[CRITIQUE] Soul, Pete Docter et Kemp Powers (podcast)

Passionné de jazz et professeur de musique dans un collège, Joe Gardner a enfin l’opportunité de réaliser son rêve : jouer dans le meilleur club de jazz de New York. Mais un malencontreux faux pas le précipite dans le « Grand Avant » – un endroit fantastique où les nouvelles âmes acquièrent leur personnalité, leur caractère et leur spécificité avant d’être envoyées sur Terre. Bien décidé à retrouver sa vie, Joe fait équipe avec 22, une âme espiègle et pleine d’esprit, qui n’a jamais saisi l’intérêt de vivre une vie humaine. En essayant désespérément de montrer à 22 à quel point l’existence est formidable, Joe pourrait bien découvrir les réponses aux questions les plus importantes sur le sens de la vie.
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020.

Réalisé par Pete Docter et Kemp Powers
Disponible sur Disney+ depuis le 25 décembre 2020
Avec les voix originales de Jamie Foxx, Tina Fey, Daveed Diggs…

[CRITIQUE] Je Voudrais Que Quelqu’un M’attende Quelque Part, d’Arnaud Viard (sortie DVD et VOD)

Dans la belle maison familiale, à la fin de l’été, Aurore fête ses 70 ans, entourée de ses 4 enfants, tous venus pour l’occasion. Il y a là Jean-Pierre, l’aîné, qui a endossé le rôle de chef de famille après la mort de son père ; Juliette, enceinte de son premier enfant à 40 ans et qui rêve encore de devenir écrivain ; Margaux, l’artiste radicale de la famille, et Mathieu, 30 ans, angoissé de séduire la jolie Sarah. Plus tard, un jour, l’un d’eux va prendre une décision qui changera leur vie…

Réalisé par Arnaud Viard
Avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe, Camille Rowe
Disponible en DVD et VOD le 27 mai 2020
Bonus : Scènes coupées

[CRITIQUE] L’Extraordinaire Mr. Rogers, de Marielle Heller

Inconnu en France, Fred Rogers est un personnage phare aux Etats-Unis grâce à une émission ludique destinée aux enfants qu’il a animé pendant plus de 30 ans. Qui de mieux que Tom Hanks pour incarner cet homme bienveillant dans ce faux biopic qui raconte la rencontre avec L’Extraordinaire Mr Rogers et un journaliste rongé par…

[CRITIQUE] Adoration, de Fabrice du Welz

Parenthèse réchauffée par un été sur le déclin, Adoration suit la fuite amoureuse de deux adolescents, entre dérive et fascination. Fabrice du Welz livre un drame à la fois solaire et trouble, captant l’impulsivité et la liberté significative d’un âge où tout est possible et en même temps trop réel. Adoration est une échappée belle et impossible, qui semble vouloir renouer avec la pureté et l’innocence des sentiments amoureux, même les plus instables.

[CRITIQUE] Cats, de Tom Hooper

L’adaptation de la comédie musicale Cats. Une fois par an au cours d’une nuit extraordinaire, les Jellicle Cats se réunissent pour leur grand bal. Leur chef, Deuteronome, choisit celui qui pourra entrer au paradis de la Jellicosphère pour renaître dans une toute nouvelle vie.

[COUP DE CŒUR] À Couteaux Tirés, de Rian Johnson

Rian Johnson dépoussière la formule classique du « whodunnit » avec le film À Couteaux Tirés, livrant un polar brillamment écrit, affûté et drôle. Les twists sont multiples, le suspens est au rendez-vous à travers une enquête palpitante et portée par un casting cinq étoiles (ou presque). Un vrai régal !

[CRITIQUE] Doctor Sleep, de Mike Flanagan

Stephen King peut enfin être tranquille : la suite de Shining est adaptée, et même sans avoir lu le livre, le découpage narratif de Doctor Sleep a tous les atouts mais aussi les défauts de l’adaptation académique. Globalement prenant du début à la fin, le film nous replonge dans l’univers du Shining avec un Danny Torrance adulte et à la recherche de sa place dans le monde. Entre magie et créatures voraces…

[CRITIQUE] Les Fauves, de Vincent Mariette (sortie DVD)

C’est l’été, dans un camping en Dordogne, des jeunes gens disparaissent. Les rumeurs les plus folles circulent, on parle d’une panthère qui rôde… Un sentiment de danger permanent au cœur duquel s’épanouit Laura, 17 ans. La rencontre avec Paul, un écrivain aussi attirant qu’inquiétant, la bouleverse. Une relation ambigüe se noue. Jusqu’à ce qu’un prétendant de Laura disparaisse à son tour et qu’une étrange policière entre dans la danse…
Réalisé par Vincent Mariette
Avec Lily-Rose Depp, Laurent Lafitte, Camille Cottin…
Sortie en DVD le 2 juillet 2019
Bonus DVD : Entretien avec Vincent Mariette – Court-métrage de Vincent Mariette – Bande-annonce

[CRITIQUE] Toy Story 4, de Josh Cooley

Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Forky un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet…

[CRITIQUE] Aladdin, de Guy Ritchie

Quand un charmant garçon des rues du nom d’Aladdin cherche à conquérir le cœur de la belle, énigmatique et fougueuse princesse Jasmine, il fait appel au tout puissant Génie, le seul qui puisse lui permettre de réaliser trois vœux, dont celui de devenir le prince Ali pour mieux accéder au palais…