[CRITIQUE] Freaky, de Christopher Landon (Sortie DVD)

Le pitch : Millie Kessler, une lycéenne discrète, croise malencontreusement la route du Boucher, un terrifiant tueur en série. Sous l’effet du mystérieux poignard de l’assassin, Millie et son assaillant se retrouvent chacun dans le corps de l’autre ! La jeune fille ne dispose désormais que de 24 heures pour récupérer son corps
Réalisé par Christopher Landon
Avec Vince Vaugh, Kathryn Newton et Celeste O’Connor
Disponible en DVD et Blu-Ray depuis le 20 octobre 2021
Bonus : Dédoublement de personnalité : Millie contre le Boucher • Des meurtres soigneusement élaborés • Le style horrifique de Christopher Landon • Final girl remanié • Scènes coupées

Porté par le succès de son dytique Happy Birthdead et Happy Birthdead 2 You, le réalisateur Christopher Landon est de retour avec une comédie noire du même calibre. Dans Freaky, le réalisateur prend à nouveau le partie de détourner les clichés de l’horreur, notamment celui de la sempiternelle blonde (un peu plus ingénue cette fois) qui se retrouve coincée dans le corps d’un tueur en série psychopathe traqué par la police.
Alors que le film semble se calquer sur d’autres exemples où des personnages échangent leurs corps ou leurs places (de Freaky Friday à Princesse Chicago), Christopher Landon ajoute la notion de l’inconnu, comme dans le culte Volte-Face de John Woo. Du coup, la tonalité du film devient plus urgente à la manière de ses Happy Birthdead, car au-delà du risque d’un échange permanent, l’héroïne court un vrai danger si le délai s’écoule avant qu’elle ait pu retrouver son apparence d’adolescente. Cela donne naissance à des moments délirants alors que l’acteur Vince Vaughn adopte les mimiques d’une jeune femme, ce qui détonne avec sa carrure imposante, tandis que de l’autre coté, l’adolescente attachante vire en meurtrière de sang froid. C’est peut-être le seul bémol du film, puisqu’au milieu de cet ensemble pop, les meurtres deviennent souvent gratuits (même si c’est souvent le propre du psychopathe).

Au casting : cela faisait un moment que je n’avais pas vu Vince Vaughn (Une Famille Sur Le Ring, Traîné sur le Bitume, Légendes Vivantes…) dans un premier rôle au cinéma, ici l’acteur semble s’amuser en incarnant une ado. Face à lui, la jeune Kathryn Newton (Big Little Lies, Ben Is Back…) s’en sort plutôt bien, entournée par Celeste O’Connor, Misha Osherovic (Le Chardonneret…) et Uriah Shelton (13 Reasons Why…) pour compléter un ensemble juvénile.

En conclusion, comme un bon teen horror movie à la sauce slasher, Freaky se régale d’une bonne dose d’humour déviant pour mettre en scène ses personnages, qui, malgré leurs ambitions parallèles, nourrissent le même objectif : permettre à l’héroïne de prendre sa revanche, tout en retrouvant sa place au sein d’une famille marquée par le deuil. Christopher Landon signe une comédie fun, certes pleine de commodités mais largement sympathique. À voir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s