[CRITIQUE] Séduis-Moi Si Tu peux, de Jonathan Levine

Ils ont toutes les différences du monde et pourtant ils sont fait l’un pour l’autre : ceci est le point de départ d’une bonne partie des comédies romantiques depuis la création du concept. Séduis-Moi Si Tu Peux s’en empare à bras le corps en associant deux acteurs ayant chacun un style et un registre bien marqués, la super-glamour et néanmoins glaciale Charlize Theron et le très potache Seth Rogen, dans une comédie plutôt sympathique, assumée et surtout surprenante.

Le pitch : Fred, un journaliste au chômage, a été embauché pour écrire les discours de campagne de Charlotte Field, en course pour devenir la prochaine présidente des Etats-Unis et qui n’est autre… que son ancienne baby-sitter ! Avec son allure débraillée, son humour et son franc-parler, Fred fait tâche dans l’entourage ultra codifié de Charlotte. Tout les sépare et pourtant leur complicité est évidente. Mais une femme promise à un si grand avenir peut-elle se laisser séduire par un homme maladroit et touchant ?

Quand un journaliste engagé (mais un peu raté) retrouve son ancienne babysitter devenue une figure politique et que cette dernière l’engage pour épicer ses discours, on s’attend forcément à des étincelles. Jonathan Levine (All The Boys Love Mandy Lane, Warm Bodies, Larguées…) s’amuse avec l’univers de ses personnages qu’il étoffe au fur et à mesure que ces derniers se côtoient, avant que les convictions de l’un déborde sur l’autre et que la décontraction de l’autre révèle le premier. Bordé d’un humour frontal et porté par un duo hyper à l’aise, Séduis-Moi Si Tu Peux peut s’enorgueillir de sortir des sentiers battus en mêlant le ton borderline de Seth Rogen à un genre habituellement sirupeux et balisé pour conquérir un public généralement féminin. Ici, Jonathan Levine vise large et jette les pincettes par la fenêtre en osant l’humour parfois trash là où on ne l’attend pas, notamment quand il va au-delà des apparences calculées de son héroïne pour révéler une femme plus relax et franche du collier, tandis que le fond politique et engagé permet au personnage de Seth Rogen de s’éloigner du cliché du mec balourd et bas du front qui ne fait rien de sa vie à part fumer de l’herbe.

C’est là que le film parvient à intéresser un peu plus que la sempiternelle bleuette : Seth Rogen rempile pour un alter-ego bourru et potache, mais pas non plus idiot. Le film décortique la caricature pour révéler un personnage engagé et averti, qui en plus de ne pas avoir sa langue dans sa poche, s’est également exprimer ses idées au contact d’une femme de tête. Là où le rôle de Charlize Theron parait plus prévisible, c’est bien celui de son complice qui donne plus de relief et d’humanité au film, forçant l’ensemble à se décoincer, révélant un monde politique moins lisse qu’il n’y parait. Le cocktail est détonnant et je me suis laissée prendre à cette rencontre improbable, en étant bien plus charmée par les acteurs que par l’histoire en elle-même. En effet, Séduis-Moi Si Tu Peux reste une romcom assez standard dans son traitement, qui étire au maximum ses ressorts comiques pour faire durer le plaisir… ou pas ! Même si l’ensemble reste agréable, il n’en est pas moins prévisible. Du coup, voir l’intrigue rebondir sur de nouveaux twists crée pas mal de longueurs qui se font sentir dans le dernier tiers, tant le film semble parfois interminable (ponctuée par une référence inutile et complètement hors contexte à Black Panther d’ailleurs – ce qui dessert un chouilla l’ambition Jonathan Levine de sortir des clichés, surtout quand il utilise le seul personnage Noir du film pour ce moment qui n’a rien à faire là, si ce n’est surfer sur la pop-culture pour faire ricaner dans le fond « haha, il a crié « Wakanda Forever« , haha c’est drôle ». Non, en fait.).

Globalement, Jonathan Levine signe un film assez efficace et pas uniquement destiné au public féminin, tant il dégomme certains clichés pour proposer des personnages plus crédibles, ayant chacun leurs parts d’élégance mais aussi d’attitudes. J’avais peur qu’il y ait des faux airs de En Cloque, Mode d’Emploi de Judd Apatow (2007) à cause de son pitch, mais Séduis-Moi Si Tu Peux utilise au mieux les clichés à sa disposition tout en s’émancipant de la niaiserie attendue du genre. Chaque personnage grandit au contact de l’autre, entre valeurs et romance, à travers des détours prévisibles et d’autres littéralement explosifs – notamment un qui m’a donné l’impression d’être téléportée dans un autre film ! Sans forcément devenir trop sérieux, Jonathan Levine évoque tout de même des sujets actuels : les jeux de pouvoirs politiques au détriment de l’avenir de notre planète et surtout la place des femmes dans un monde d’hommes et d’images.
Finalement, malgré sa longueur (et le fait que je n’étais pas forcément emballée en sortie de salles), Séduis-Moi Si Tu peux reste une bonne surprise qui souffle un petit vent de fraîcheur sur les romcoms fleurs bleues. Un vent de fraîcheur ou une odeur de pet, au choix.

Au casting, Jonathan Levine retrouve à nouveau Seth Rogen (The Disaster Artist, Nos Pires Voisins 2, Steve Jobs…) qu’il met face à Charlize Theron (Tully, Atomic Blonde, Fast and Furious 8…). Si leurs personnages sont deux opposés, on peut également dire la même chose de l’image publique que renvoie ces deux acteurs. Si l’un reste dans son registre habituel qu’il va un chouilla faire grandir grâce aux valeurs de son personnage, c’est toujours un délice de voir Charlize Theron égratigner son image impeccable pour devenir une femme cool, voire même une bonne copine (si on est assez maso pour avoir une bombe atomique dans son carnet d’adresses). Le duo fonctionne à merveille et semble suffisamment complice pour rendre leurs personnages attachants, à la frontière du buddy movie.
Autour d’eux, June Diane Raphael (Grace et Frankie…) et Ravi Patel (Grey’s Anatomy…) apportent de beaucoup d’humour également, tandis que plusieurs visages connus défilent : O’Shea Jackson Jr. (Criminal Squad…), Andy Serkis (Mowgli: La Légende de la Jungle…), Alexander Skarsgård (Big Little Lies…) ou encore Lisa Kudrow (La Fille du Train…) s’invitent à la fête.

En conclusion, malgré un titre peu prometteur et finalement assez éloigné de l’intrigue, Séduis-Moi Si Tu Peux propose une comédie romantique actuelle qui capitalise intelligemment sur les différences radicales de ses personnages. Drôle et frais, Jonathan Levine revient avec une comédie qui rehausse sa filmographie (oublions l’horrible Larguées), surtout grâce à son duo de choc et de charme. À voir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s