Grace de Monaco : Agréable à regarder mais sans véritable intérêt

Présenté en ouverture du Festival de Cannes 2014, Grace de Monaco était aussi controversé qu’attendu. Entre une photographie sublime et une ambiance glamour savamment entretenue, si le film d’Olivier Dahan séduit au premier coup d’œil, c’est au niveau du fond que c’est une véritable déception. L’histoire est creuse et peu pertinente, l’ensemble ressemble plus à un documentaire-fiction totalement aseptisé et dénué d’une quelconque émotion. Nicole Kidman et Tim Roth forment un duo improbable et l’intrigue politique du film est d’un ennui total. Bref, c’est raté.