Maléfique : Un conte réinventé, ambitieux et surprenant

Cela faisait un moment que j’attendais le retour d’Angelina Jolie au cinéma et c’est grâce à Disney que ce jour est enfin arrivé. On pourrait croire que j’ai un léger parti pris sur ce film, mais en restant objective, Maléfique m’a énormément plu. Robert Stromberg revisite l’histoire de La Belle au Bois Dormant avec force et poésie, toujours en gardant l’esprit féerique de l’histoire. Divertissant et bien rythmé, Maléfique allie une histoire entraînante, qui s’émancipe avec brio de l’histoire originale, et une héroïne charismatique et fascinante. Inspiré et abouti, le film reste captivant, malgré quelques longueurs et un ton parfois trop enfantin, surtout grâce à une photographie magnifique soulignant un univers enchanteur aux effets spéciaux stupéfiants. En effet, les Studios Disney s’éloigne enfin de l’univers d’Alice au Pays des Merveilles (2010) pour créer une identité propre au film Maléfique, à la fois fantastique et romanesque, avec une légère empreinte gothique pour conserver une atmosphère mystérieuse. Une véritable aventure visuelle et pleine d’émotions qui émerveillera aussi bien les plus jeunes qu’un public adulte. C’est ça, la magie Disney.

Amour Sur Place Ou À Emporter : un anti « romcom » pétillant et moderne

Adapté d’un spectacle, Amour Sur Place Ou À Emporter est une comédie pétillante et pleine de punch, mettant en scène un couple atypique, aux convictions et morales très opposées. Entre humour urbain et jeune, enchaînant les répliques percutantes et les gags, le film d’Amelle Chahbi dépeint avec vigueur et efficacité les travers des relations amoureuses mixtes au vingt-et-unième siècle. Certes le ton du film est plutôt incisif et sans détour, mais ce sont justement les personnalités exagérées d’Amelle et Noom qui rendent cette comédie particulièrement drôle et attachante, malgré une forte tendance à la lourdeur et à la potacherie.