Épouvante-horreur

[CRITIQUE] La Proie du Diable, de Daniel Stamm

Selon les archives du Vatican, les cas de possession démoniaque ont considérablement augmenté ces dernières années. Pour y faire face, l'Église catholique a secrètement rouvert les écoles d’exorcisme. Sur ce champ de bataille spirituel, Sœur Ann, une jeune nonne, se distingue comme une combattante prometteuse. Bien qu’il soit interdit aux religieuses de pratiquer des exorcismes, un professeur détecte chez elle ce don particulier et accepte de l’initier. Mais son âme est en danger car les forces maléfiques qu'elle combat sont mystérieusement liées à son passé traumatique : le diable l’a choisie et il veut entrer…

Épouvante-horreur, Thriller

[CRITIQUE] Black Phone, de Scott Derrickson

Finney Shaw, un adolescent de 13 ans, timide mais intelligent, est enlevé par un tueur sadique qui l’enferme dans un sous-sol insonorisé où s’époumoner n’est pas d’une grande utilité. Quand un téléphone accroché au mur, pourtant hors d’usage, se met à sonner, Finney va découvrir qu’il est en contact avec les voix des précédentes victimes de son ravisseur. Ils sont aussi morts que bien résolus à ce que leur triste sort ne devienne pas celui de Finney.

Thriller

[CRITIQUE] Firestarter, de Keith Thomas

Depuis plus de dix ans, Andy et Vicky sont constamment entre deux déménagements pour échapper à une agence fédérale obscure qui cherche à capturer leur fille Charlie. En effet, celle-ci dispose d’une faculté extraordinaire de pyrokinésie dont l’agence aimerait se servir pour créer une arme de destruction massive… Andy a appris à sa fille à maîtriser sa colère ou sa douleur qui déclenchent son pouvoir. Mais Charlie a désormais 11 ans et elle a de plus en plus de mal à maîtriser ses émotions – et donc le déclenchement du feu. Lorsque l’agence découvre le lieu où elle et ses parents séjournent, un mystérieux agent est envoyé en mission pour traquer la famille et s’emparer de Charlie. Mais la jeune fille ne compte pas se laisser faire…

Super héros

[CRITIQUE] Morbius, de Daniel Espinosa

Gravement atteint d’une rare maladie sanguine, et déterminé à sauver toutes les victimes de cette pathologie, le Dr Morbius tente un pari désespéré. Alors que son expérience semble être un succès, le remède déclenche un effet sinistre. Le bien vaincra-t-il le mal – ou Morbius succombera-t-il à ses nouvelles pulsions ?

Tops & Flops

Flop 2021 : Les pires films de l’année

Mes pires films de 2021

Super héros

[CRITIQUE] Justice League – The Snyder Cut, de Zack Snyder

Après avoir retrouvé foi en l’humanité, Bruce Wayne, inspiré par l’altruisme de Superman, sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et The Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique... Prochainement disponible sur OCS Avec Ben Affleck, Gal Gadot, Henry Cavill, Ray Fisher, Ezra Miller, Jason Momoa...

Tops & Flops

Flop 2020 : les loupés de l’année

Même si les cinémas français n'ont eu que 6 mois d'activité sur douze, Covid-19 oblige, 2020 est tout de même venu avec son lot d'absurdités et de déceptions annuelles. Comme d'habitude, les films d'horreur à la manque trônent en tête des ratages sur grand écran MAIS ce serait leur faire trop d'honneur de les prendre en considération, car - soyons honnêtes - ces films n'offraient rien d'affriolant sur le papier...

Comédie

[CRITIQUE] Brutus vs César, de Kheiron

Face à la tyrannie de César qui agit en maître absolu sur Rome, les sénateurs Rufus et Cassius fomentent un complot pour l’assassiner. Pour avoir le soutien du peuple, ils proposent à Brutus, le fils renié de César, d’être celui qui lui portera le coup de grâce. Seul problème : Brutus est un marginal qui n’a pas du tout les épaules taillées pour le costume... Réaliser par Kheiron Disponible sur Amazon Prime Video depuis le 17 septembre Avec Kheiron, Thierry Lhermitte, Gérard Darmon, Lina El Arabi, Reem Kherici, Ramzy Bedia, Pierre Richard...

Action, Aventure, Comédie, Drame

[CRITIQUE] Avis express : Terrible Jungle et Enragé

Vus au cinéma à la fin de l'été, ces deux films ne m'ont pas beaucoup marqué. D'un coté : une comédie française qui se rêve burlesque mais qui tombe à plat, de l'autre coté, un film testostéroné américain qui fleure bon l'incivilité irrationnelle. Deux univers différents et décalés sur lesquels j'ai surfé sans véritablement y adhérer.

Épouvante-horreur

[CRITIQUE] The Rental, de Dave Franco (podcast)

Deux couples louent une sublime maison face à l’océan pour un week-end de fête. Les quatre amis comprennent très vite que derrière la beauté de l’endroit, un danger les guette : une présence mystérieuse semble les espionner et révèle des secrets inavouables sur chacun d’eux. La tension monte et le week-end de rêve va virer au cauchemar absolu… Réalisé par Dave Franco En salles le 19 août 2020 Avec Dan Stevens, Alison Brie, Sheila Vand...

Épouvante-horreur

[CRITIQUE] The Boy : La Malédiction de Brahms, de William Brent Bell

Faire une suite à un film est toujours un défi complexe ayant un résultat qui peut soit renforcer le premier opus, soit tout gâcher. Rares sont les suites qui réécrivent totalement le principe de base au point même renier la bonne idée du film original. William Brent Bell réussit l'exploit de plonger les yeux fermés dans le piège qu'il avait pourtant éviter dans The Boy, pour faire de The Boy : La Malédiction de Brahms une relecture incohérente et surtout plombée par des gimmicks déjà vus et revus dans le cinéma d'épouvante. Déception.