Épouvante-horreur, Sci-fi

[CRITIQUE] M3GAN, de Gerard Johnstone

M3GAN est un miracle technologique, une cyber poupée dont l’intelligence artificielle est programmée pour être la compagne idéale des enfants et la plus sûre alliée des parents. Conçue par Gemma, la brillante roboticienne d’une entreprise de jouets, M3GAN peut écouter, observer et apprendre tout en étant à la fois l’amie et le professeur, la camarade de jeu et la protectrice de l’enfant à qui elle est liée. Quand Gemma devient tout à coup responsable de sa nièce de 8 ans, Cady, dont les parents sont soudainement décédés, elle n’est absolument pas prête à assumer son rôle. Débordée et sous pression au travail, elle décide de lier le prototype M3GAN encore en développement à la petite fille, dans une tentative désespérée de résoudre ses problèmes sur ces deux fronts. Une décision qui va entraîner d’épouvantables conséquences.

Tops & Flops

Flop 2020 : les loupés de l’année

Même si les cinémas français n'ont eu que 6 mois d'activité sur douze, Covid-19 oblige, 2020 est tout de même venu avec son lot d'absurdités et de déceptions annuelles. Comme d'habitude, les films d'horreur à la manque trônent en tête des ratages sur grand écran MAIS ce serait leur faire trop d'honneur de les prendre en considération, car - soyons honnêtes - ces films n'offraient rien d'affriolant sur le papier...

Tops & Flops

Flop 2018 : Les loupés de l’année

Cette année encore, il y a eu une tripotée de films qui se sont vautrer. Échec au box-office, catastrophe attendue ou tout simplement des films qui m'ont pas plu... Une séance au cinéma peut passer du grand moment d'évasion au désespoir intense quand on se retrouve face à un navet. Cette année, peu de grosses attentes ont déçues - même si certaines se sont avérées très différentes de ce à quoi je m'attendais (The Predator...) ou exactement ce à quoi je m'attendais (Robin des Bois...). Inutile de couper la poire en deux, donc. Voici mon flop 2018...