[SÉRIE TV] Quicksand : un mini-thriller suédois fascinant

Le pitch : Adapté du roman « Rien de plus grand » écrit par Malin Persson Giolito, Quicksand se déroule neuf mois après qu’une fusillade a éclaté dans une école de la banlieue la plus riche de Stockholm. Une étudiante va se retrouver en procès pour meurtre…

Créée par Camilla Ahlgren
Avec Hanna Ardéhn, Felix Sandman, David Dencik…
Disponible sur Netflix

*** Spoilers et explications en fin d’article ***

Quelque part entre 13 Reasons Why et le film The Hole (2001), Quicksand se pose dans les beaux quartiers suédois et suit les traces de Maja, une adolescente accusée de meurtre, complicité de meurtre et autres atrocités suite à une fusillade mortelle qui a eu lieu dans son lycée. Rapidement, la série creuse le parcours de la jeune fille et surtout la relation amoureuse qu’elle entretenait avec Sebastian, un gosse de riche un poil rebelle. Quicksand installe une incertitude palpable dès le premier épisode, à travers la froideur à la fois culturelle des Suédois et celle étudiée du personnage principal qui ne laisse percevoir aucune émotion malgré les lourdes accusations qui pèsent sur ces épaules. Est-elle la victime ou la coupable ? Quelle est sa part de responsabilité dans la mort de ses camarades de classe et pourquoi sa relation avec Sebastian a-t-elle autant dérapé ? Autant de questions auxquelles la série va répondre à travers six épisodes qui se regardent sans effort, jouant savamment avec les codes du thriller alors que le mystère se dissout petit à petit à travers les souvenirs de l’héroïne et les interrogatoires.

Le positif :

  • l’ambiance froide de la série rend le récit hyper captivant
  • Quicksand n’a pas peur des sujets tabous : drogues, violences sexuelles, négligence parentale et racisme… la série est à la fois un échantillon de drames adolescents et de culture suédoise
  • les acteurs, souvent débutants, sont très convaincants

Le négatif :

  • Quicksand aurait mérité quelques épisodes de plus pour mieux approfondir son récit
  • le dénouement final laisse une impression en demi-teinte (pour ma part, je l’ai trouvé incohérent)

À voir, si vous aimez binger des thrillers express et satisfaisants, Quicksand propose une recette efficace et convaincante, à travers une intrigue solide, simple – oui – mais prenante.

/!\ Spoiler alert /!\
Si l’intrigue est bien menée, j’ai été déçue de découvrir un dénouement aussi simple et peu surprenant : malgré le témoignages du seul survivant, Samir, et de Lars – qui ne faisait pas partie des personnages visés – la série se range derrière la version de Maja sans creuser l’image qu’elle renvoyait aux autres.
Dans l’ensemble, Maja est bien une victime : enfermée dans une relation toxique avec Sebastian, son entourage l’a plus ou moins abandonnée. Ses parents l’ont laissé partir avec la famille de Sebastian en fermant les yeux de façon légèrement permissive, tandis que les amis de Maja l’ont rendu responsable de l’addiction à la drogue de son petit-ami. Elle s’est donc sentie obligée de veiller sur lui, notamment après sa tentative de suicide, et quand Sebastian a fini part perdre pied – après avoir entendu son père parler de lui – c’était le début de la fin. Entre le caractère violent du jeune homme et le regard des autres, Maja n’a pas osé prendre ses distances et l’a suivi dans une spirale infernale, sans réaliser qu’il allait commettre l’irréparable.
Au-delà de ça, là où j’attendais un retournement de situation, comme dans The Hole, où on découvre que l’héroïne est en fait un monstre très éloigné du portrait de la victime découvert à travers ses souvenirs, Quicksand ne satisfait pas à 100% en livrant un final trop lisse.

Peut-être que je suis trop habituée aux séries hyper renversantes qui proposent des twists jusqu’à la dernière minute, mais pour le coup, c’était un chouilla déceptif car la série mise beaucoup sur la personnalité très détachée et froide de Maja pendant tout son emprisonnement.

Une réflexion sur “[SÉRIE TV] Quicksand : un mini-thriller suédois fascinant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s