Top 2013 : Les meilleurs films de l’année

L’année 2013 a été une année riche, il y a eu de très bons films, pas mal de déceptions mais surtout de très très bonnes surprises.
Si certains ont réussi à tenir leurs promesses, comme les blockbusters Pacific Rim, Kick-Ass 2 ou encore Thor – Le Monde des Ténèbres, en passant par des comédies excellentes telles que les très frais et frenchys 20 ans d’écart ou Les Garçons et Guillaume, à table ou le british Le Dernier Pub Avant La Fin Du Monde, d’autres ont vraiment laissé leurs empreintes sur 2013. Certains m’ont fait pleurer, d’autres m’ont fait rire aux éclats et d’autres encore m’ont vraiment fait rêver. Ce sont ces films-là qui me font aimer le cinéma à ce point, peu importe qu’ils aient reçu l’approbation générale ou seulement la mienne.

Flop 2013 : Les pires films de l’année

2013 a été une belle année, oui mais ça a aussi été celle des déceptions. Des films prometteurs qui se révèlent insipides, des franchises qui tentent de survivre quitte à tout saccager sur leurs passages ou des choses qui ne méritent même pas le nom de film tant ils ressemblaient à du, excuse my french, foutage de gueule (My Movie Project par exemple)… il est temps de faire un petit bilan sur les « flops » de l’année, selon… bin, moi.

Fan Event mondial pour le lancement du Hobbit : La désolation de Smaug

Le Fan Event pour la sortie du deuxième volet de la trilogie de Peter Jackson, LE HOBBIT : LA DÉSOLATION DE SMAUG, a eu lieu hier soir, lundi 4 novembre. Les fans français ont pu assister aux Q&A entre les spectateurs du monde entier et l’équipe du film depuis le cinéma Max Linder à Paris. Voici un résumé succinct de la soirée et la nouvelle bande-annonce du film qui sortira en salles le 11 décembre 2013.

La vie d’Adèle : Touchant et sensible, mais bien trop long

Long. Voilà le premier qualificatif qui me vient à l’esprit quand je pense à La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche. C’est long, beaucoup trop long pour exprimer très peu de choses finalement. Une histoire d’amour alanguie sur un sujet qui ne révolutionne plus depuis longtemps, accompagnée par une mise en scène passable, les points positifs sont rares… Malgré tout, la sensibilité à fleur de peau d’Adèle Exarchopoulos offre de jolis moments d’émotions et même si le tournage du film a, semblerait-il, été difficile, La Vie d’Adèle se laisse regarder avec une pointe d’admiration et un léger pincement au cœur pour cette histoire d’amour, finalement, comme les autres.