[CRITIQUE] Le Chant du Loup, d’Antonin Baudry

Pour son premier film, Antonin Baudry livre un drame puissant, aussi intéressant qu’immersif autour d’un sujet rarement exploré au cinéma. Entre devoir militaire et tensions nucléaire, Le Chant du Loup nous transporte dans un univers mu par la rigueur et le courage de ces Hommes de l’ombre, à travers un récit haletant et admirablement bien tenu. Ceux qui boudent le cinéma français risquent de passer à côté de la petite claque de ce début d’année !

Un Illustre Inconnu : Kassovitz bluffant dans un thriller trop fade

Déstabilisant et fascinant à la fois, Un Illustre Inconnu explore les mystères de l’esprit humain à travers une histoire étonnante. Cependant, certaines facilités viennent fragiliser la crédibilité du film, entre la « double casquette » de Matthieu Kassovitz et une trame policière trop légèrement exploitée. Si Un Illustre Inconnu captive grâce à une exploration méticuleuse des rapports humains, l’ambiance grisâtre, le ton souvent trop monotone et le manque de cohérence de certains personnages rendent l’ensemble un peu long et triste. Malgré ses défauts, Matthieu Delaporte réussit à proposer un thriller complexe et recherché dans lequel Matthieu Kassovitz excelle.