[SPOILERS] Shang-Chi et La Légende des Dix Anneaux : Retour sur le film

ATTENTION, CE QUI VA SUIVRE N’EST RÉSERVÉ QU’À CEUX QUI ONT VU LE FILM.

Abandonnez la lecture de cet article tant qu’il en est encore temps. Surtout si vous êtes fan de… Non !
Vous en avez trop lu, partez.
Pour ma critique sans spoiler du film, c’est par ici.

Pour ceux qui ont déjà vu le film… on est bien, là non ?

Ca y est le nouveau Marvel est en salles et avec ce film, célébrons le retour des suppositions pour la Phase 4 du MCU. A première vue, Shang-Chi et La Légende des Dix Anneaux semble centré sur son univers bien à lui mais le film soulève quand même quelques questions, que ce soit sur les origines de ces anneaux mystiques, la longévité du père de Shang-Chi, Wenwu, qui passe inaperçu ou encore le lien entre l’organisation des Dix Anneaux et Iron Man. Entre spectacles, actions et fan service, Shang-Chi et La Légende des Dix Anneaux propose néanmoins de quoi se mettre sous la dent, suscitant l’envie d’en voir plus et de le voir interagir avec nos héros plus connus et peut-être même le retour d’un personnage déjà vu sur petit écran. Retour sur le film.

Première scène bonus

Résumé : Wong analyse les dix anneaux utilisés par Shang-Chi et cherche à définir de quel matériau il s’agit. Le plan s’élargit et on voit qu’il s’adresse à deux personnages en particulier, à travers une communication holographique : Bruce Banner, puis Captain Marvel. Le premier ne reconnait aucun élément physique, la seconde n’a pas plus de réponse et s’éclipse rapidement comme si elle était pressée. Wong explique que lorsque Shang-Chi – présent avec Katy (tout deux bouche bée et sous le choc de rencontrer deux Avengers) – a utilisé les anneaux pour la première fois, cela a retenti jusqu’à Kamar-taj. Depuis, une sorte de balise émet un appel vers l’inconnu. La communication s’achève.. Wong les invite à se reposer, se préparer et, avec un petit discours, leur annonce que leurs vies viennent de changer à tout jamais.

Ce qu’on note déjà, au-delà de la présence récurrente de Wong dans le film, que cet opus fait enfin un lien vers les Avengers. À noter aussi la présence de Bruce Banner dans sa forme originale et non en Professeur Hulk, comme nous l’avions laissé dans Avengers – Endgame. Si l’acteur Mark Ruffalo a profité du tournage de la prochaine série She Hulk pour passer une tête sur le plateau de Destin Daniel Cretton, cela n’explique pas comment il a récupéré son ancien format et surtout, pourquoi a-t-il un bras dans le plâtre ? A-t-il toujours Hulk en lui ? Mystère.
L’autre info importante c’est la présence de cette fameuse balise : vers qui émet-elle un appel ? Vers la planète ou l’univers d’origine des anneaux ? Au début du film, la voix off de la mère de Shang-Chi dit que Wenwu aurait trouvé les anneaux dans un cratère (avant d’émettre une autre hypothèse). Sauf que si ces anneaux viennent d’un cratère, cela irait avec la théorie que les Anneaux sont forgés depuis les restes d’un vaisseau spatial venant de la planète Maklu IV (j’y reviens plus tard). Tout ce mystère laisse le champ libre pour Marvel d’en faire ce qu’ils veulent. D’où viennent ces anneaux et leurs pouvoirs ? De quoi sont-ils composés ? Affaire à suivre…

Deuxième scène bonus

Résumé : On retrouve Xialing, la soeur de Shang-chi en train de nettoyer sa chambre d’enfant. Elle est interrompue par Razorfist qui lui dit « qu’ils l’attendent ». La caméra les suit dans la maison de feu Wenwu et voit Xialing s’installer dans le siège de son père pour observer des femmes puis des hommes s’entraîner aux arts martiaux.

