WEI or Die : La première fiction interactive

5WEIORDIE copie

J’ai eu l’occasion de découvrir WEI OR DIE, la première fiction interactive réalisée par Simon Bouisson et produite par Résistance Films, Cinétévé et France Télévisions Nouvelles Écritures. Une expérience intéressante et originale qui permet au spectateur de découvrir le film selon son envie, grâce à différentes caméras et points de vue. Le résultat est très fun et la fiction en elle-même a un but non dissimulé de dénoncer le danger de ces week-ends d’intégration (WEI) où le bizutage peut prendre un virage terrible.

Le pitch : Bienvenue dans l’enfer d’un week-end d’intégration. Ils avaient deux jours pour s’intégrer, tout aurait dû rester secret. 1 WEI – 150 étudiants – 149 suspects – 80 caméras – 2h25 de vidéos – Une infinité de montage possible.

L’idée c’est de suivre un week-end d’intégration d’étudiants en commerce qui vire au drame, à travers différents points de vue que l’on découvre via les personnages qui filment avec leurs téléphones portables, appareils photos et autres caméras, mais aussi grâce à des caméras de surveillance WEI OR DIE dure 45 minutes si on laisse filer le film sans interagir, mais si la curiosité vous pique, l’expérience peut durer plus longtemps. Le concept est sympa, original et facile à appréhender : en bas de l’écran se trouve la timeline du film et les différents points de vue possibles qui s’affichent en temps réel. Ainsi, vous pouvez switcher d’une caméra à l’autre pour suivre l’action et les différents échanges.
En fait, le spectateur est libre de regarder ce qu’il veut et ça, c’est nouveau. D’habitude le réalisateur tourne ses scènes puis impose un montage pour exposer son film selon la trame qu’il souhaite. Ici, Simon Bouisson change la donne. L’histoire prenant place au cours d’un week-end d’intégration (WEI), on peut suivre les personnages selon notre affinité : des deux potes qui ne sont pas du tout dans l’ambiance, des mecs fêtards qui font n’importe quoi, les tourtereaux qui se tournent autour, les copines qui profitent ou encore les meneurs du jeu qui prennent plaisir à bizuter leur camarade. Du coup, si la trame générale est la même et que tous ces personnages sont reliés par le drame qui constitue le fil rouge du film, WEI OR DIE peut avoir un tout autre sens selon la timeline que l’on choisit de suivre. En plus, l’avantage a grâce à ces différentes timelines, c’est qu’on peut revenir en arrière pour suivre une action d’un point de vue différent ou suivre une conversation qui a lieu en aparté. Le spectateur est roi et choisit ce qu’il veut voir de A à Z.

WEIORDIE_Interface2

Concrètement ça donne quoi ? WEI OR DIE a deux objectifs : celui de proposer une autre façon de voir un film grâce à son aspect interactif qui permet de naviguer entre les personnages, les points de vue et les sous-intrigues qui étoffent la fiction, tout en proposant une fiction préventive révélant les déviances de ces fameux week-end d’intégration où des jeunes étudiants se retrouvent livrés à eux-même et soumis à un bizutage qui va trop loin. Le résultat se révèle très fun et pique la curiosité, on se prend facilement au jeu et ça donne envie d’espionner toutes les timelines et les conversations cachées, pour faire son propre film de 45 minutes… ou plus ! WEI OR DIE offre plusieurs possibilités aux résonances différentes et laisse le choix au spectateur de réaliser son propre film. Qui choisirez-vous de mettre en avant ? Les fêtards ? Le major de promo ? Les organisateurs du WEI ? C’est à vous de jouer.

WEI OR DIE : un concept à poursuivre ? Et bien pourquoi pas ! Si l’idée est de sensibiliser les jeunes (et les moins jeunes), on pourrait imaginer ce système de fiction interactive sur bien d’autres sujets, sur le thème de la prévention (l’alcool au volant, le sexe non protégé, le harcèlement à l’école, etc…). En allant plus loin (et avec bien plus de moyen), on pourrait aussi développer des séries sur le sujet. Certaines d’ailleurs proposent déjà de suivre des personnages différents à chaque épisode tout en avançant dans l’histoire (The Slap, par exemple – oui, je sais, j’en ai jamais parlé ici), alors pourquoi ne pas proposer toute une saison avec ce système ? J’espère que d’autres WEI OR DIE verront le jour.

En attendant, le film est à présent disponible. Participez à l’expérience en suivant ce lien.

WEIORDIE_Interface3

www.wei-or-die.com

WEIORDIE_ACCUEIL WEIORDIE_BIZUTAGE(2) WEIORDIE_DRONE WEIORDIE_GROUPE(1) WEIORDIE_GROUPE(2) WEIORDIE_NOEMIE_LAIT

WEIORDIE_FOUND_FOUTAGE(2) WEIORDIE_FELIX WEIORDIE_CHAMPAGNE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s