Biopic, Drame

[CRITIQUE] L’Extraordinaire Mr. Rogers, de Marielle Heller

Inconnu en France, Fred Rogers est un personnage phare aux Etats-Unis grâce à une émission ludique destinée aux enfants qu'il a animé pendant plus de 30 ans. Qui de mieux que Tom Hanks pour incarner cet homme bienveillant dans ce faux biopic qui raconte la rencontre avec L'Extraordinaire Mr Rogers et un journaliste rongé par… Lire la suite [CRITIQUE] L’Extraordinaire Mr. Rogers, de Marielle Heller

Drame

[CRITIQUE] Girl, de Lukas Dhont

Lara, 15 ans, rêve de devenir danseuse étoile. Avec le soutien de son père, elle se lance à corps perdu dans cette quête d’absolu. Mais ce corps ne se plie pas si facilement à la discipline que lui impose Lara, car celle-ci est née garçon.

Animation

[CRITIQUE] Les Indestructibles 2, de Brad Bird

Après 14 ans d'absence, la famille Parr n'a (littéralement) pas pris une ride et offre des retrouvailles à la hauteur du premier opus. Les Indestructibles 2 a conservé une belle énergie, à la fois fun, imaginative et distrayante, ce qui est quand même une belle réussite sachant qu'on est envahi de films de super-héros aujourd'hui. Malgré une longueur trop ambitieuse pour un jeune public, le nouveau film de Brad Bird est une suite enthousiasmante et bien rythmée qui réjouira aussi bien les fans que ce qui découvrent cette famille... irrésistible !

Comédie, Romance

[COUP DE CŒUR] Love, Simon de Greg Berlanti

Chaleureux et attendrissant, Love, Simon prône la tolérance et l'acceptation dans une comédie romantique à la facture hyper classique et sucrée, mais qui touche en plein cœur grâce à sa bienveillance et ses personnages attachants. Usant à bon escient des clichés romcoms, Love, Simon offre un accès "mainstream" et grand public aux histoires d'amour homosexuelles, sans verser dans la revendication ni le drame pesant...

Aventure, Drame, Sci-fi

[COUP DE CŒUR] Quelques Minutes Après Minuit, de Juan Antonio Bayona

Bouleversant et enchanteur, le nouveau film de Juan Antonio Bayona est une aventure fantastique dans l'imaginaire d'un enfant confronté à un drame terrible. Quelques Minutes Après Minuit compose un univers extraordinaire, j'ai beaucoup aimé l'ambiance et le style très visuel et graphique, transformant ce film en un conte palpable, vivant et immersif. Sur les traces de Spielberg et de Del Toro, Juan Antonio Bayona est tout simplement magique et, en même temps, terriblement douloureux.

Animation

[CRITIQUE] Le Voyage d’Arlo, de Peter Sohn

Après l'excellent Vice Versa, il était difficile d'attendre le deuxième film de Pixar avec la même excitation. Et pourtant, si le film de Pete Docter avait une ambition aussi ludique qu'éducative, Le Voyage d'Arlo joue sur un tout autre terrain en proposant un pur divertissement familial, réunissant le charme fédérateur des histoires Disney et la beauté des animations Pixar. Drôle, vivant et porteur d'un message aussi accessible pour les petits que pour les grands, Peter Sohn imprime son film d'une bonne humeur contagieuse à travers une aventure haute en couleurs et en émotions. Si dans l'ensemble le film a tendance à se reposer sur ses acquis en réinterprétant des succès passés, Le Voyage d'Arlo se découvre avec grand plaisir et apporte beaucoup de soleil à l'aube de l'hiver.