[CRITIQUE] Pupille, de Jeanne Herry

Simplement formidable, le film de Jeanne Herry livre une belle histoire qui donne chaud au cœur. Pupille s’attache aussi bien au tableau social qu’au parcours du petit Théo, l’enfant abandonné à la naissance. Si la part de fiction rend ce drame plus touchant, Jeanne Herry donne envie de croire à ce récit sincère. Pupille est un beau film, porté par un casting d’une justesse bouleversante : Gilles Lellouche et Elodie Bouchez sont exceptionnels.

César 2015 : Les Nominations

La 40e cérémonie des César 2015 aura lieu le 20 février prochain et aujourd’hui, les nommés ont été révélée. Alors que je craignais le pire (comme la nomination de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? par exemple), l’académie des arts et techniques du cinéma crée la surprise avec de belles nominations, certaines attendues et d’autres moins. En effet, si le duel entre les deux films sur Yves Saint Laurent était presque inévitables, l’académie met en avant des oeuvres qui ont su se faire remarquer, tel que Les Combattants, Sils Maria ou encore Hippocrate, sans oublier d’ajouter La Famille Bélier, sorti in extremis fin 2014…

Les Incontournables UGC – Du 14 au 20 janvier 2015

Cette année, les cinémas UGC renouvellent la semaine des Incontournables UGC. Pendant une semaine, les films qui ont marqués 2014 sont de nouveaux à l’affiche et c’est l’occasion de faire des séance de rattrapage. Profitez-en grâce à un tarif réduit : la place est à 3,50 euros !
Découvrez la sélection…

Elle L’adore : Sandrine Kiberlain au top dans une intrigue non maîtrisée

Légèrement pop et rafraîchissante, Elle L’Adore est une comédie policière originale dans laquelle on y retrouve une Sandrine Kiberlain franchement marrante en groupie maligne et prise au piège. Cependant, pour son premier film, Jeanne Herry ampoule un trame sympathique en ajoutant une intrigue secondaire qui n’apporte rien au film, pire, qui finit par être encombrante. Du coup, malgré un ensemble dynamique et acidulé, Elle L’Adore botte en touche à la dernière minute en bâclant la fin de façon étrange et frustrante. Dommage.