Alors que Shang-Chi fait confiance à sa sœur pour détruire l’œuvre de son père, Xialing semble avoir pris une décision tout autre : prendre sa relève et, surtout, intégrer des femmes dans son armée. Pendant tout le film, Xialing a souligné le fait qu’elle se sentait mise à l’écart alors que son père a décidé d’entraîner son frère et, à plusieurs moments, on ressent sa rancœur quand elle est mise de coté. Elle a du s’entraîner solo puis, quand elle a compris que son frère ne reviendrait pas, elle s’est enfuie pour ouvrir son club de combat clandestin à Madripoor… oops pardon, à Macao (huhu) et, en effet, son père a l’air bien plus ravi de retrouver son fils que de la retrouver.. Sa ténacité et son besoin de prouver sa force pourrait bien la faire basculer…
À noter que cette sœur semble avoir été créée pour le film, en tout cas le prénom puisque Shang-Chi compte bien une sœur de sang, Shi-Hua, et deux demi-sœurs, Fah Lo Suee ou Zheng Bao Yu (Cursed Lotus), Kwai Far et Esme. D’après son histoire, Xialing pourrait bien être une itération de Fah Lo Suee qui prend la suite de son père pour diriger sa propre organisation, les Oriental Expeditors (couverture pour la secte des Dagues Dorées (Golden Daggers) – le nom justement du club de combat clandestin que tient Xialing dans le film). Espionne, criminelle et maîtrisant les arts martiaux, elle possède aussi un élixir de vie qui lui permet de rester plus jeune et plus forte plus longtemps que la normale.
Ce n’est d’ailleurs pas le seul changement de nom puisque le père de Shang-chi se fait appeler Wenwu, alors que dans les comics il s’appelle Fu Manchu (ou Zheng Zu).

Les 10 anneaux : la menace depuis le premier Iron Man et le retour du « Mandarin »

Shang-Chi est potentiellement un personnage peu connu du MCU, contrairement à Iron Fist – dont l’adaptation du personnage a platement été mis en scène par Marvel Television et Netflix. Mais l’élément du titre du film qui a du vous interpeller c’est bien la mention des Dix Anneaux. Rappelez-vous en 2008, alors que le concept du MCU n’était qu’à ces balbutiements et que Marvel Studios n’existait pas encore, sortait un film : Iron Man. On y découvrait Tony Stark, un enfant terrible des médias doublé d’un génie industriel fabricants d’armes à la tête de Stark Industries, qui se faisaient kidnapper par des mercenaires. Pour s’échapper, du fin fond d’une cave, il fabrique son tout premier costume Iron Man. Ces mercenaires, à la solde d’Obadiah Stane, était une organisation terroriste qui s’appelaient les Dix Anneaux, reconnaissables par leurs tatouages. Si le film ne s’est pas attardé sur eux à ce moment là, les dix anneaux ne sont jamais loin puisqu’ils aideront Ivan Vanko à se rendre à Monaco pour attaquer Tony Stark dans Iron Man 2, puis le logo reviendra 5 ans plus tard dans Iron Man 3 quand notre héros devra affronter un certain Mandarin. Là encore les Dix Anneaux apparaissent en arrière-plan de chaque apparition dudit Mandarin mais le film déroute la menace contre toute attente pour en réalité révéler les plans d’Aldrich Killian, un vilain revanchard, et de son arme Extremis. Le Mandarin n’existe pas… ou existe-t-il ?

C’est le retour de Trevor Slattery, l’acteur raté et lunaire incarné par Ben Kingsley, qui donne quelques éléments de réponses dans Shang-Chi. Contacté par Aldrich Killian, Trevor Slattery accepte d’incarner le faux terroriste Le Mandarin, une couverture pour masquer les expérimentations d’Extremis au grand public. Trevor explique alors que Wenwu a eu vent de son imposture et qu’il a été kidnappé par l’intermédiaire d’un faux documentaliste, Jackson Norriss (Scoot McNairy), venu l’interviewé dans la prison Seagate, et qu’il avait été emmené pour rencontré le vrai Mandarin, c’est à dire Wenwu – pour vous rafraichir la mémoire, il suffit de revoir le bonus d’Iron Man 3 « Marvel One-shot : All Hail The King » réalisé par Drew Pearce, disponible sur vos DVD/Blu-Ray ou encore Disney+.
Confronté à Wenwu, Trevor aurait décliné quelques lignes de Shakespeare, ce qui aurait conquis Wenwu qui aurait décidé de le laisser en vie (mais captif) en échange de représentation (ça me semble un peu tiré par les cheveux, mais bon, Trevor n’a pas toute sa tête non plus).
Au final, Wenwu est donc le Mandarin, mais… avait-il visé personnellement Iron Man en 2008 ? Sauf que…C’est bien Obadiah Stane qui avait comploté avec les Dix Anneaux, représenté par un leader nommé Raza. Donc Wenwu n’était potentiellement pas au courant. Mais comme le MCU ne laisse rarement de détails au hasard… l’affaire est à suivre ou alors la boucle est bouclée : fin du chapitre sur le Mandarin.

