Razzie Awards 2016 : Le palmarès

C’est le rituel : juste avant les Oscars, on se marre avec les Razzies qui récompensent ce que le cinéma (américain) a fait de pire l’année dernière. Sans surprise, 50 nuances de Grey et Les 4 Fantastiques se livrent un sacré duel pour remporter la palme du pire. Autant le premier est un accident de parcours, le second, lui, semble prêt à prendre la relève de la saga Twoilet avec ses vampires qui scintillent au soleil. L’avenir nous le dira, en attendant… voici le palmarès

BAFTA 2016 : Les Nominations

Il y a quelques jours, les BAFTA ont révélé leur sélections. Autant dire qu’après le résultat des Golden Globes, les favoris d’hier ne sont plus forcément ceux d’aujourd’hui. Voici les nommés…

[CRITIQUE] The Danish Girl, de Tom Hooper

Délicat et bouleversant, Tom Hooper s’inspire de l’univers artistique de ses personnages pour en peindre un tableau vivant sur l’histoire de Lili Elbe, la première femme transgenre. The Danish Girl se démarque par la qualité de ses images, plus que par son propos, dressant une fresque romanesque en costumes d’époque. Et au milieu, un duo saisissant, l’un touchant dans sa composition, bien que parfois trop emprunté, l’autre remarquable par sa force et la liberté qui émane de son jeu. Le parfait film à Oscar en somme : à la fois attendu, un poil trop lisse et pourtant magnifique.

Oscars 2015 : Le palmarès

Dimanche soir a eu lieu la cérémonie des Oscars, autrement dit : les Academy Awards. Neil Patrick Harris, vu l’année dernière dans Gone Girl, était de service pour assurer la présentation. Après une ouverture sur fond de comédie musicale, la soirée a sombré légèrement dans la routine. Oui, comparé aux happening d’Ellen Degeneres (pizza, selfie et compagnie), c’était un peu plat. Au-delà du glamour, Neil Patrick Harris n’a fait que quelques blagues osées juste comme il faut, mais globalement, impossible d’échapper à l’auto-congratulation générale d’un parterre plein de paillettes et de strass, qui offrait une standing ovation démesurée au moindre discours plus ou moins engagé, personnel et/émouvant. Ha… ces Américains : s’ils n’existaient pas… on rirait beaucoup moins 🙂
Voici le palmarès des Oscars 2015…

[CRITIQUE] Jupiter : Le Destin de l’univers, de Lana et Andy Wachowski

Le film tant attendu des frères Lana et Andy Wachowski est enfin en salles, après avoir été repoussé plusieurs mois. Après la saga Matrix et le fantastique Cloud Atlas, Jupiter : Les Destins de L’Univers fait l’effet d’une douche froide. Si l’empreinte des frères Wachowski est reconnaissable et que le film est visuellement superbe, le résultat désarçonne tant Jupiter : Le Destin de L’Univers propose une histoire plate, osant le simple divertissement SF. Si d’habitude les films des frères Wachowski propose une réflexion supplémentaire sur la société ou les relations humaines (voir plus), ce nouvel opus propose un scénario certes original mais qui manque d’un souffle supplémentaire qui aurait pu éléver Jupiter : Le Destin de L’Univers au-dessus de la masse. Dommage.

BAFTA 2015 : Le Palmarès

La cérémonie des BAFTA 2015 vient d’avoir lieu et voici la liste des grands gagnants. À quelques jours des Oscars, l’équivalent britannique salut The Grand Budapest Hotel avec 5 récompenses, tandis que le film Une Merveilleuse Histoire du Temps repart avec 3 prix. Si Boyhood s’offre les récompenses les plus prestigieuses, Birdman ne remporte qu’un prix, JK Simmons a définitivement marqué les esprits tandis que The Imitation Game repart bredouille malgré ses nombreuses nominations.

Voici le palmarès…