[Coup de cœur] States of Grace : Émouvant, vivant… un moment de grâce

Foudroyant et bouleversant, States Of Grace est une pépite rare qui a su tisser une histoire superbe autour d’un sujet épineux, avec une subtilité et une délicatesse incroyable. Destin Cretton narre avec simplicité le parcours de personnages écorchés vifs et poignants, sans jamais céder au mélodrame excessif et au pathos inutile. States Of Grace est porté par une Brie Larson magnifique et touchante, d’ailleurs récompensée par le Prix d’interprétation féminine aux Festival International du film de Lorcano 2013.

Les Yeux Jaunes des Crocodiles : Aussi assommant que le livre

Plat et très lent, Les yeux jaunes des crocodiles est un parfait copier-coller du livre de Katherine Pancol (tout aussi plat et lent). Cécile Telerman parvient à donner vie à des personnages aussi fades à l’écrit que sur grand écran, dans cette tranche de vie ordinaire et pourtant curieuse. Finalement, l’adaptation est si fidèle que je n’arrive toujours pas à m’attacher à cette héroïne / victime / imbécile heureuse qui ne cesse de pleurnicher toutes les cinq minutes, ni à ses proches tous aussi insipides les uns que les autres. Certes, Cécile Telerman a su faire des coupes utiles dans le scénario pour rendre l’histoire un tantinet plus dense, mais si vous n’avez pas lu le livre, certains détails sont survolés ou éludés, ce qui rend le film finalement assez bancal et incomplet.

[Série] The Red Road : la nouvelle série de Sundance Channel

La vie d’un shérif tentant de conjuguer sa vie familiale et son métier difficile. Il doit d’ailleurs très souvent calmer les tensions entre deux communautés : les habitants de la petite ville dans laquelle il a grandi et les Indiens habitant à Ramapo Mountain. Après une tragédie et un incident avec sa femme, il va s’associer avec un membre dangereux de la tribu. Malheureusement, cette alliance reviendra inévitablement tous les hanter…

The Amazing Spider-Man – Le Destin d’Un Héros : Une suite éparpillée et mitigée

Deux ans après le premier opus, Marc Webb est de retour avec la suite des aventures de l’homme-araignée. Si The Amazing Spider-Man – Le Destin d’Un Héros est nettement meilleur que le premier, le film souffre d’un manque de rythme assez pesant et d’une ambition mal contenue. En effet, à force de multiplier les intrigues, The Amazing Spider-Man – Le Destin d’Un Héros ne fait que survoler ses personnages, voguant d’une histoire à l’autre sans aucune fluidité ni émotion. Malgré ses nombreux efforts narratifs, des scènes de voltiges spectaculaires et un Spidey bien plus proche de celui des comics, Marc Webb livre un film mitigé, qui continue de teaser inutilement les futurs grands vilains qui arriveront, espérons-le, dans les deux prochains films. En attendant, on s’ennuie un peu trop souvent…