Le caméo d’Abomination

On l’avait oublié celui-là. Dévoilé dans une des bande-annonces, on voyait déjà Abomination (un peu relooké) combattre dans une arène. Au cours d’une scène du film, on voit l’ennemi de Hulk affronter Wong, l’acolyte de Doctor Strange, sous les yeux ébahis de Shang-chi et de Katy. Après la victoire de Wong, une petite phrase laisse supposé que le combat était truqué entre les deux adversaires pour que Wong gagne.
Surprise ! La créature qu’est devenu Emil Blonsky n’a pas été disséqué par papa Ross après les événements du film Hulk. Dans l’autre Marvel One Shot « The Consultant », le mystérieux Conseil qui gouverne le SHIELD  voulait voir Abomination en liberté, notamment pour qu’il puisse vaincre Hulk et ils voulaient même l’inclure au sein des Avengers en forçant la main de Nick Fury. Vu que le SHIELD était en fait le déguisement d’HYDRA à l’époque, ça fait sens.
Toujours est-il que Abomination a passé du temps dans une prison en Alaska et il est fort à parier que sa liberté retrouvée soit due au Snap de Thanos qui aurait potentiellement fait disparaître ses geôliers ou Abomination lui-même, avant que le Snap de Banner ne le ou les ramène(nt) cinq ans plus tard. Voilà pourquoi il fricote avec Wong qui a dû amadouer un Emil Blonsky paumé par les événements ? Simple caméo ou personnage qu’on reverra par la suite ? Affaire à suivre.

Fin Fang Foom ou le retour d’Iron Fist ?

Une fois que Shang-chi et Xialing se retrouvent chez leur père, ce dernier révèle son plan, à savoir retrouver le lieu mystique, la cité de Ta Lo, où vivait leur mère, car  il pense qu’elle y est retenue de force par sa famille.
Le film fait de sacrés efforts pour en dire le minimum sur la localisation de cet endroit mais livre tout de même des indices intéressants comme cette forêt étrange qui révèle un chemin magique qui mène au lieu une fois par an avant de se refermer. Si nos héros parviennent à trouver le chemin vers Ta Lo plus vite que Wenwu (merci Morris), une fois sur place ils retrouvent leur tante, incarnée par Michelle Yeoh, qui lui explique qu’elle fait partie d’une communauté de gardiens dont le rôle est de protéger notre univers d’un monstre  caché dans la montagne, derrière la porte des ténèbres.

Déjà, ce lieu mystérieux qui se laisse approcher par magie tous les 36 du mois, ça rappelle un peu K’un-lun, la fameuse cité mystique située dans une autre dimension, accessible tous les 15 ans depuis un portail en Chine et aussi gardés par des gens dévoués et experts en art martiaux. Ah tiens, mais où ai-je donc vu ça ? Dans la série Iron Fist, aka Danny Rand, évidemment, soit l’autre héros Marvel expert en arts martiaux et doté d’un poing magique, dont l’histoire est inspiré par des légendes asiatiques – et qui fricote souvent avec Shang-Chi d’ailleurs.

Ensuite, l’entrée de Ta Lo devient dans le film le terrain d’un combat épique entre nos héros mais aussi deux bestioles qui s’affrontent… ou plutôt un dragon et le fameux monstre qui se nourrit des âmes de ses victimes.
Teasé dans une des bande-annonces, le dragon qui combat aux cotés de Shang-chi a soulevé bien des théories sur le net, alors qu’on ne le voyait que quelques minutes sous l’eau : le célèbre Fin Fang Foom ? ou Shou Lao l’immortel ? Les paris étaient ouverts.

