[NEWS] Vampires En Toute Intimité : Quand la France rencontre la Nouvelle-Zélande !

Les vampires Viago (379 ans), Deacon (183 ans), Vladislav (862 ans) et Peter (8 000 ans) partagent un appartement à Wellington, en Nouvelle-Zélande. Malheureusement pour eux, et à cause de leur irrépressible besoin de s’alimenter en sang, ils ont du mal à se faire des amis ou à maintenir en vie des relations qui leur permettraient de fréquenter les établissements branchés de la ville. Sans vie sociale, ces créatures de la nuit arriveront-elles à surmonter leurs différences et s’adapter ainsi au monde moderne ?

Disponible en e-Cinéma dès le 30 octobre 2015
Réalisé par Jemaine Clement, Taika Waititi
Avec Taika Waititi, Jemaine Clement, Jonathan Brugh…

[VIDÉO] N.W.A – Straight Outta Compton : Découvrez les coulisses du film avec 2 featurettes

En 1987, cinq jeunes hommes exprimaient leur frustration et leur colère pour dénoncer les conditions de vie de l’endroit le plus dangereux de l’Amérique, avec l’arme la plus puissante qu’ils possédaient : leur musique. Voici la véritable histoire de ces rebelles, armés uniquement de leur parole, de leur démarche assurée et de leur talent brut, qui ont résisté aux autorités qui les opprimaient. Ils ont ainsi formé le groupe de rappeur des N.W.A. en dénonçant la réalité de leur quartier. Leur voix a alors déclenché une révolution sociale qui résonne encore aujourd’hui.

En salles le 16 septembre 2015
Réalisé par F. Gary Gray
Avec O’Shea Jackson Jr., Corey Hawkins, Jason Mitchell…

[CRITIQUE] Sinister 2, de Ciaran Foy

Après un premier film sympathique et un peu flippant (même s’il finissait par partir en vrille vers la fin), Sinister 2 prend la relève et propose une suite, ajoutant un point de vue original : celui des enfants. Malheureusement, ce qui m’avait dérangé dans le premier Sinister devient aujourd’hui l’élément centrale. Ciaran Foy tisse un film approximatif avec un croque-mitaine bricolé à la va-vite et des gamins fantômes qui tirent la tronche, tout en retirant le mystère nécessaire pour que l’ambiance sinistre, pourtant soignée, fonctionne. Résultat, Sinister 2 reste bancal et prévisible.