[RATTRAPAGE 2017] L’Expérience Interdite : Flatliners, de Niels Arden Oplev

Le pitch : Pour découvrir ce qui se passe après la mort, cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience aussi audacieuse que dangereuse. Sur eux-mêmes, volontairement, ils provoquent des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. En poussant le processus de plus en plus loin, ils vont devoir affronter non seulement leur part d’ombre et leur passé, mais plus effrayant encore, les phénomènes paranormaux liés au fait qu’ils sont revenus de l’au-delà…

Suite peu inspiré du film de Joel Schumacher sorti en 1990, cette resucée de L’Expérience Interdite – Flatliners s’éloigne du thriller fantastique de l’époque pour proposer une sorte de méli-mélo à frissons fabriqué à la hâte. Le film de Niels Arden Oplev (Millénium, version suédoise) reprend le même procédé narratif, à savoir une poignée d’étudiants qui vont s’amuser à provoquer la mort pour savoir ce qui se passe après, ce qui va, évidemment, déclencher des événements surnaturels.
Le problème c’est qu’en plus de l’absence de surprise générale, cette Expérience Interdite 2.0 végète dans une ambiance noire pour asseoir le coté horrifique de son histoire, mais sans véritable ambition de capitaliser sur ses effets, tandis que l’intrigue remâche du déjà-vu sur les conséquences de jouer avec le paranormal. Le problème, c’est que Niels Arden Oplev se repose tellement sur l’original qu’il propose un film déjà daté, tant l’ensemble ressemble à un teen-movie du début des années 2000 – qui aurait été en bonne place aux coté des Scream et autres Urban Legend de l’époque. La construction est hâtive et dans sa précipitation à entrer dans le vif du sujet, le film laisse passer des incohérences dès le début du film (l’hôpital de secours sans surveillance et accessible comme un moulin n’est qu’un début), et la suite s’appuie sur des facilités affligeantes qui ne permettent jamais à la tension de monter, car trop prévisible. Ceux qui ont connu ou vu la première version risque de se sentir floués devant ce remake paresseux et médiocre, tandis que les plus jeunes qui découvriront L’Expérience Interdite : Flatliners n’y verront qu’un énième film simili-fantastique/d’épouvante peu inventif, bien que pas forcément déplaisant grâce à la fraîcheur de son casting.

Justement coté acteurs, on retrouve beaucoup de visages connus malheureusement empêtrés dans des personnages transparents. Dommage car ils semblent tous y croire, y compris Kiefer Sutherland (Zoolander 2, Designated Survivor...) qui participe à ce film (il portait le film original aux cotés de Julia Roberts et Kevin Bacon). Autour de lui, on retrouve donc Ellen Page (X-Men Days Of Future Past, Free Love…) en meneuse de jeu, à la tête d’un ensemble qui compile les clichés des personnages interchangeables incarnés par Nina Dobrev (The Vampire Diaries, xXx : Reactivated…) en intello curieuse, Diego Luna (La Légende de Manolo, Rogue One…) en gars sûr, James Norton (Belle, Mr Turner…) qui joue les insolents, et Kiersey Clemons (Nos Pires Voisins 2, Easy…), la carte sociale du club.

En conclusion, entre fantastique, drame et épouvante, L’Expérience Interdite : Flatliners ne parvient pas à trouver sur quel pied danser et vivote dans un entre-deux peu convaincant ni véritablement engageant. Si l’ambiance et la fraîcheur du cast séduisent, l’intrigue s’évapore très rapidement, surtout dans un deuxième acte qui ampute l’héroïne du film (pardon pour le spoiler) et s’enfonce dans des suppositions lunaires et à peine abouti sur l’ennui… pardon… la vie après la mort.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s