Flop 2013 : Les pires films de l’année

2013 a été une belle année, oui mais ça a aussi été celle des déceptions. Des films prometteurs qui se révèlent insipides, des franchises qui tentent de survivre quitte à tout saccager sur leurs passages ou des choses qui ne méritent même pas le nom de film tant ils ressemblaient à du, excuse my french, foutage de gueule (My Movie Project par exemple)… il est temps de faire un petit bilan sur les « flops » de l’année, selon… bin, moi.

Dans ce top, je vise surtout les films que je pourrais éventuellement montrer à mon pire ennemi, après l’avoir enchaîné à une chaise dans une pièce sans fenêtre et lui avoir écarquillé les yeux avec des allumettes pour l’obliger à regarder (un an plus tard, je me suis décidée).
Je vais donc éviter d’y classer de nullités évidentes, telles que Hansel et Gretel : The Witch Hunters ou encore Les Profs, Turfs, RIPD Brigade Fantôme, etc… C’est trop facile.

Après mûre réflexion, je déclare que les flops 2013 sont (tintintintiiiiin) :

1. Die Hard 5, de John Moore

Diehard5-1

Le souvenir ciné que j’aimerais volontiers effacer de ma mémoire. Le film détruit joyeusement la saga Die Hard, le manque de respect de John Moore est aberrant et Bruce Willis a l’air de royalement s’ennuyer tout du long. Un film atroce et vilain qui n’aurait jamais jamais JAMAIS dû voir le jour.
>>> Lire la critique complète

2. Carrie – La Vengeance, de Kimberly Pierce

carrie1

Remake honteux et adaptation inutile, Kimberly Pierce voulait simplement jouer avec des effets spéciaux. Résultat, le reste du film passe à la trappe et ce n’est pas la prestation de Chloe Grace Moretz qui vient sauver le désastre.
>>> Lire la critique complète

3. After Earth, de M. Night Shyamalan

afterearth

A chaque fois c’est pareil. Je me dis que je ne me laisserais plus enfumer par les bandes-annonces des films de M. Night Shyamalan, puis je craque et regrette. Will Smith se prend pour Dieu alors qu’il doit guider son fils à travers une Terre inhospitalière dans un ensemble flemmard et geignard qui, avec un peu d’efforts, aurait au moins pu surprendre… Mais non, apparemment c’était trop demandé.
>>> Lire la critique complète

4. Passion, de Brian De Palma

passion1

J’avais beaucoup aimé le film original d’Alain Corneau mais ce remake éprouvant et simpliste surfe sur l’attrait sulfureux d’une relation sensuelle entre deux femmes. Pire, l’ensemble du film a des allures de téléfilm allemand et rajoute des éléments décrédibilisant sans cesse les personnages principaux. Je n’ai pas compris l’intérêt.
>>> Lire la critique complète

5. The Place Beyond The Pines, de Derek Cianfrance

theplace1

Le nouveau film de Derek Cianfrance réunissant deux acteurs en vogue, Ryan Gosling et Bradley Cooper (voire trois, si on compte Dane Dehaan), était très attendu cette année. Malgré une première partie superbe, la suite manque d’équilibre et de punch. Mou du genou et conclusion prévisible, c’est pas la joie.
>>> Lire la critique complète

6. Diana, de Olivier Hirschbiegel

diana1

Comment un film sur une femme aussi marquante peut-il être aussi fadasse ? En le centrant sur une amourette complètement inintéressante. Bien joué.
>>> Lire la critique complète

7. Mud – Sur les rives du Mississipi, de Jeff Nichols

mud1

Un autre film très attendu cette année qui m’a posé un problème particulier. Malgré le déferlement de bons sentiments bien placés et des acteurs appliqués, je n’ai pas du tout accroché à ce film formaté et trop lisse.
>>> Lire la critique complète

8. The Wolverine – Le Combat de l’Immortel, de James Mangold

thewolverine1

Si les fans des aventures papier y ont trouvé leurs comptes, moi j’attendais un film de super héros. Au final, je me suis retrouvée devant un film d’action lambda, brouillon et à la traîne qui m’a presque fait regretter le film de Gavin Hood. L’overdose Hugh Jackman n’est pas loin…
>>> Lire la critique complète

9. No Pain, No Gain, de Michael Bay

nopainnogain

Un mauvais recyclage de Bad Boys, une ode criarde à la crétinerie… Bay fait l’inventaire de tout ce qui a pu faire son succès, enterrant tout le potentiel de son histoire initialement hallucinante.
>>> Lire la critique complète

10. C’est la fin, de Seth Rogen et Evan Goldberg

thisistheend2

Un film de potes qui ressemblent surtout un gros délire nombriliste qui, malgré quelques gags drôlounets, se révèle finalement exclusif et épuisant. Rien que le fait de revoir l’affiche suffit à m’énerver.
>>> Lire la critique complète

***

Pour terminer, voici quelques mentions spéciales :

  • The Master / Lincoln : deux films à Oscar qui, malgré leurs grands réalisateurs (Paul Thomas Anderson, Steven Spielberg), leurs grands acteurs (Joaquin Phoenix, Daniel Day-Lewis) et une mise en scène excellente (voire magistrale pour The Master), manquaient cruellement d’émotion. Ennui total.
  • Joséphine : la pire adaptation d’une BD à l’écran. Aucun respect des personnages ni de l’histoire, zéro intérêt, une réalisatrice à coté de la plaque et une Marilou Berry tête à claques.
  • Very Bad Trip 3 : une suite, d’accord, mais une suite mettant en avant les personnages principaux ç’aurait été mieux…

Les pseudo-film d’horreur qu’il fallait éviter cette année : Mamà, The Bay, Le Dernier Exorcisme 2 et Texas Chainsaw 3D.

Et pour vous, quels sont les plus mauvais films de l’année ?

>>> Voir le Top 2013

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s