[CRITIQUE] Sicario : La Guerre des Cartels, de Stefano Sollima

Toujours aussi étouffant et implacable, Sicario : La Guerre des Cartels propose une nouvelle plongée aux abords de la frontière américano-mexicaine, au détour d’une guerre des nerfs et d’un kidnapping qui tourne mal. Entre jeu de pouvoirs et terrains minés, le film de Stefano Sollima n’a peut-être plus l’effet de surprise mais renoue solidement avec l’univers terrassant de Sicario, malgré une ambiance assez uniforme qui manque parfois de pics. Un peu long sur les bords, Sicario : La Guerre des Cartels reste néanmoins d’une efficacité imparable.

[CRITIQUE] Coco, de Lee Unkrich et Adrian Molina

Bercé par la musique et les émotions, le nouveau Disney et Pixar apporte chaleur et d’allégresse dans la grisaille pré-hivernale, à travers une aventure haute en couleurs – visuellement fantastique – au message universel. Lee Unkrich et Adrian Molina célèbrent le Mexique et ses traditions autour de thèmes fédérateurs tels que la famille, son amour et son héritage culturel, tout en distillant beaucoup d’humour et de fraîcheur, aussi bien dans ses personnages que dans son approche. Novateur, Coco émerveille grâce à un univers riche et lumineux, ainsi que par son traitement narratif chargé en émotions autour d’un sujet qui touche en plein cœur, aussi bien les petits que les plus grands. Petit conseil au passage : pensez à prendre quelques mouchoirs… !

[VIDÉO] Coco : Découvrez l’univers du prochain Disney•Pixar

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

Réalisé par Lee Unkrich et Adrian Molina
En salles le 29 novembre 2017
Avec les voix françaises de Andrea Santamaria, Ary Abittan, François-Xavier Demaison…

[VIDÉO] Coco : Découvrez la bande-annonce du prochain Disney Pixar de Noël

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

Réalisé par Lee Unkrich et Adrian Molina
En salles le 29 novembre 2017
Avec les voix originales de Anthony Gonzalez, Benjamin Bratt, Gael García Bernal…

[CRITIQUE] Sicario, de Denis Villeneuve

Oppressant, noir et poisseux, le nouveau film de Denis Villeneuve prend à la gorge dès les premières minutes et ne relâche jamais la pression. Sicario, thriller viscéral maîtrisé et glaçant, dépeint une guerre des nerfs et de pouvoir où la limite entre le bien et le mal est mise de coté. Denis Villeneuve pointe du doigt un système pervers qui profite de ses failles, avec une intensité éprouvante et une dureté parfois insoutenable. Violent.

Oscars 2015 : Le palmarès

Dimanche soir a eu lieu la cérémonie des Oscars, autrement dit : les Academy Awards. Neil Patrick Harris, vu l’année dernière dans Gone Girl, était de service pour assurer la présentation. Après une ouverture sur fond de comédie musicale, la soirée a sombré légèrement dans la routine. Oui, comparé aux happening d’Ellen Degeneres (pizza, selfie et compagnie), c’était un peu plat. Au-delà du glamour, Neil Patrick Harris n’a fait que quelques blagues osées juste comme il faut, mais globalement, impossible d’échapper à l’auto-congratulation générale d’un parterre plein de paillettes et de strass, qui offrait une standing ovation démesurée au moindre discours plus ou moins engagé, personnel et/émouvant. Ha… ces Américains : s’ils n’existaient pas… on rirait beaucoup moins 🙂
Voici le palmarès des Oscars 2015…

Les Miller, Une famille en herbe : drôle et un « chouilla » trash mais limité

Bien décidé à piétiner l’image de la gentille famille américaine bon chic bon genre, Les Miller, Une famille en herbe est une comédie efficace, anti-conventionnelle et à l’humour parfois potache qui réussit à souvent surprendre sous ses airs de road trip farfelu. Cependant, en explorant les travers des comédies familiales, le dernier film de Rawson Marshall Thurber (Dodgeball : Même pas mal ! en 2004) finit par souffrir des mêmes symptômes lorsqu’il tente de lisser son image limite vulgos avec des bons sentiments positifs et une romance fabriquée. Trash, oui, mais pas trop… car il faut que les jeunes puissent aller voir le film, n’est-ce pas ? Malgré un traitement paradoxal et hésitant, Les Miller, Une famille en herbe reste une comédie divertissante, légère et gentiment rebelle. Sauf que le bêtisier diffusé au début du générique de fin est bien plus fun que le film en lui-même…