Légendes vivantes : Hilarant et déjanté !

légendesvivantes1

>>> DÉJÀ DISPONIBLE EN DVD ET BLU-RAY <<<

Dix ans ont passé depuis Présentateur Vedette : La légende de Ron Burgundy (2004), et pourtant devant Légendes Vivantes, la suite, le plaisir est intact. Adam McKay renoue avec sa troupe de présentateurs uniques et déjantés pour une nouvelle aventure colorée et très drôle, tout en proposant une seconde lecture très actuelle sur le monde de la presse. Si Will Ferrell chapeaute le tout, Paul Rudd et Steve Carell sont tout aussi excellents et auraient mérité d’être plus mis en avant. C’est un vrai bon délire à voir et à revoir !

Le pitch : Le journaliste présentateur Ron Burgundy se voit offrir un poste sur une chaîne d’information 24h/24 et intègre le network avec son ancienne équipe.

À l’origine du projet, on retrouve donc Will Ferrell, Adam McKay (Frangins malgré eux, Very Bad Cop…) et une partie de ceux qui ont lancé la « Frat Pack » quelques années après Présentateur Vedette, le film qui lancé pas mal de comédiens que l’on retrouve souvent dans des films estampillés Apatow (ici producteur) ou encore quelques chevauchées libres, comme le récent Les Stagiaires (2013).

Dans cette suite, l’irrésistible Ron Burgundy voit soudainement son monde s’écrouler alors que la carrière de sa femme prend son envol. Grâce à une nouvelle opportunité, et pour notre plus grand bonheur, notre héros va alors reconstituer son équipe farfelue afin de reconquérir l’antenne et retrouver le succès. Mais entre la concurrence et la corruption, notre petit groupe va devoir s’adapter à la frénésie de New York et à ce monde en pleine évolution. Avec beaucoup d’humour et de gags carrément perchés, Légendes Vivantes utilise ses personnages extrêmes pour dépeindre plusieurs phénomènes de société qui, à l’époque, bouleversaient le quotidien.
Le film en profite donc pour dénoncer la montée en puissance des news à sensations, les différentes magouilles des hommes de pouvoir pour plier l’information à leurs propres volontés au lieu de la mettre au service du public, sans oublier de se moquer ouvertement des Américains (des gens) et de leur intérêt pour la télé-poubelle. De l’actualité au féminisme, McKay et ses amis vident donc leurs sacs, en éclaboussant l’Amérique et ses propres stéréotypes avec une légèreté incroyable et un regard suffisamment pointu pour dénoter avec l’humour hyper potache du film.
En effet, malgré un sous-texte plutôt sérieux, Légendes Vivantes tient ses promesses et se révèle être une comédie désopilante, aux accents très régressifs. Singeries, ridicule, grimaces, caméos surprises… Les acteurs n’hésitent pas à accentuer leurs personnages crétins, beaufs et/ou névrosés et ça fonctionne. Ici, il ne s’agit pas seulement de donner dans la potacherie facile (ou presque), Légendes Vivantes se démarque par son originalité et sa créativité. Plus c’est loufoque, mieux c’est. Ainsi, le film donne lieu à des scènes plus que déjantées qui sont à hurler de rire.

Toutefois, Légendes Vivantes n’est pas exempte de mauvais points. D’une part, il faut quand même adhérer à ce genre d’humour un peu grossier sur les bords et, d’autre part, on peut également regretter le fait que le film soit encore centrer sur le personnage de Ron Burgundy. Du coup, le film tire parfois trop sur la corde et il y a une sérieuse perte de rythme en plein milieu où l’ennui n’est pas loin.

Au casting : co-scénariste et premier rôle, Will Ferrell (Les Rois du Patin, Frangins Malgré Eux, La Grande Aventure Lego…) donne de sa personne comme jamais, réussissant encore une fois à faire de Ron Burgundy un personnage attachant malgré son caractère excessif. À ses cotés, Paul Rudd (Peace, Love et plus si affinités, 40 ans : mode d’emploi, C’est La Fin…) et Steve Carell (40 ans toujours puceau, Crazy Night, Jusqu’à ce que la fin du monde nous sépare…) sont les plus étonnants et surtout les plus drôles. Dommage qu’on ne les voit pas plus, tout comme David Koechner (Paul, Destination Finale 5…) et son concept hilarant de « poulet frit » ! Coté personnages féminins, Christina Applegate (Trop Loin Pour Toi, Bon à Tirer…) reprend du service et Meagan Good (Think Like A Man, Don Jon…) vient s’éclater avec la bande, tandis que Kristen Wiig (Mes Meilleures Amies, Imogene, Her…) fait un passage à la fois drôle et touchant.
Pour compléter ce casting – et sans dévoiler les nombreux caméos géniaux, James Marsden (X-Men, Le Majordome…) et Greg Kinnear (Little Miss Sunshine, Les Kennedy…) sont également de la partie.

En conclusion, Légendes Vivantes est un véritable débordement de bonne humeur. L’équipe est de retour pour un nouvel opus réussi, prouvant que la légèreté et le ridicule assumé n’empêche pas de soulever des problèmes sociétaux avec justesse. Adam McKay parvient à préserver l’ambiance collégiale du premier film et Légendes Vivantes donne l’agréable impression de retrouver une bande de vieux potes. À voir !

Stay classy!

Stay classy!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s