[CRITIQUE] The Kissing Booth 3, de Vince Marcello

Le pitch : Pour profiter à fond de son dernier été avant de choisir la fac qui décidera de son avenir avec Noah et Lee, Elle dresse sa liste de choses à faire absolument.

Réalisé par Vince Marcello
Avec Joey King, Joel Courtney, Jacob Elordi…
Disponible sur Netflix

Et de 3 !
Tourné en même temps que le deuxième opus, The Kissing Booth est de retour pour un troisième volet, toujours sous la houlette de Vince Marcello, mais librement inspiré cette fois vu le que le troisième roman n’était pas encore sorti lors de l’écriture du scénario.
Notre trio rempile : Ella toujours amoureuse du géant Noah et meilleure amie avec son petit frère Lee, qui – au passage, est toujours en couple avec Rachel. Dans ce chapitre estival, l’héroïne est de nouveau tiraillée entre l’amour et l’amitié alors qu’elle doit choisir une université à la rentrée, au risque de décevoir l’un des deux hommes de sa vie, tandis qu’une nouvelle liste refait surface pour permettre à notre trio – et demi – de faire les 400 coups.

Si le film tente de conserver son ambiance romantico-juvénile avec son duo et couple et, évidemment, le retour d’un rival, The Kissing Booth 3 fleure bon le réchauffé et ne parvient plus à attendrir. Pâle resucée du deuxième opus, le film bricolé à la hâte souffre d’une narration appauvrie par des enjeux téléphonés et superficiel, si bien qu’on ne retrouve jamais la mignonnerie du premier film alors qu’Ella et Noah se découvraient des sentiments amoureux. La saga de Vince Marcello s’essouffle et arrive péniblement en bout de course, on a bien dû mal à s’intéresser au choix d’Ella. De plus, le film tente de donner vie à la storyline de Lee et de sa petite amie avec une sous-intrigue rafistolée à la trame avec la subtilité et l’intérêt d’une poutre dans un parloir.

Rien ne fonctionne, si ce n’est l’ambiance ensoleillée qui a presque prolongé l’été dans une teen-comédie ultra fade qui devient sa propre caricature, imitant les nombreux films du même genre. En fait, il ne manquait plus qu’une scène de comédie musicale pour compléter l’ensemble très Disneylike. Dommage, puisque même avec ses codes très lisses, le premier Kissing Booth avait réussi à proposer une comédie romantique aussi cucul qu’attrayante en parvenant à se détacher des clichés quand c’était nécessaire. Dans The Kissing Booth 3, Vince Marcello rame de toutes ses forces sur une mer d’huile et parvient tout de même à couler une love story qui avait pourtant tout pour plaire. Peut-être était-ce le chapitre de trop ? Oui. D’autant plus que le couple phare n’existe plus à la ville, il était temps de tourner la page.

Au casting justement : Joey King (The Act, Apparences Trompeuses…), Joel Courtney (The Empty Man…) et Jacob Elordi (Euphoria…) survolent le film en terrain conquis, profitant des vacances aux frais de la princesse et de rôles creux pour faire le minimum syndical. Autour d’eux, Meganne Young (DC’s Legends of Tomorrow…) et Maisie Richardson-Sellers (Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force…) tentent d’exister, Taylor Zakhar Perez (Scandal…) fait un come-back inutile, tandis que Molly Ringwald (Riverdale…) se réveille bien trop tard dans cette saga pour rappeler aux spectateurs qu’elle était une actrice connue il y a plus de 30 ans.

En conclusion, à force de tourner en rond entre des listes interminables et des choix à faire bayer les corneilles, The Kissing Booth 3 clôture une trilogie qui n’a fait que décevoir après un premier opus qui n’en méritait pas tant. À éviter MAIS si vous voulez tout de même le voir, ma recommandation – si vous êtes majeur(e) : tentez le drinking game et faite un shot (ou une gorgée pour les plus frileux) à chaque fois que le mot liste est évoqué ou illustré dans le film. Ca rend l’expérience un poil plus fun u_u

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s