6 séries pour célébrer la Journée Internationale des Droits des Femmes

Cette année pour célébrer la journée internationale des droits des femmes, je vous propose six séries qui mettent en avant des… femmes (je sais, le suspens était intense) ! Sans forcément être des super-héroïnes ou des femmes d’actions, ces femmes de séries dressent des portraits à la fois complexes et actuels, auxquels on s’attache et dans lesquels on peut se reconnaître. Que l’on parle d’inégalité sociale, de romance, de monstres en tout genre ou du quotidien plus ou moins banale, ces séries ont quelques choses à dire sans forcément avoir besoin de brandir un quelconque étendard féministe pour se justifier. Car oui, être une femme, c’est aussi bien savoir se faire entendre qu’apprendre à s’écouter soi-même pour s’affirmer, c’est pour ça que j’ai choisi des séries qui, d’abord, m’ont plu, et qui se démarquent avec des héroïnes du quotidien, qui nous ressemblent ou sont tous simplement accessibles, sans super-pouvoirs (à une petite exception près) ni grand combat à mener autre que celui de s’affirmer. I am woman, here me roar…

Démonstration en 6 exemples :

Little Fires Everywhere

Le pitch : Durant l’été 1997, Mia Warren, une mère célibataire et bohème, s’installe avec sa fille Pearl à Shaker Heights, dans la banlieue riche de Cleveland, dans l’Ohio. Leur chemin croise très vite celui des Richardson, une famille bourgeoise exemplaire du coin. Deux mères de famille et deux visions de la vie s’opposent et s’entrelacent. Leurs relations vont peu à peu se tendre jusqu’à mettre en péril leurs vies.
Créée par De Liz Tigelaar
D’après le best-seller de Celeste Ng « La saison des feux » (2017).
Avec Reese Witherspoon, Kerry Washington, Joshua Jackson
Disponible sur Prime Vidéos

Avis express : Maternité, inégalités sociales, (in)justice… Little Fires Everywhere questionne notre moralité dans une mini-série prenante et formidablement portée par Kerry Washington et Reese Witherspoon. Lire ma critique
>>> À voir si vous avez aimé Big Little Lies et plus récemment The Undoing

***

Unbelievable

Le pitch : L’histoire vraie de Marie, une adolescente accusée d’avoir menti sur le fait d’avoir été violée, et de l’enquête menée par deux détectives.
Créée par Susannah Grant
Avec Kaitlyn Dever, Toni Collette, Merritt Wever…
Disponible sur Netflix

Avis express : Unbelievable dissèque un tabou méconnu avant de s’ouvrir sur une enquête fascinante, viscérale et portée par deux détectives impeccables. Pour public averti. Lire ma critique
>>> À voir si vous avez le cœur bien accroché car la série explore des sujets difficiles.

***

Fleabag

Le pitch : Le quotidien à la fois drôle et touchant de Fleabag, une femme à la répartie cinglante, portée sur le sexe, en colère et assaillie par le deuil, qui fait ce qu’elle peut pour survivre à la vie moderne londonienne.
Créée par Phoebe Waller-Bridge
Avec Phoebe Waller-Bridge, Sian Clifford, Olivia Coleman, Andrew Scott…
Disponible sur Prime Vidéos

Avis express : Phoebe Waller-Bridge propose justement un format dans lequel on (nous les femmes ordinaires) pouvons nous retrouver grâce à ce personnage imparfait, souvent irresponsable, impétueuse et pourtant, tellement attach(i)ante. Lire ma critique
>>> À voir si ça vous arrive de parler tout(e) seul(e) ou de collectionner les crushs impossibles. Vous êtes imparfait(e) et névrosé(e), c’est normal !

