[VIDÉO] Crawl : Rencontre avec Alexandre Aja

Il y a quelques semaines, lors de la projection du film, j’ai eu l’occasion d’assister à un Q&A avec Alexandre Aja, le réalisateur. L’occasion de revenir sur le film, ses ambitions, ses contraintes techniques et le crocodile !
Découvrez les meilleurs moments de cette rencontre exceptionnelle en vidéo…

Réalisé par Alexandre Aja (et produit par Sam Raimi)
En salles le 24 juillet 2019
Avec Kaya Scodelario, Barry Pepper, Ross Anderson…

[CRITIQUE] Crawl, d’Alexandre Aja

Alexandre Aja renoue avec la tension nerveuse qui l’a fait connaître à travers Crawl, un film estival qui propose un presque huis-clos mordant et palpitant. Un crocodile et une tempête, il n’en fallait pas plus pour que je me cramponne à mon siège devant ce cocktail jubilatoire qui, malgré des personnages humains aux actions parfois crétines, propose des effets spéciaux bluffants et une intrigue hyper efficace. Génial !

[VIDÉO] Crawl : Découvrez la bande-annonce

Quand un violent ouragan s’abat sur sa ville natale de Floride, Hayley ignore les ordres d’évacuation pour partir à la recherche de son père porté disparu. Elle le retrouve grièvement blessé dans le sous-sol de la maison familiale et réalise qu’ils sont tous les deux menacés par une inondation progressant à une vitesse inquiétante. Alors que s’enclenche une course contre la montre pour fuir l’ouragan en marche, Haley et son père comprennent que l’inondation est loin d’être la plus terrifiante des menaces qui les attend…

Réalisé par Alexandre Aja (et produit par Sam Raimi)
En salles le 24 juillet 2019
Avec Kaya Scodelario, Barry Pepper, Ross Anderson…

[CRITIQUE] Hellboy, de Neil Marshall

Hellboy ou la promesse ratée d’une série Z qui s’annonçait comme fun. Malgré une volonté de s’éloigner de la version de Guillermo Del Toro en proposant un divertissement plus outrancier et gore à souhait, le film de Neil Marshall se perd et pêche par un scénario d’une maladresse consternante qui rend l’expérience ô combien pénible et frustrante. Des enjeux confus, des personnages survolés et trop nombreux, aucun sens du rythme, structure narrative ratée… On enchaîne les événements en attendant que ça se termine enfin. Pas de vrais morceaux de bravoure, malgré des tentatives de plans séquences d’action qui nous permettent d’apprécier les limites budgétaires du film. Rien à sauver.

[CRITIQUE] Bumblebee, de Travis Knight

La franchise Transformers fait un virage à 180° et Michael Bay laisse les rennes à Travis Knight pour le spin-off Bumblebee. Le film redéfinit sa cible et livre une aventure à l’ambition familial grâce à un ensemble plus accessible et moins bourrin. Arrivant à point nommé pour les fêtes, Bumblebee vise les plus jeunes avec ses personnages adolescents, quitte à laisser les fans de la première heure -et les adultes- sur le carreau tant l’action est finalement passée au second plan. Serai-je devenue trop vieille pour Transformers ?

[CRITIQUE] En Eaux Troubles, de Jon Turteltaub

Après Rampage et ses bestioles XXL qui saccagent tout, c’est au tour d’un requin méga géant de semer le trouble. Jason Statham affront le Megalodon dans une aventure estivale qui tente le mockbuster au premier degré avec le concept du film de requin moderne, mais fait avec des moyens et de l’ambition. Si le projet semblait attrayant sur le papier, En Eaux Troubles joue les équilibristes entre la comédie d’action et le film (trop) familial, si bien que Jon Turtletaub s’emmêle les pinceaux et ne livre pas le spectacle espéré. Dommage.