Là où Disney n’est pas malin c’est qu’ils dévoilent souvent les jouets ou autres produits dérivés avant la sortie du film. Mais avant de confirmer qu’il s’agit bien du Grand Protecteur ou plutôt de la Grande Protectrice, revoyons un peu ces théories et pourquoi elle sont intéressantes 😀

  • Shou Lao (à droite ci-dessous) : la théorie Shou Lao tiendrait la route si on partait du principe que la cité de Ta Lo dans laquelle vit la tante de Shang-Chi serait un autre K’un-Lun. D’autant plus que visuellement, le dragon du film est plus proche de Shou Lao que de Fin Fang Foom. Les rumeurs sur le retour des Defenders pullulent depuis longtemps sur internet (renforcé par un bonhomme flou qui serait – ou pas – Matt Murdock dans la bande-annonce Spider-Man : No Way Home), tout cela fleurerait bon le retour d’un nouvel Iron Fist étant donné que la série (peu réussie) a été terminée sur Netflix. En effet, ces deux personnages sont aussi bien connus pour leurs maîtrises du kung-fu mais également le chi, cette force mystique qui permet de tirer du pouvoir de tout élément vivant (notamment l’air et l’eau) qui les entoure. Ca fait beaucoup de points communs tout ça.
  • Fin Fang Foom (à gauche ci-dessous) : Cependant la raison pour laquelle la théorie que Fin Fang Foom, le dragon alien métamorphe et ennemi de Shang-Chi, serait intéressante, ce serait surtout pour expliquer les anneaux, puisqu’ils auraient été forgé dans son vaisseau issu de la planète Maklu IV, soit la terre d’origine de Fin Fang Foom. Bon, ç’aurait été moins fun comme théorie, d’autant plus que ce dragon est vert tandis que celui vu dans le film est rouge et blanc. Mais, tout n’est pas perdu car il s’agit bien d’un ennemi important dans l’univers Shang-Chi que l’on pourrait retrouver par la suite puisque… *roulement de tambour*

Trêve de blabla puisque ce dragon est bel et bien La Grande Protectrice… Mais c’est qui lui ? Et bien… bonne question puisqu’il n’y a pas de dragon nommé ainsi dans les comics. Cependant, cela pourrait bien être une créature Makluan (de la planète Maklu IV, donc) qui serait dans cette dimension pour protéger les humains du fameux Fin Fang Foom. Tout est lié, vous dis-je !

Personnages à revoir

Si les pleins phares étaient mis sur nos héros, deux personnages ont retenu mon attention :

  • Katy, l’amie de Shang-Chi, est un personnage inconnu au bataillon mais porté par une comédienne en vogue, Awkwafina, et dont l’ascension au cours du film l’amène à combattre aux cotés de Shang-Chi, allant même jusqu’à mettre en défaite à coup de flèche bien placée la créature qui allaient tous les tuer. À surveiller, donc.
  • Dans le même registre, on a Razorfist, incarné par le boxeur Florian Munteanu – découvert dans Creed II et toujours aussi peu bavard qu’impressionnant. Comme tous bon vilain qui se respecte, il lui manque un bras (Aldrich Killian, Ulysses Klaw, Bucky…), mais il a un nom aussi pourri que Taserface (hahaha). Bref, ce personnage secondaire existe bel et bien dans les comics, faisant quelques rares apparitions mais rien de bien folichons. Ceci étant dit, il risque de prendre un peu plus de place dans la suite des aventures Shang-Chi maintenant qu’il est aux cotés de Xialing…

Dernier détail : « The Ten Rings will return »

D’habitude, c’est le nom du ou des héros qui est mentionné en fin de film pour appâter les spectateurs pour la suite – à l’exception d’Avengers – Infinity War. Cette fois, ce sont les Dix Anneaux qui sont teasés pour une suite… mais pas Shang-Chi. Clairement les studios ont des projets pour ces petites breloques (après le Gant de l’infini, c’est le début d’une petite collection sympathique). À moins qu’il ne s’agissent de l’organisation des Dix Anneaux, reprise par Xialing ?

***

Et voilà, c’est tout pour le moment.
Comme d’habitude, la zone de commentaires est ouverte pour échanger sur le film ou cet article (correction, avis, complément, ce que vous voulez !) et vous connaissez mes sites favoris pour vous tenir au courant de l’actualité super-héroïque de façon plus concentrée =)

>>> Prochain film super-héroïque : Venom – Let there be Carnage
>>> Le calendrier Marvel / Fox / Sony

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s