Épouvante-horreur, Sci-fi

[CRITIQUE] M3GAN, de Gerard Johnstone

M3GAN est un miracle technologique, une cyber poupée dont l’intelligence artificielle est programmée pour être la compagne idéale des enfants et la plus sûre alliée des parents. Conçue par Gemma, la brillante roboticienne d’une entreprise de jouets, M3GAN peut écouter, observer et apprendre tout en étant à la fois l’amie et le professeur, la camarade de jeu et la protectrice de l’enfant à qui elle est liée. Quand Gemma devient tout à coup responsable de sa nièce de 8 ans, Cady, dont les parents sont soudainement décédés, elle n’est absolument pas prête à assumer son rôle. Débordée et sous pression au travail, elle décide de lier le prototype M3GAN encore en développement à la petite fille, dans une tentative désespérée de résoudre ses problèmes sur ces deux fronts. Une décision qui va entraîner d’épouvantables conséquences.

Épouvante-horreur

[CRITIQUE] Child’s Play : La Poupée du Mal, de Lars Klevberg

Chucky reprend du service pour réclamer son trône face à la franchise Annabelle. Éparpillé et grossièrement fabriqué, Child's Play - La Poupée du Mal se goinfre à tous les râteliers, oscillant entre le nanar simili-horrifique et gore à outrance pour amuser la galerie. Le film de Lars Klevberg n'a qu'une bonne idée mais ne l'explorera que dans les dernières minutes du film. Entre-temps, il faudra composer avec un trop-plein de bêtises, des jumpscares très sonores et une laideur générale qui annihilent les rares tentatives originales. Pénible.

News, Tops & Flops

Les films pop-corn à voir cet été

Comme tous les ans, l'été arrive et la saison des films pop-corn aussi. Après un mois de mai assez tranquille, histoire de laisser la place Avengers - Endgame, la fin du mois a vu quelques films venus annoncer la couleur, dont l'excellent John Wick Parabellum et le géant Godzilla 2 : Roi des Monstres qui sont toujours en salles. Et voici quelques autres films à noter dans votre agenda (ou non) pour profiter des salles obscures cet été : mutants, aliens, super héros, bastons, frissons, animaux en CGI... Demandez le programme !

Épouvante-horreur

[CRITIQUE] Annabelle 2 : La Création du Mal, de David F. Sandberg

Moins précipité que le premier opus, Annabelle 2 : La Création du Mal vient relever le niveau avec une intrigue construite et de bonnes surprises au compteur. Un peu (souvent) maladroit au début, mais dopé par quelques scènes de flippe bien fichues, Si David F. Sandberg exploite une recette plutôt classique entre jumpscare et terreurs enfantines, l'ensemble s'avère plutôt efficace.