[CRITIQUE] Le Voyage d’Arlo, de Peter Sohn

Après l’excellent Vice Versa, il était difficile d’attendre le deuxième film de Pixar avec la même excitation. Et pourtant, si le film de Pete Docter avait une ambition aussi ludique qu’éducative, Le Voyage d’Arlo joue sur un tout autre terrain en proposant un pur divertissement familial, réunissant le charme fédérateur des histoires Disney et la beauté des animations Pixar. Drôle, vivant et porteur d’un message aussi accessible pour les petits que pour les grands, Peter Sohn imprime son film d’une bonne humeur contagieuse à travers une aventure haute en couleurs et en émotions. Si dans l’ensemble le film a tendance à se reposer sur ses acquis en réinterprétant des succès passés, Le Voyage d’Arlo se découvre avec grand plaisir et apporte beaucoup de soleil à l’aube de l’hiver.