Ant-Man) et Wanda (Scarlet Witch). Oui, mais les Accords ont été signés, ils sont tous dans l’illégalité et probablement recherché par Ross (William Hurt). Et puis, nous les savons prêts à intervenir dès le moindre danger… et il le feront, c’est sûr. Serions-nous en train d’assister au début des Secret Avengers ? L’histoire et les héros sont différents des comics, mais le point départ est le même… Laissez-moi rêver ^^

>>> Quel avenir pour les Avengers ?
Encore une fois, l’univers est chamboulé et n’en ressort pas indemne. Que deviendront les Avengers ? Qui formera les nouvelles recrues à venir ? Qui sera encore là pour affronter Thanos dans Infinity War ?

***

Et voilà, c’est fini pour cet article 100% spoilers. Remarque, questions, corrections ? N’hésitez surtout pas à me faire part de vos commentaires.

Prochain film super-héroïque : X-Men: Apocalypse

>>> Ma critique du film Captain America – Civil War
>>> Revivez la conférence de presse avec la #TeamIronMan

2 réflexions sur “[SPOILERS] Captain America – Civil War : Retour sur le film

  1. C’est un bon article, tu as vraiment réfléchi à pleins de choses et y a pas mal de trucs que j’avais pas vu, ça doit être le cas pour beaucoup de gens. C’est agréable à lire aussi:-)
    Alors, je suis d’accord avec toi pour la première scène post générique, mais au fond je suis persuadée que Bucky va revenir dans black panther, que ce soit à la fin du film ou juste en caméo. Le personnage est à un tournant de son histoire et va prendre de plus en plus d’importance. Même si ce n’est pas encore officiel, c’est sur à 90 pourcent qu’il sera dans infinity war partie 1. Il ne vont pas le faire débarquer dans la conflit comme un cheveux sur la soupe, donc black panther film, devrait servir à montrer son réveil.
    Ensuite, je ne suis pas trop d’accord avec toi sur black widow 😉 Le personnage est par nature une femme fatale qui a l’habitude d’user de son charme pour avoir ce qu’elle veut et entrer dans les bonnes grâces de certains. ça ne veut pas dire qu’elle drague T’challa, mais qu’elle apprécie le personnage et voit en lui un allié potentiel. Steve qu’elle a embrassé dans le dernier film, ce n’était pas non plus de la drague mais un moyen de détourner l’attention. Le seul qu’elle aguiche véritablement c’est Hulk. Mais j’espère que leur histoire s’est terminée pour toujours, pour qu’ils puissent la mettre définitivement avec Bucky :-)comme dans les comics ça serait vraiment cool.
    Il est fort probable que Stark ne survive pas à la guerre contre Thanos, vu le coup de vieux (et le coup au moral) qu’il prend dans ce film.
    Je ne commenterais pas sur spiderman avec lequel j’ai du mal (il parle vraiment trop^^)
    En ce qui concerne les différences film/comics, je préfère l’aspect plus personnel du film et plus centré sur les motivations de chacun. C’est mieux que si ils avaient voulu respecter le plus possible la matière initiale, ça n’aurait pas pu se faire en un film de 2h30. Le meilleur est à venir avec l’arrivée de Thanos, j’espère un petit caméo de lui à la fin de Thor 3 qui sait^^

    • Merci pour ton commentaire.
      Je pense que je suis un peu dure avec Black Widow par jalousie 🙂 haha. Sinon je suis d’accord avec toi concernant Stark, quant à Spidey, ils ont fait pas mal d’esbroufe pour donner envie de voir Homecoming. On verra vraiment ce qu’il vaut dans son film.
      A bientôt ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s