[CRITIQUE] L’Adieu à la Nuit, d’André Téchiné

Muriel est folle de joie de voir Alex, son petit-fils, qui vient passer quelques jours chez elle avant de partir vivre au Canada. Intriguée par son comportement, elle découvre bientôt qu’il lui a menti. Alex se prépare à une autre vie. Muriel, bouleversée, doit réagir très vite…

[CRITIQUE] Dirty Papy, de Dan Mazer

Potache, parfois trashouille, mais surtout déjanté, Dirty Papy est une comédie qui aurait pu être réussie mais qui finit par poser un problème (moral). Si le film de Dan Mazer est une avalanche de gags étirés à l’extrême, frôlant joyeusement avec la lourdeur, tandis que l’ambiance décalée et le délire survolté du film luttent pour l’emporter. Non, vraiment, le seul problème, c’est de voir Robert de Niro tomber aussi bas. Entre désinvolture et indifférence, il n’y qu’un pas que l’acteur franchit les yeux fermés. Les ados aimeront l’esprit over-the-top du film,… les autres auront bien du mal à avaler la pilule.