[CRITIQUE] Seul Sur Mars, de Ridley Scott

Après deux films discutables, Ridley Scott semble avoir retrouvé le droit chemin… celui qui mène dans l’espace. Grâce à un scénario lumineux et ambitieux, Seul Sur Mars parvient à renforcer une histoire a-priori prévisible en construisant un survival inattendu, étonnamment drôle et divertissant. À l’instar d’un Interstellar trop complexe, Ridley Scott prouve que la science-fiction peut-être aussi impressionnante qu’accessible, quitte à vulgariser le blabla scientifique pour ne pas perdre le spectateur en cours de route. Résultat, Seul Sur Mars crée la surprise et on passe un excellent moment aux cotés d’un Matt Damon réjouissant !