Flop 2020 : les loupés de l’année

Même si les cinémas français n’ont eu que 6 mois d’activité sur douze, Covid-19 oblige, 2020 est tout de même venu avec son lot d’absurdités et de déceptions annuelles. Comme d’habitude, les films d’horreur à la manque trônent en tête des ratages sur grand écran MAIS ce serait leur faire trop d’honneur de les prendre en considération, car – soyons honnêtes – ces films n’offraient rien d’affriolant sur le papier…

Flop 2018 : Les loupés de l’année

Cette année encore, il y a eu une tripotée de films qui se sont vautrer. Échec au box-office, catastrophe attendue ou tout simplement des films qui m’ont pas plu… Une séance au cinéma peut passer du grand moment d’évasion au désespoir intense quand on se retrouve face à un navet. Cette année, peu de grosses attentes ont déçues – même si certaines se sont avérées très différentes de ce à quoi je m’attendais (The Predator…) ou exactement ce à quoi je m’attendais (Robin des Bois…). Inutile de couper la poire en deux, donc. Voici mon flop 2018…

Flop 2017 : Les loupés de l’année

L’heure est venue de se poser et de se faire le bilan de l’année. Comme toujours, faire un « flop 10 » est un exercice compliqué car il faut que je mette de coté les films qui s’annonçaient déjà mal dès le départ (xXx : Reactivated, Resident Evil : Chapitre Final, Geostorm, La Grande Muraille…), pas mal de films français et des films d’horreurs peu inventifs comme I Wish ou Le Cercle – Rings…
Du coup, cette année je coupe la poire en deux : d’abord les 5 films que j’ai détesté de toutes mes forces et ensuite les 5 déceptions de l’année…

Razzie Awards 2017 : le palmarès

Tradition oblige, avant les Oscars c’est le moment de récompenser les pires films avec les fameux Razzie Awards. Et il semblerait que, contre toute attente, le film Batman V Superman ait trouvé un sacré rival avec le film de Dinesh D’Souza, Hillary’s America. D’ailleurs, même Tyler Perry est épargné cette année ! Découvrez le palmarès complet…

Top 2016 : Le meilleur de l’année

2016 a été un bon cru, et il y en a eu pour tous les goûts. Horreur, comédie (même romantique), blockbuster, action, drame, SF, animation… tous les genres ont eu au moins un film excellent qui a marqué l’année. On pourrait croire que ça a rendu le choix difficile, et pourtant non : les bijoux de l’année se sont imposées très nettement comme des valeurs sûres. Et cette année, les films américains ont eu beaucoup de concurrence : du cinéma français, coréen, italien ou encore indien, que de bonnes surprises (le plus souvent inattendues). Quelle année \o/
Voici mon top 10 de l’année…

Flop 2016 : Les bonnets d’âne

Comme tous les ans, c’est l’heure du bilan ciné. Faire un flop (top des mauvais films) est finalement plus difficile, car il faut faire le tri entre les films que j’attendais et qui ont été décevants, les films tout simplement mauvais qui m’ont donné envie d’aller pêcher mes orbites à la petite cuillère et les catastrophes annoncées.
Voici mes déceptions de l’année…

[CRITIQUE] Suicide Squad, de David Ayer

Après des mois et des mois de teasing autour du film, Suicide Squad est enfin en salles et… autant dire que c’est un peu la douche froide. Alors que David Ayer promettait un film de super vilains cool et irrévérencieux, le résultat est décevant. Suicide Squad partait gagnant en défrichant un terrain à peine amorcé par Deadpool plus tôt cette année, les « pires méchants de l’univers DC Comics » semblent tout droit venus du pays des Bisounours : on aura beau nous promettre des personnages violents, fous ou cannibales, le film de David Ayer ne lâche pas un pet de violence ni une goutte de sang. On retrouve le problème inhérent aux films Warner/DC : une ambition visible masquée par une exécution bancale et fouillie. Si certains personnages feront l’unanimité, le film est ampoulé par des actes de manqués, des flashbacks à rallonge et des efforts bien trop visibles pour jouer la carte du cool à travers une bande-originale poussive et de l’humour peu subtil. Néanmoins, on est loin de la catastrophe : dans l’ensemble, Suicide Squad assure le divertissement et pose d’excellentes bases pour ses héros atypiques. Mais bon… c’est loin d’être suffisant.

Flop 2015 : Les pires films de l’année

Faire un top des pires films de l’année n’est pas vraiment plus simple que de faire un top. C’est juste désagréable, car cela rappelle de mauvais moments passés dans une salle obscure : le temps long, l’ennui, l’impatience… Toutes choses qui donnent envie de fuir le plus loin possible et vite.
Généralement, je ne tire pas sur les ambulances, les cibles faciles à détester car elles puaient le caca (pour être polie) dès le départ, genre la panoplie de films d’horreur à deux balles qui ont vu le jour (Ouija, Poltergeist, Gallows, Les Dossiers Secret du Vatican…) ou encore les films qu’on va voir en sachant pertinemment que ce sera honteux et tout pourri (Cinquante Nuances de Grey, Magic Mike XXL…). Aller voir ces films, c’est faire preuve d’un peu de masochisme, mais pas jusqu’au point d’aller voir des horreurs type Aladin, Robin des bois ou une des ces comédies françaises du pauvre qui n’apparaîtront pas dans ce flop. Mais au bout d’un moment, il faut arrêter de déconner. Voici mon Flop 2015 un peu énervé…