***

I May Destroy You

Le pitch : Après le triomphe d’un papier sur Internet, Arabella Essiuedu – facilement distraite, insouciante et qui ne s’engage pas – se retrouve honorée comme la « voix de sa génération », avec un agent, une commande de livre et une sacrée pression. Après avoir été agressée sexuellement dans une boîte de nuit, sa vie change de manière irréversible et Arabella est obligée de tout remettre en question : sa carrière, ses amis et même sa famille. Alors qu’Arabella peine à comprendre ce qui s’est passé, elle commence une introspection.
Créée par Michaela Coel
Avec Michaela Coel, Weruche Opia, Paapa Essiedu
Disponible sur OCS

Avis express : Percutante et poignante, la série de Michaela Coel est un combat viscéral entre choc post-traumatique et la reconnaissance du statut de victime. La série rappelle qu’il n’y a pas qu’une façon définie de réagir à une agression sexuelle et prend aux tripes par son ton frontal et une réalisation incroyable. Pour public averti.
>>> À voir si vous aimez l’accent british et les très bonnes séries.

***

Orange Is The New Black

Le pitch : Basé sur les mémoires de Piper Kerman, Orange Is the New Black raconte la vie de Piper, une jeune femme dont la relation avec un trafiquant de drogue du temps de l’université l’a conduit dans un pénitencier fédéral. Pour survivre, il lui faudra se fondre dans la culture propre au prison.
Avec Taylor Schilling, Jason Biggs, Laura Prepon, Danielle Brooks…
Disponible sur Netflix

Avis express : Le sort des femmes en prison, entre humour piquant, romances salvatrices et drames éprouvant, en sept saisons Orange Is The New Black a su dresser avec brio un portrait de femmes multiples.
>>> À voir si vous trouvez que la liberté, c’est un peu surfait quand même.

***

Insecure

Le pitch : Les expériences quotidiennes savoureuses et parfois surréalistes d’une Afro-Américaine à l’aube de la trentaine et de sa meilleure amie délurée…
Créée par Larry Wilmore, Issa Rae
Avec Issa Rae, Jay Ellis, Yvonne Orgi, Y’lan Noel…
Diffusée sur OCS

Avis express : La crise de la trentaine sur fond de culture afro-américaine à travers une héroïne solaire et son entourage. Entre amours et amitiés, Insecure dissèque avec un ton léger les relations humaines. Si la majeure partie du casting est composés d’acteurs Noirs, la série prône l’ouverture et la tolérance – donc pas besoin d’être Noir pour regarder la série (je vous voir venir. J’ai grandi avec Beverly Hills & compagnie, ça ne m’a pas traumatisée pour autant). Lire mon avis sur la première saison
>>> À voir si vous recherchez une comédie légère mais terre-à-terre, avec une bande-originale qui envoie du lourd (risque élevé de se lever en plein épisode pour shaker son booty).

***

Bonus : Buffy Contre les Vampires 🙂

Le pitch : Buffy Summers aspire à une vie simple et épanouie auprès de sa famille et de ses amis. Mais les démons qui rôdent à Sunnydale lui rappellent sans cesse qu’elle doit faire face à ses responsabilités de Tueuse.
Créée par Joss Whedon
Avec Sarah Michelle Gellar, Alyson Hannigan, Nicholas Brendon…
Disponible sur Prime Vidéo, Salto et Disney Star

Avis express (et totalement objectif) : c’est la meilleure série du monde. Écouter les podcasts ou lire mon bref avis
>>> À voir si ce n’est pas déjà fait

***

Il y a aussi plein d’autres séries qui peuvent être inspirantes : WandaVision, Girls, The Handmaid’s Tale – La Servante Écarlate, Jane The Virgin, Grace and Frankie, Scandal, The Killing, GLOW, Supergirl, Killing Eve, Marvelous Mrs Maisel, Parks and Recreation…

Entre nous, j’aurais aimé avoir des exemples frenchys, mais la seule série à laquelle j’ai pensé est Plan Cœur et j’y trouve la représentation des femmes particulièrement honteuse dedans (surtout la saison 2)… donc non.

Et vous, quelle série conseillez-vous sur cette thématique ?

À lire aussi :
>>> 10 réalisatrices pour la Journée Internationale des Droits des Femmes
>>> 5 films pour la Journée Internationale de la Femme
>>> 5 Films pour la journée internationale de la Femme – vol. 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s