[CRITIQUE] My Beautiful Boy, de Felix Van Groeningen

Façonné à travers les mémoires du père et l’expérience d’un fils, My Beautiful Boy retrace la dérive d’une cellule familiale aux apparences solides. Sensible et porté par un casting formidable, le premier film américain de Felix Van Groeningen explore le sentiment d’impuissance sous toutes ses formes, celle d’un père face à l’addiction de son fils et celle de ce dernier face à sa propre addiction. Steve Carrell et Timothée Chalamet sont bouleversants, malgré une forme narrative redondante qui perd peu à peu en intensité.

[SPOILERS] Avengers – Infinity War : Retour sur le film

ATTENTION, CE QUI VA SUIVRE N’EST RÉSERVÉ QU’À CEUX QUI ONT VU LE FILM.
Abandonnez la lecture de cet article tant qu’il en est encore temps. Surtout si vous êtes fan de… Non ! Vous en avez trop lu, partez.
Pour ma critique sans spoiler du film, c’est par ici.
Pour ceux qui ont déjà vu le film… on est bien, là non ?

[COUP DE CŒUR] Avengers – Infinity War, de Joe et Anthony Russo (sans spoiler)

Il y a dix ans, quasiment jour pour jour, Iron Man faisait ses premiers pas sur grand écran. Si le film de Jon Favreau reste un des meilleurs films de super héros (tous studios confondus), il est surtout le point de départ d’une aventure qui nous a mené jusqu’au film Avengers, signé par Joss Whedon, en 2012. 10 ans plus tard, Marvel Studios a construit une véritable saga, animée autour des super héros…

[CRITIQUE] Stronger, de David Gordon Green

En ce 15 avril 2013, Jeff Bauman est venu encourager Erin qui court le marathon : il espère bien reconquérir celle qui fut sa petite amie. Il l’attend près de la ligne d’arrivée quand une bombe explose. Il va perdre ses deux jambes dans l’attentat. Il va alors devoir endurer des mois de lutte pour espérer une guérison physique, psychologique et émotionnelle.