[CRITIQUE] Les affamés, de Léa Frédeval (+ analyse d’une jeune trentenaire)

Zoé a 21 ans. Et Zoé en a sa claque d’entendre « c’est normal, t’es jeune ! ». Alors qu’elle emménage en colocation, elle prend conscience qu’elle n’est pas seule à se débattre entre cours, stages et petits boulots mal payés. Déterminée à bouleverser le complot qui se trame, elle unit autour d’elle une génération d’affamés. Ensemble, ils sont bien décidés à changer les choses et à faire entendre leur voix !

[CRITIQUE] Bang Gang (Une Histoire d’Amour Moderne), d’Eva Husson

Choquant, curieux et souvent indécent, Bang Gang (Une Histoire d’Amour Moderne) cristallise un phénomène de société tabou, la sexualité adolescente où l’innocence flirte avec l’inconscience dans un drame à la fois captivant et irrévérencieux. Eva Husson alterne le chaud et le froid, tandis que la fraîcheur du casting et la beauté de l’image contraste avec une histoire bien sombre et pourtant révélatrice d’une génération sans limite où l’intime n’existe plus et les conséquences ne sont qu’une simple formalité. Révoltant, cru, fâcheusement réaliste, Bang Gang (Une Histoire d’Amour Moderne) ébranle, choque et remue, mais ne laissera certainement pas indifférent.

[CRITIQUE] A Love You, de Paul Lefèvre

Dans un road trip ensoleillé fleurant bon les comédies françaises des années 70-80, Paul Lefèvre disserte sur l’amour et ses nombreuses perceptions actuelles à travers le périple de deux amis en vadrouille. Potache et éparpillé, A Love You est un premier film très bavard et malheureusement vide, à peine sauvé par le duo attachant que Paul Lefèvre forme avec Antoine Gouy.